Il y a bientôt 1 an, Google annonçait une importante mise à jour de la Page Experience. Celle-ci devait prendre en compte, à partir de fin 2020, de nouveaux critères UX pour son classement sur les SERP : les Core Web Vitals ou CWV. Après avoir lancé de nombreux signaux d’alarme provoquant un vent de panique chez les référenceurs et créateurs de contenu, il semblerait que le moteur de recherche numéro 1 calme le jeu. À quelques jours du top départ de la mise à jour maintes fois reportée, il est temps de faire le point sur son impact sur le SEO.

Que sont les Core Web Vitals et à quoi servent-ils ? 

Core Web Vitals, que se cache-t-il derrière ce nom un peu barbare ? Les CWV sont un ensemble de facteurs spécifiques que Google considère comme très importants pour l’expérience utilisateur globale d’une page Web. Ils sont constitués de trois données distinctes :

  • LCP, pour Largest Contentful Paint, mesure la performance de chargement d’une page.
  • FID, pour First Input Delay, analyse l’interactivité de la page, soit le temps de réponse du navigateur au premier clic de l’internaute.
  • CLS, pour Cumulative Layout Shift, s’intéresse à la stabilité de la page, c’est-à-dire, aux éventuels décalages qui pourraient survenir pendant son chargement et celui des éventuelles pop-up.

La mise à jour de la Page Experience prévoit de les ajouter à la déjà très longue liste de critères (plus de 200 !) de convivialité examinés par les algorithmes du moteur de recherche. De là à s’imaginer que Google souhaite favoriser l’UX au SEO avec cette nouvelle directive, pour certains, il n’y a qu’un pas.

➡️ À lire : notre article sur le SXO (SXO étant la synthèse de l’UX et du SEO)

Pourquoi l’annonce de la mise à jour a-t-elle créé la panique ?

La face cachée de Google est souvent perçue comme un monde abyssal, impénétrable et mystérieux. Les algorithmes y travaillent dans l’ombre, de manière mécanique, tels des robots aliens à longs bras et à tête de panda ou de pingouin (c’est vraiment comme cela que je les imagine 😁). Ils ne donnent évidemment pas de mode d’emploi clair aux pauvres mortels que nous sommes et encore moins de résultats garantis à la clé. Alors lorsque « le dieu » du web (Google, bien entendu) proclame haut et fort que désormais, 3 nouveaux facteurs UX essentiels seront pris en compte et que les sanctions seront sans pitié, les éditeurs de site le croient volontiers.

Si vous voulez savoir comment des « zanimaux » 🐼🐧 ont fait évoluer votre moteur de recherche tout puissant, cette vidéo sur les mises à jour successives de Google va vous aider :

Le fait que les éditeurs de site aient eu des sueurs froides à l’annonce de ces nouveaux facteurs sur l’UX est d’autant plus compréhensible que cette information était accompagnée d’une batterie d’aide à la prise en main.

On compte notamment :

  • la mise à jour des outils de test tels que Lighthouse ;
  • une campagne de communication pédagogique sur la vitesse des sites ;
  • la modification de la Search Console avec, tout de même, un module consacré aux CWV.

Le résultat ne s’est pas fait attendre : en novembre 2020, Google notait une augmentation de 70 % du nombre de personnes utilisant Lighthouse et PageSpeed Insights. Ce qui est considérable ! Dans la foulée, la date de la mise à jour était retardée de presque 6 mois, soit à début mai 2021, afin de permettre au plus grand nombre de s’y préparer.

➡️ L’UX vous intéresse ? Lisez ceci :  Améliorer l’expérience utilisateur : rendez votre site plus attractif !

➡️ À lire également : Avenir du SEO et de Google : Quels horizons pour le moteur de recherche ?

UX versus SEO : les Core Web Vitals vont-ils changer la donne ?

C’est une question que tous les acteurs du référencement sont en droit de se poser, y compris les rédacteurs web SEO. Ces professionnels s’attachant à produire toujours plus de contenu de qualité, un changement de la politique de référencement du moteur de recherche remettrait forcément en cause le métier. 

Après avoir largement semé le doute et provoqué de vives réactions, voilà que Google clarifie son point de vue en revoyant ses exigences de performance à la baisse. Danny Sullivan, porte-parole pour Google auprès des utilisateurs, s’est exprimé à l’occasion du  Search Central Live Fireside Chat, il ne laisse pas vraiment de place à l’ambiguïté. Les Core Web Vitals serviront à améliorer l’UX, au même titre que le protocole HTTPS, l’ergonomie mobile ou la navigation sécurisée. Ceci en toute cohérence avec l’évolution de la ligne de conduite du moteur de recherche, qui entend bien continuer à concilier UX et SEO (SXO) tout en privilégiant, encore et toujours, la pertinence du contenu. Ni plus ni moins.

Ce qu’il faut retenir

À qualité de contenu égale, un site rapide passera devant un site lent, et à vitesse égale, la qualité du contenu l’emportera.

Rien de nouveau alors ?

Eh bien non, pas vraiment ! Olivier Andrieu, pape du référencement, le dit très bien : « Il est d’ailleurs impossible que la web performance devienne un jour un critère fort de l’algorithme, car ce n’est pas la rapidité d’affichage des pages qui fait que le contenu est pertinent et réponde à l’intention de recherche de l’internaute. »

➡️ À découvrir aussi : l’interview d’Olivier Andrieu sur sa vision du SEO

Du contenu de qualité bien structuré donc… Lucie Rondelet l’a très bien compris, et ce, depuis qu’elle est tombée dans la marmite de la rédaction web. C’est d’ailleurs sur cette base qu’elle a développé ses formations et plus les années passent, plus elles lui donnent raison. 

Lucie nous explique sa vision du SEO dans cette vidéo :

Alors rédacteurs web SEO, à vos claviers ! Vous n’avez pas fini de rédiger ; )

Anne le Tarnec Rédactrice professionnelle et coach dans la team FRW

Sources : 

https://developers.google.com/search/blog/2020/11/timing-for-page-experience?hl=fr

https://www.blogdumoderateur.com/core-web-vitals-impact-google-page-experience/

https://www.blogdumoderateur.com/core-web-vitals-google-explique-impact-mai-2021/

https://www.cybercite.fr/core-web-vitals-google.html

https://developer.chrome.com/devsummit/sessions/core-web-vitals-and-seo/

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!