À moins que vous n’ayez vécu tel un ermite dans sa grotte ces dix dernières années, vous savez probablement une ou deux choses sur les réseaux sociaux. Vous savez partager des photos avec vos amis, voire créer des stories ! Mais le travail d’un social media manager ou responsable des médias sociaux en français ne consiste pas seulement à publier du contenu. Qu’est-ce qu’un social media manager ? Suivez le guide. 

Qu’est-ce qu’un social media manager : tour d’horizon de ses missions

Définition et contours du métier de SMM

Les social media managers sont responsables de la curation des réseaux sociaux d’une marque (pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus social media les plus pertinents pour une requête ou un sujet donné). Ils surveillent, effectuent la modération et répondent aux commentaires de la communauté, gèrent les partenariats de médias sociaux avec d’autres marques et créent et/ou publient des vidéos et des images partageables.

Ils élaborent et exécutent également des stratégies de marketing social media, et collectent et analysent les résultats des données de leurs campagnes. En plus de travailler avec l’équipe de conception pour créer des illustrations et des mèmes (élément ou phénomène repris et décliné en masse sur Internet) pour leurs comptes, ils recensent les contenus qui fonctionnent le mieux. Ces statistiques sont ensuite utilisées pour développer le site web de la marque, par exemple.

Mème réseaux sociaux

Mème qui détourne une image de la saga Star Wars avec humour.

Ce sont de vrais créatifs, mais aussi de fins analystes ! Travailler en tant que gestionnaire de réseaux sociaux demande beaucoup d’agilité et de polyvalence. En effet, ces derniers portent plusieurs casquettes. De la création de contenu au service client en passant par les relations publiques et les ventes, les entreprises s’appuient souvent sur leur social media manager pour « tout faire » lorsqu’il s’agit de gérer et d’exécuter leur stratégie social media.

Les missions du social media manager

Voici les missions typiques d’un social media manager :

  • Réaliser un audit social media et une analyse concurrentielle pour faire un état des lieux des performances de la marque sur les réseaux sociaux.
  • Créer une ligne éditoriale.
  • Élaborer un calendrier éditorial et planifier/publier du contenu.
  • Gérer le community management : répondre aux commentaires et messages, signaler les problèmes aux autres équipes.
  • Créer et mettre en place des campagnes social media. Par exemple : lancements de produits, changements de marque, campagnes de sensibilisation, jeux-concours, etc.
  • Soutenir les efforts de marketing d’influence, tels que :
    • l’identification et la sélection d’influenceurs ;
    • la publication de contenu ;
    • et l’interaction avec les publications d’influenceurs.
  • Créer des rapports hebdomadaires ou mensuels.
  • Faire de la veille sociale :
    • Surveillance des hashtags et des mots-clés de la marque ;
    • Détection des problèmes de sécurité de la marque ;
    • Gestion des crises sur les réseaux sociaux ;
    • Identification des opportunités marketing en temps réel.
  • Superviser le contenu et fournir des commentaires aux équipes créatives.
  • Guider les meilleures pratiques pour les médias sociaux : rester à jour sur les nouveaux réseaux et fonctionnalités.
  • Créer et organiser du contenu : prendre des photos, rédiger un post, concevoir ou modifier des graphiques, éditer des vidéos, rechercher du contenu UGC (User Generated Content) et contribuer au contenu éditorial.

C’est pas mal, vous ne trouvez pas ? Cependant, les responsabilités d’un social media manager varient énormément selon la taille de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il n’y a pas de fiche de poste type. Mais peu importe la dimension de l’équipe et les ressources de son client, le social media manager doit jongler avec de nombreuses tâches. Je vous promets qu’on ne s’ennuie pas dans ce métier… et je parle en connaissance de cause. 🤓

Vis ma vie de social media manager

Le quotidien d’un responsable des médias sociaux implique de nombreuses créations de contenus, des rendez-vous et appels clients. J’évolue dans ce métier depuis quelques années déjà et je peux vous dire qu’il n’y a pas deux jours identiques. Mais pour vous donner une meilleure idée de ce à quoi ressemble mon quotidien de social media manager, voici une de mes journées types :

  • 8 h 30 – 10 h : Je consulte mes e-mails et réponds aux commentaires, mentions et messages privés des pages que je gère.
  • 10 h – 12 h : Je travaille en batchwork (travail en lot) sur un projet ou un client en particulier. Cela peut aller de la rédaction de briefs créatifs à l’élaboration de calendriers éditoriaux, en passant par la création de contenus.
  • 12 h – 13 h 30 : Pause déjeuner, je sors faire un tour, je fais une pause écran en lisant un livre ou autre.
  • 13 h 30 – 14 h 30 : J’en profite pour appeler mes clients ou pour caler des rendez-vous avec des partenaires, des collaborateurs ou autres.
  • 14 h 30 – 15 h 30 : J’analyse des résultats de campagnes social media, je crée des rapports de performances et envoie des recommandations d’amélioration à mes clients.
  • 15 h 30 – 16 h : J’effectue un peu de veille via des newsletters, des articles de blogs, le visionnage de webinaires, etc.
  • 16 h 30 – 17 h 30 : Je programme du contenu et configure des campagnes publicitaires.

Les 5 compétences requises pour devenir social media manager

Près de la moitié des internautes dans le monde (44,8 %) ont utilisé les médias sociaux pour rechercher des informations sur une marque en 2021.

Utilisation réseaux sociaux pour la recherche sur les marques en 2021

Pourcentage des utilisateurs internet utilisant les réseaux sociaux pour chercher des informations sur une marque (à l’échelle mondiale). D’après cette étude Hootsuite et We Are Social, 55,9 % des hommes et 51 % des femmes dans la tranche d’âge 16-24 ans ont effectué des recherches sur une marque via les réseaux sociaux en 2021.

4,20 milliards de personne utilisent les réseaux sociaux dans le monde, vu leur importance, les entreprises ont bien compris qu’elles devaient y être présentes ! À l’instar de beaucoup de métiers du web, les besoins ont explosé ces dernières années, mais les professionnels formés ne sont pas légion ! Maintenant que nous savons plus précisément qu’est-ce qu’un social media manager, intéressons-nous à ces fameuses compétences tant recherchées.

1- La rédaction impactante

Toutes les publications sur les réseaux sociaux ont besoin de texte pour avoir de l’impact auprès des utilisateurs. Donc l’écriture est une compétence non négociable pour tous les gestionnaires de réseaux sociaux.

Le social media manager doit être bon dans l’édition et la rédaction de textes courts afin de respecter les limites de caractères et les meilleures longueurs de descriptions de posts. C’est une compétence en soi d’être capable de transmettre le message d’une marque, un CTA (appel à l’action) et d’engager la communauté seulement avec 280 caractères.

Des compétences en copywriting sont également nécessaires, car il faut savoir utiliser des mots forts pour vendre au premier coup d’œil.

2 – Le design graphique

Les visuels jouent un rôle très important sur les réseaux sociaux et en particulier sur des plateformes comme Instagram. Le social media manager doit être capable de faire la différence entre un bon et un mauvais design.

Il n’a pas besoin d’être lui-même graphiste, mais avoir un œil perspicace facilite grandement la collaboration avec les concepteurs. Cependant, il peut aussi être amené à créer des visuels par ses propres moyens. Dans ce cas, utiliser un logiciel de création graphique en ligne, comme Canva, est largement suffisant.

3 – L’expertise en médias sociaux et en stratégie digitale

Cela peut sembler évident, mais un social media manager doit avoir des compétences techniques sur les réseaux sociaux et le content marketing en règle générale. Voici le type de connaissances à développer :

  • Connaitre les formats de contenu qui fonctionnent le mieux et sur quelles plateformes.
  • Optimiser le contenu en fonction de la plate-forme.
  • Engager une audience via des publications sur les réseaux sociaux.
  • Etc.

4 – L’analyse des données

Bien que le social media manager doive être créatif, il ne doit pas non plus avoir peur de travailler avec des chiffres. Les réseaux sociaux fournissent des tonnes de données (parfois trop), il est donc important de savoir dénicher les statistiques qui mènent à des informations exploitables.

Connaître les bases du logiciel Excel (ou Google Sheet) permet d’extraire et de manipuler des données sans avoir besoin de compter sur les autres. Ces connaissances sont utiles pour analyser les performances par publication ou approfondir des analyses sociales très spécifiques.

5 – La veille

Le social media manager doit :

  • Rester en phase avec le monde en constante évolution des réseaux sociaux et du digital en général.
  • Connaître les nouveaux outils de mesure que d’autres utilisent et ce que les concurrents publient quotidiennement.
  • Suivre les sujets populaires.

Pour cela, il effectue une veille quotidienne ou hebdomadaire sur des plateformes telles que Le Blog Du Modérateur ou Le Journal Du Community Manager. Pour s’organiser au quotidien et ne pas se perdre parmi toute cette actualité, cela peut être intéressant d’utiliser un « agrégateur » tel que Feedly. Ce type de plateforme permet de créer des flux d’actualité par sujet. L’algorithme personnalise chaque compte et propose une sélection pertinente de contenus qui peuvent intéresser l’utilisateur. Une bonne façon de découvrir de nouvelles sources sûres sur le web !

Les 3 qualités indispensables du responsable des médias sociaux

1 – La créativité

Créer des briefs créatifs, élaborer des campagnes publicitaires originales, mettre en place une ligne éditoriale, créer du contenu visuel… toutes ces missions requièrent une bonne dose de créativité et le responsable des médias sociaux ne doit certainement pas en manquer. Si vous êtes créatif dans l’âme, ce métier est peut-être fait pour vous.

2 – L’ouverture d’esprit

Des mèmes aux tendances, les réseaux sociaux sont construits sur la culture pop et l’actualité. Le professionnel des réseaux sociaux est toujours au courant de ce qui se passe, non seulement pour saisir les opportunités pertinentes pour la marque en temps réel, mais aussi pour créer du contenu varié et de qualité. Cette veille permet aussi de savoir quand mettre en pause les publications sur les réseaux sociaux en raison d’événements mondiaux majeurs.

3 – L’organisation

Comme vous l’avez vu plus haut dans cet article, le quotidien du social media manager est constitué de tâches très variées, il peut donc rapidement se retrouver sous l’eau sans une bonne organisation.

Il doit donc être très organisé afin de s’assurer que le contenu est livré à temps, selon les deadlines de la marque et approuvé par toutes les parties prenantes. Les personnes qui aiment créer des process et qui savent faire preuve d’adaptabilité font d’excellents gestionnaires de réseaux sociaux.

Des compétences et des qualités variées qui nécessitent une grande curiosité, de la diplomatie, une excellente capacité d’écoute, d’analyse et de synthèse.

 

😍 Le simple fait de vous parler de mon métier suffit à me rappeler pourquoi je l’ai choisi. Un métier passionnant dans lequel on ne s’ennuie jamais et qui ne connaît pas la crise ! La flamme brûle toujours pour moi. Et de votre côté, s’est-elle allumée ?

💡 Vous êtes créatif et vous cherchez un métier-passion dans lequel vous reconvertir ? Apprenez le métier de social media manager grâce à la formation professionnelle. J’ai créé en collaboration avec Lucie Rondelet une formation en ligne pour devenir social media manager en 5 mois ! Découvrez le programme de la formation Social Writer.

 

Doris Hoarau – Social media manager freelance chez Le Grand Bain et co-créatrice de la formation Social Writer.

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!