Comment faire un calendrier éditorial ? Voilà une question qui revient souvent chez les rédacteurs web. Support de travail indispensable pour les blogueurs et les community managers, il permet d’anticiper les publications des semaines, voire des mois à l’avance et d’assurer une parution régulière de contenu. Suivez le guide pour apprendre à créer un planning éditorial pas à pas.

1 – Définir le persona pour faire un calendrier éditorial pertinent

La toute première étape pour concevoir un calendrier des publications consiste à définir le persona (à qui vous vous adressez). Il est donc nécessaire de cibler les clients, les prospects et les lecteurs potentiels. Il faut savoir comment leur parler (s’agit-il d’acheteurs, d’influenceurs, etc.) et identifier les canaux à utiliser.

2 – Rechercher des idées pour des contenus à forte valeur ajoutée

Quel problème cherche à résoudre l’avatar client ? That is the question ! En effet, il est capital de proposer du contenu qui répond à ses problématiques. Recherchez des idées de sujets en fonction des requêtes tapées par les internautes sur les moteurs de recherche dans la thématique du blog. Enfin, n’oubliez pas de jeter un œil à la stratégie de contenu de la concurrence (jeter un œil ne signifie pas copier, il est toujours bon de le rappeler).

3 – Trier ses idées en fonction de leur intérêt SEO

Après cet important remue-méninge, il est grand temps de faire le tri et de classer vos idées. Pour cela, réalisez un classement qualitatif et quantitatif à l’aide de outils SEO préférés (ex. : Google Ads). Une bonne stratégie éditoriale passe par la recherche de mots-clés pertinents. Volumes de recherche, concurrence et intérêt de la requête pour la cible sont les facteurs à prendre en compte. Faut-il cibler des volumes importants ou faibles ? Lucie vous répond en personne !

4 – Sélectionner les données à indiquer dans le planning éditorial

Tout modèle de planning éditorial doit faire apparaître les informations suivantes, organisées de préférence en colonne :

  • la requête principale – celle sur laquelle le contenu doit ressortir dans les moteurs de recherche ;
  • le title de l’article (qui peut aussi être le H1) qui contient la requête principale ;
  • l’url de l’article ;
  • les requêtes secondaires et les mots-clés à intégrer dans le texte ;
  • les liens à prévoir vers les autres contenus (le maillage interne) ;
  • le nombre de mots envisagé à déterminer en fonction de la longueur des contenus de la concurrence sur la requête travaillée ;
  • les informations annexes (sources d’inspiration, visuels…)
  • la date de publication qui peut être identifiée grâce à Google Trends en repérant le point d’inflexion (la date à partir de laquelle les internautes manifestent de l’intérêt pour la requête) ;
  • le statut permettant aux différents intervenants de connaître l’état du contenu web à un instant T (en cours, planifié, soumis, accepté ou publié) ;
  • le nom des collaborateurs si votre projet nécessite l’intervention de plusieurs rédacteurs web.

5 – Choisir les outils pour créer son calendrier éditorial

Nous voici enfin arrivés à l’étape de la construction du planning éditorial à proprement parler. Il s’agit d’organiser les idées, qui sont maintenant devenues des requêtes clés, dans un agenda détaillé. À ce stade, il devient un véritable plan de route qui donne le cap pour les prochains mois.

Mais d’abord, comment faire ce calendrier éditorial en pratique ? Avec quels outils ? Voici ma sélection, du plus simple au plus perfectionné !

Les tableurs et agendas des suites bureautiques

De nombreuses solutions existent pour réaliser un planning éditorial simplement et à moindre coût : les feuilles de calcul ou les calendriers de messagerie sont les plus répandus. Vous avez un compte Gmail ? Profitez des nombreuses solutions gratuites qu’il offre et faites un calendrier éditorial Google Sheet. Avec les options de partage, vous pourrez collaborer en ligne avec votre client ou l’équipe de rédacteurs. Pour les plannings simples et les petits projets, vous pouvez même utiliser l’agenda Google.

Vous disposez de la suite Microsoft Office ? Utilisez Excel. En important votre fichier sur votre Drive Google, vous pourrez le partager avec les différents intervenants si besoin. Le système de messagerie Outlook, avec son calendrier intégré, peut aussi servir de base pour établir un calendrier éditorial élémentaire.

Trello

Très flexible, Trello s’adapte facilement à n’importe quel type d’activité. L’ajout de notes, de pièces jointes et de membres est ultrafacile. Il est également possible de placer des étiquettes, d’ajouter des commentaires, de réaliser des checklists… et même de personnaliser son planning. Trello fonctionne avec des cartes que l’on peut déplacer au gré des envies. Bref, Trello c’est ludique, complet et facile à utiliser ! La version gratuite est suffisante.

CoSchedule

Coschedule est un calendrier éditorial permettant de suivre l’avancée des réalisations, leurs publications et leur impact. Son petit plus ? Il dispose d’un plug-in sur WordPress pour intégrer directement votre planning au tableau de bord. Après un essai de 14 jours gratuits, la solution coûte 14 $ par mois par utilisateur.

Flow

Outil de gestion de projet de content marketing, Flow est relativement facile d’utilisation. Il regroupe un ensemble de fonctionnalités et offre trois modes de visualisation : calendrier, liste de tâches ou Kanban. Pratique et efficace, il dispose d’un système d’alertes et de notifications. Il est gratuit pendant 30 jours, puis 8 $ par utilisateur par mois.

 

6 – Réajuster son calendrier éditorial pour suivre l’actualité chaude

Si le planning prévoit les publications sur une longue période, il n’en est pas pour autant figé. Besoin d’améliorer le trafic ou le taux de conversion, événement imprévu, ajout de contenu spécifique… De nombreuses raisons nécessitent d’ajuster un calendrier éditorial. Outil flexible, vous pouvez le remanier dès que votre stratégie le nécessite.

Vous l’aurez compris, le calendrier éditorial est indispensable pour mener à bien une stratégie de contenu et renforcer sa visibilité sur le Web. Outil de gestion, de planification et de collaboration, le planning éditorial permet de travailler avec davantage de sérénité.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour concevoir le vôtre. À vous jouer !

Priscilla Caruso Mucciante – Rédactrice web et ancienne élève Origami 3

 

Creer un calendrier editorial efficace

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :