Pour toute entreprise, la fiche Google My Business est essentielle, à plus forte raison si la géolocalisation compte dans votre activité. Gratuite et facile d’utilisation, elle permet à l’internaute de vous trouver sur la base d’une simple requête. Pour cela, il n’a même plus besoin d’indiquer la ville, sa position est identifiée et les résultats locaux apparaissent dans Google Maps. Comment faire ressortir la page de votre établissement ? En la complétant le plus possible. Vous montrez ainsi votre dynamisme à Google et il aime ça ! Lisez ce qui suit pour tout savoir sur l’optimisation Google My Business.

1 – Remplir les informations stratégiques lors de la création de la fiche

Optimiser sa page commence dès l’étape de sa création. Pour cela, un compte Gmail est indispensable. Renseignez d’abord le nom de votre entreprise. Les bonnes pratiques Google My Business (GMB) interdisent l’usage de mots-clés dans ce champ, au risque d’être sanctionné par le moteur de recherche. Sélectionnez ensuite votre activité dans la partie catégorie. Son choix doit être pertinent par rapport à votre profession. Sachez que cette information joue un rôle important pour le SEO local. Pour vous aider à déterminer celle qui qualifie le mieux votre commerce ou société de services, vous pouvez jeter un œil aux fiches de vos concurrents. Il est primordial d’être spécifique : si vous gérez une casse automobile, n’indiquez pas garage.

L’adresse est la pierre angulaire du référencement local Google. Elle doit correspondre à votre positionnement réel (les boîtes postales ne sont pas autorisées). C’est sur la base de vos coordonnées que votre entreprise pourra être géolocalisée. Assurez-vous qu’elles sont correctes, faute de quoi l’internaute ne se transformera jamais en client. Rappelez-vous aussi que votre établissement apparaîtra avec un repère sur la carte Google Maps associée. L’itinéraire étant calculé par rapport à la position GPS de ce point, autant faire preuve de précision.

Poursuivez en renseignant votre numéro de téléphone (qui figurera sur votre page) et l’adresse de votre site internet si vous en avez un.

Toutes ces données apparaîtront ensuite dans la zone informations de l’interface. Validez votre compte. Bravo, votre fiche Google My Business est maintenant créée. La plupart de vos concurrents s’arrêtent à cette étape. On passe aux choses sérieuses ?

2 – Compléter les informations de la zone « infos »

La description

S’il y a un endroit où vous pouvez placer quelques mots-clés, c’est bien là ! Ils doivent se rapporter à votre activité et à votre localisation. Toutefois, la description sert plus à éveiller l’intérêt des internautes pour votre entreprise qu’à interpeller les algorithmes de Google. Veillez donc à bien rester lisible. Elle doit donner envie de se rendre dans votre établissement. Vous avez 750 caractères pour convaincre !

Les catégories secondaires

En créant votre fiche Google My Business, vous avez renseigné votre activité principale. Vous avez la possibilité de la compléter en indiquant des catégories secondaires. Pour les internautes, ce sont des moyens supplémentaires d’arriver sur votre page entreprise. Il faut rester raisonnable et se limiter à deux, qui, est-ce utile de le préciser, doivent être en rapport avec ce que vous proposez.

Les horaires

Vos horaires sont une information de premier ordre pour les internautes, a fortiori pour les mobinautes. Pensez à renseigner vos heures d’ouverture exceptionnelle concernant les jours fériés. Cette donnée est précieuse pour ceux qui souhaiteraient se rendre dans votre boutique un 1er janvier par exemple.

Les attributs

Ce sont les services que vous proposez à vos clients dans votre établissement comme un accès à internet ou une spécificité (des plats bio ou vegan…). Ces attributs sont suggérés par Google en fonction de la catégorie principale sélectionnée. Ils permettent à l’internaute d’avoir une vision complète de votre offre, avec ses points forts mis en avant. Ils peuvent vous démarquer de vos concurrents, alors autant les remplir.

3 – Ajouter des photos pour renforcer l’optimisation de Google My Business

Pour rendre votre présentation attractive, rien ne vaut des photos. D’après Google, 90 % des clients ont plutôt tendance à visiter des fiches qui en sont dotées. Mais attention, elles ne doivent pas provenir de banques d’images. Vous devez utiliser vos propres illustrations, de bonne qualité si possible. Elles peuvent significativement contribuer à améliorer le taux de clic sur votre page. C’est pourquoi il est vivement recommandé de les sélectionner avec soin. N’oubliez pas qu’elles véhiculent votre image de marque.

Vous gérez une onglerie ? Ajoutez des photos des manucures ou de nail art que vous réalisez. Prenez des clichés des produits que vous vendez éventuellement. Photographiez votre établissement de l’extérieur et de l’intérieur. Présentez l’équipe. Bref, montrez votre institut sous son meilleur jour.

4 – Activer GMB message

Vous disposez dans votre compte d’une option « message » que vous pouvez choisir d’activer. Son avantage ? Elle permet aux internautes de vous poser des questions par écrit. Pensez qu’ils n’ont pas forcément envie de vous appeler et que, le plus souvent, ils préfèrent la facilité d’un échange de type SMS. En activant le tchat, vous offrez la possibilité à vos prospects de se servir du bouton message pour échanger avec vous. Cette fonctionnalité renforce le lien et vous affiche comme un établissement transparent. Elle s’utilise uniquement sur smartphone.

5 – Créer une FAQ : un bon point pour le référencement local

Vous ne le saviez peut-être pas, mais vous pouvez créer une FAQ dans GMB. Cela vous permet de fournir à vos clients des réponses à leurs principales questions (et d’éviter d’avoir à vous contacter). Tout le monde y gagne. Pour ce faire, rien de plus simple. Commencez par identifier les interrogations les plus courantes (le restaurant est-il doté de sièges pour les bébés ; y a-t-il suffisamment de place pour garder une poussette dépliée à côté de la table ; quelle sortie de métro prendre…).

Allez dans le champ « questions et réponses » et posez les questions (vous pouvez le faire à partir de n’importe lequel de vos comptes Gmail). En vous connectant à l’adresse associée à votre fiche, répondez-y. Pour être conformes aux recommandations de Google, les réponses ne doivent contenir ni mail ni numéro de téléphone ni liens vers un site web ou les réseaux sociaux.

6 – Utiliser les Google Posts

Le géant américain améliore sans cesse ses services avec de nouvelles fonctionnalités. Désormais, vous pouvez aussi vous servir de Google My Business pour publier des articles temporaires grâce à la fonction Google Post. Elle permet d’annoncer une actualité, un événement, une offre spéciale ou de présenter des produits. Sur votre page d’accueil, cliquez sur « créer un post » et remplissez les différents champs proposés selon le type de publication choisi. Rédigez un texte attractif (en évitant les formules trop commerciales). Seuls les 100 premiers caractères apparaissant dans le carrousel de votre fiche GMB, les tout premiers mots doivent être copywrités. L’idée est d’inciter les internautes à cliquer sur le contenu pour découvrir la suite. Jusqu’à 10 photos peuvent venir illustrer votre post.

Le post GMB est donc un moyen supplémentaire de compléter votre page et de vous rendre encore plus visible dans le pack local Google Maps. Ne vous en privez pas.

7 – Chouchouter ses avis

Vos avis sont ce que vous avez de plus précieux sur votre profil entreprise. Ils facilitent la vente et l’encouragent même si vous êtes bien noté. L’idéal, bien sûr, est de n’avoir que des avis positifs. Si malheureusement vous en avez de mauvais, la première chose à faire est d’y répondre. Ainsi, les visiteurs disposent des deux points de vue. Ils constatent surtout que vous êtes transparent. Une évaluation négative peut se révéler un point fort en fonction de la réponse que vous aurez apportée (solution proposée en cas de litige, service client efficace…).

Comment obtenir des avis ? Demandez à vos clients fidèles de faire part de leur expérience dans votre établissement sur le principe de « Vous êtes satisfait ? Dites-le ! »

Pour cela, vous pouvez leur transmettre un lien court dirigeant vers la section avis, après un achat ou une visite. Allez dans le champ accueil, puis dans l’encart « partager un formulaire » (ou « recevoir d’autres avis »). Copiez le lien et collez-le dans votre mail. Lorsque vos clients cliqueront dessus, ils arriveront directement sur le formulaire de dépôt d’avis de votre page entreprise.

Vous savez maintenant tout sur l’optimisation de Google My Business. Les profils complets totalisent 7 fois plus de clics que les autres. Vous avez donc là un beau terrain de jeu. Veillez toujours à respecter les préconisations du moteur de recherche en matière de SEO local pour ne pas risquer une pénalisation. Vous préférez déléguer votre référencement GMB ? Confiez-le à un rédacteur web !

Et pour plus d’informations sur le référencement naturel de vos textes, suivez la chaîne YouTube de Lucie.

Sources :

Stéphanie Soulier — Correctrice, rédactrice et chargée éditoriale dans l’équipe de Lucie Rondelet, ancienne élève Origami 4

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :