La manière dont nous écrivons un article dit souvent de nous. Elle est le reflet de notre personnalité. Ainsi, quelles que soient les thématiques abordées, chaque rédacteur Web va privilégier inconsciemment une façon de travailler. J’ai listé, ci-dessous, quelques profils de rédacteurs Web qui correspondent à des traits de caractère assez représentatifs. Je suis certaine qu’en y réfléchissant bien, vous pourrez en trouver d’autres ! 

Le profil du rédacteur Web perfectionniste

La majorité des rédacteurs Web (enfin ceux qui réussissent !) sont travailleurs et méticuleux. Ils font preuve de persévérance et d’une bonne organisation. Ils ne comptent pas leurs efforts et tendent vers la perfection. Cependant, parmi eux certains veulent absolument l’atteindre. Or, comme l’écrivait le poète Johann Wolfgang von Goethe « celui qui reconnaît consciemment ses limites est le plus proche de la perfection ». Voilà justement ce que ne sait pas faire le rédacteur Web perfectionniste.

Pour cela, il est prêt à y passer ses nuits s’il le faut. S’il rédige une fiche produit, on est sûr que rien ne va lui échapper. Il fera plusieurs fois le tour de son article et ce n’est pas lui qui risque d’oublier le moindre détail. S’il le pouvait, il irait tester chaque produit pour être certain que ce qu’il a écrit lui correspond bien. 

Il lit, relit, re-relit. Il consulte avidement le dictionnaire pour trouver de bons synonymes et éviter les répétitions. Bref, on ne pourra jamais lui reprocher d’avoir été négligent et si le client trouve une faute, le rédacteur perfectionniste est profondément touché. Le problème, c’est que cela va l’entraîner à se relire une fois de plus lors de la rédaction de son prochain texte. 

Sa caractéristique majeure est que sa confiance en soi est fragile. Il se remet souvent en question. Un succès et le voilà qui se sent pousser des ailes. Par contre, le moindre échec provoque chez lui une montée d’anxiété. Il se sent alors honteux, car sa crainte majeure, c’est de décevoir son entourage. Dans ces moments-là, il peut être tenté de tout laisser tomber. Le rédacteur Web perfectionniste est un adepte du « tout » ou « rien ». Il n’est jamais dans la nuance en ce qui le concerne. Cette manière d’être l’épuise et peut parfois agacer les autres qui ne savent jamais dans quel état d’esprit ils vont le trouver. 

Le rédacteur Web perfectionniste a des côtés positifs lorsqu’il est raisonné. Par contre, si sa recherche de la perfection est pathologique, elle devient source d’un stress permanent qui peut engendrer un manque de concentration et des troubles dépressifs.

Le profil du rédacteur Web anxieux 

La particularité du rédacteur Web anxieux, c’est qu’il n’est pas forcément perfectionniste, mais il manque, lui aussi, cruellement de confiance en soi, et ce dans tous les domaines. C’est donc un rédacteur qui s’épuise rapidement et qui doit apprendre à se relaxer pour ne pas se retrouver victime d’un burn-out.

Son anxiété est souvent indépendante des évènements extérieurs, car c’est un trait de sa personnalité. Quoi qu’il entreprenne, il faut qu’il envisage le pire. Ainsi le rédacteur Web anxieux vit dans la crainte permanente de ne pas avoir terminé à temps, de subir une panne d’ordinateur, une coupure d’internet ou de rendre un travail qui ne sera pas satisfaisant. Il est constamment dans l’hypervigilance. Il est souvent terrifié à l’idée de souffrir un jour du syndrome de la page blanche. Or, c’est exactement ce qui peut lui arriver, car il vit dans un tel état émotionnel que ses fonctions cognitives finissent par se désactiver ! Dans les moments de grande anxiété, il risque de commettre des erreurs qui vont alors le renforcer dans la vision négative qu’il a de lui-même et du monde en général. Avec lui, rien n’est simple et chaque article à rédiger représente un potentiel danger. 

Le profil du rédacteur Web procrastinateur 

Ce type de rédacteur Web apparaît souvent comme une personne qui manque de professionnalisme, qui fait preuve de laxisme, que l’on nomme parfois trivialement un « je m’en foutiste ». Or, on se trompe, car cette forme de laisser-aller n’est pas due au fait qu’il se moque de tout, mais c’est sa manière d’exprimer une grande souffrance morale.

Le rédacteur Web procrastinateur a une personnalité complexe, car ce trait de caractère a plusieurs origines. On peut le retrouver chez un rédacteur anxieux qui repousse, jour après jour, l’écriture d’un article dont le thème ne lui est pas familier. C’est sa peur de l’échec qui lui fait attendre la dernière minute pour se lancer, lorsqu’il ne peut plus remettre au lendemain.

Enfin, il ne faut pas oublier que le rédacteur qui procrastine est souvent un perfectionniste pathologique. Une faible estime de soi le conduit à vouloir se surpasser et, en même temps, la crainte d’échouer le paralyse. C’est ainsi qu’il peut rendre un travail qui manque de préparation, voire l’abandonner.

Le profil du rédacteur Web rêveur 

Le rédacteur Web rêveur a des difficultés à se concentrer. Pour peu que le thème de l’article qu’il doit rédiger ne l’inspire pas vraiment, tout est bon pour qu’il s’évade. La solitude à laquelle est confronté le rédacteur Web ne le gêne pas, car il a une vie intérieure intense. Mais c’est bien là que réside le problème. Une simple recherche d’informations sur internet peut l’entraîner dans une totale évasion, dont il ne reviendra parfois que plusieurs heures plus tard, en ayant presque oublié les motifs premiers de ses investigations.

Si le rédacteur Web rêveur met du temps pour terminer son article, il a la grande qualité de toujours conserver son calme. En cas de difficultés, il garde son sang-froid, ce qui lui permet de sortir de situations délicates, car il est très efficace dès qu’il repose les pieds sur terre. 

Rédacteur

Le profil du rédacteur Web aventurier 

C’est avant tout un rédacteur heureux qui ne s’attarde ni sur le passé ni sur l’avenir. Il est spontané, imprévisible, mais jamais rancunier. Plutôt bon enfant, le rédacteur Web aventurier aime vivre en harmonie avec le reste du monde. Il peut malgré tout entrer dans de grosses colères si les remarques sur son article sont trop agressives. Souvent tourné vers l’introspection, il se satisfait très bien d’un travail solitaire. 

Chaque article est pour lui une merveilleuse occasion de sortir des sentiers battus. Il a un besoin irrépressible de découvrir un nouvel angle pour aborder chaque article qu’on lui confie. Le risque majeur, c’est qu’il fasse du hors sujet, car à force de rechercher l’originalité, il peut parfois s’éloigner franchement du thème d’origine. Ce qui est certain, c’est que tous ses textes passent avec succès le plus perfectionné des détecteurs de « duplicate content » ! 

Le profil du rédacteur Web distrait 

Le problème majeur du rédacteur Web distrait est sa difficulté de concentration. Pour lui, inutile de se focaliser pour tenter de ne rien oublier, cela aurait le plus mauvais effet. Deux tâches à accomplir n’auraient comme conséquence que d’augmenter le risque de distraction.

Ainsi si le thème l’intéresse, il va se lancer dans des recherches pointues. Trop content de trouver des sources de première qualité, il écrit en faisant totalement abstraction de l’objectif final : un texte sans aucune faute, sans phrases trop longues et surtout bien optimisé. Absorbé par son sujet, il rédige sans interruption et envoie son article, persuadé qu’il est au top. Grande est alors sa déception lorsqu’il a un retour mitigé.

En tant que rédacteur Web, il doit d’abord être conscient de ce trait de caractère pour tenter de le dominer. Dans son cas, la meilleure des parades c’est de travailler en binôme pour éviter ses erreurs d’inattention. 

… Et pour finir le profil du rédacteur Web idéal 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le rédacteur Web idéal est un subtil mélange du perfectionniste, de l’anxieux, du rêveur et de l’aventurier. Il combine les côtés positifs de ces quatre profils. Sa tendance perfectionniste lui permet de rendre des écrits de grande qualité. Son anxiété relative lui garantit de remettre ses articles dans les délais. Son côté rêveur favorise l’élargissement de ses domaines de compétences et son goût de l’aventure en fait un rédacteur unique.

En conclusion, je suis persuadée que la plupart d’entre vous réunissent ses traits de caractère qui sont peut-être tout simplement la définition de ce métier si difficile à cataloguer et qui n’a pas fini de faire parler de lui !

Michèle DAVID, rédactrice Web SEO (psychanalyste reconvertie), ancienne élève Origami 3

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :