Transcréation : un débouché pour les rédacteurs web ?

Transcréation : un débouché pour les rédacteurs web ?

Transcréation. Ce mot n’évoque rien pour vous ? Si je vous dis que c’est la contraction de translation et de creation, vous commencez à cerner le sujet ? Arrêtons le suspense, il s’agit de la traduction créative. Indispensable, elle permet à une marque de ne pas commettre de faux pas de communication quand elle se déploie à l’étranger. Pour les rédacteurs web, elle représente une belle opportunité, voyons pourquoi ensemble. (suite…)

Bibliothèque du rédacteur web SEO : la liste de livres ultime

Bibliothèque du rédacteur web SEO : la liste de livres ultime

On imagine le rédacteur web à la pointe de la technologie, surfant d’une source à une autre et s’appuyant uniquement sur des ressources en ligne. On pourrait penser qu’avec la digitalisation croissante, il relègue au fond de son placard ses bons vieux livres papier. Eh bien non ! L’écrivain du Web possède aussi de « vrais » ouvrages, bien disposés sur son étagère. Voyons quels livres agrémentent la bibliothèque du rédacteur web SEO. (suite…)

Femme à Haut Potentiel : et si vous deveniez Rédactrice Web ?

Femme à Haut Potentiel : et si vous deveniez Rédactrice Web ?

Et si la rédaction web était un métier idéal pour les femmes à haut potentiel (HP)? C’est ce que prétend démontrer l’enquête qui suit. Explorons ensemble les raisons pour lesquelles cette activité peut devenir la voie rêvée pour une femme HP en quête d’épanouissement professionnel.
Femme ou homme, diagnostiqué(e) HP ou pas, cet article vous concerne. En premier lieu, parce que vous êtes peut-être une personne à haut potentiel qui s’ignore et se reconnaîtra ci-dessous… dans ce cas, cette lecture pourra littéralement changer votre vie ! En second lieu, parce que, si vous n’avez pas vous-même le profil, vous penserez peut-être à une proche, une amie, une collègue que vous pourrez alors aider : en effet, la « douance » n’est pas forcément une sinécure et l’un des principaux obstacles que doit surmonter la femme HP est de trouver un travail qui lui corresponde. (suite…)

Outils du Rédacteur web : les Indispensables

Outils du Rédacteur web : les Indispensables

Si je vous demande : quel est l’outil indispensable du rédacteur web SEO ? Vous me répondez tous en coeur : l’ordinateur, pardi ! Oui bien évidemment, mais pas que ! Car un ordinateur sans les programmes adéquats, c’est comme une raquette de tennis sans balle. Avec les nouvelles technologies de l’information et l’ère du travail collaboratif, les outils fleurissent à vitesse grand V. Afin de ne pas vous noyer au milieu de toutes ces applis, aussi innovantes les unes que les autres, voici à quoi ressemble la mallette du parfait rédacteur webBonne découverte !

Pour optimiser votre travail au quotidien, Internet est juste génialissime ! Il regorge d’applications et de procédés en tous genres. Au-delà du b.a.-ba du rédacteur web, il faut bien reconnaître que toutes ces applications sont des trésors pour un professionnel de la rédaction. Très bien pensées, ludiques, intuitives, vous avez de plus en plus de mal à vous en passer. Forcément, elles couvrent l’ensemble de vos besoins : gestion de projet, aide orthographique, création simplifiée de visuels, ou d’infographies. Afin de mieux vous repérer, je vous ai résumé le best-sellers des outils du rédacteur web SEO, classés par thématique.

1 – Correcteur d’orthographe et de grammaire

Relire un texte sur lequel vous avez passé beaucoup de temps peut parfois vous amener à l’erreur. Qui n’a pas déjà laissé traîner par inadvertance, quelques coquilles. Travailler sur ordinateur génère une fatigue oculaire, qui peut à terme vous empêcher d’apercevoir des fautes. Erreurs, qui vous auraient immédiatement sauté aux yeux, sans cette même fatigue. Résultat, vous envoyez votre travail au client avec des imperfections et forcément cela ne fait pas une très bonne impression.

À lire aussi : 5 points à vérifier avant de renvoyer votre article

✅ Et notre comparateur de correcteurs en ligne

2 – Dictionnaire, dictionnaire des synonymes, des antonymes…

La langue française est riche, autant la valoriser en employant un vocabulaire varié, en plus Google en est friand et il vous en remerciera ! Le site du centre national des ressources textuelles et lexicales http://www.cnrtl.fr/ vous aide dans votre rédaction, en plus d’être complet, c’est un formidable outil de référence. Vous pouvez l’utiliser pour diverses fonctions :

  • dictionnaire ;
  • synonyme ;
  • antonyme ;
  • étymologie des mots.

Avant de poursuivre, et si vous réactualisiez vos connaissances sur les règles typographiques ?

3 – Conjugueur en ligne, au cas où…

Au secours, faut-il deux R pour le futur du verbe courir ? Le conjugueur du Figaro vous répond au moindre doute ! Saisissez simplement le verbe à conjuguer dans le moteur de recherche et vous obtiendrez tous les temps. Le Conjugueur. Verdict : oui courir prend bien deux R au futur.

Vous vous sentez un peu fébrile sur quelques règles de Français ? Voici 3 solutions pour reprendre confiance en vous  !

4 – Générateur balises HTML

Il vous arrivera parfois de lire dans les briefings de vos clients : “merci d’intégrer les balises html dans vos articles “.

HTML c’est quoi ? Hypertext Markup Language. Pour résumer de manière simple, c’est un code informatique qui permet de hiérarchiser et structurer votre texte, afin de le rendre fluide et lisible pour le lecteur. Ce paramètre n’est pas seulement pour l’internaute, il sert aussi à la bonne compréhension de votre texte par Google. Vous n’êtes pas à l’aise avec le balisage html ? Lucie a mis en ligne plusieurs vidéos pratiques sur sa chaîne YouTube (un petit pouce en l’air sous la vidéo sera le bienvenu si celle-ci vous semble utile et / ou que vous appréciez le travail de Lucie) :

5 – Les outils du rédacteur web SEO

Ubersuggest

Le générateur de mots-clés le plus populaire est sans aucun doute : Ubersuggest. Il va vous accompagner dans la recherche de mots-clés, les expressions associées, les synonymes, ainsi que les requêtes les plus saisies par les internautes. En version gratuite, il délivre qu’une partie des informations, mais elles se révèlent déjà suffisantes. Parole de rédactrice ! 🙂

Keyword tool

Dans la lignée des outils freemium pour le SEO, Keyword tool.io, se révèle être très complémentaire d’Ubersuggest. Il scanne d’autres moteurs de recherche pour vous donner des résultats encore plus affinés : Bing, Amazone, Youtube, il est particulièrement efficace pour les mots clés longue traîne.

Keywords Everywhere

Le préféré de Lucie, elle vous explique comment il fonctionne dans ce tuto tout simple :

6 – Les banques d’images gratuites pour compléter les écrits

Illustrer vos contenus fait aussi partie de la rédaction online. Pour cela, pas question d’utiliser n’importe quelle image trouvée dans les moteurs de recherche. En France, une photo est protégée par la loi, c’est ce que l’on appelle le droit d’auteur, connu sous la formule anglaise : copyright. Pour ne pas enfreindre la loi, privilégiez les images sous Creative Commons. Cette licence vous garantit d’exploiter des images libres de droits.

Les banques d’images gratuites sont nombreuses, voici deux exemples à explorer :

  • Unsplash

Cette banque d’images offre de nombreuses catégories, pour mieux cibler votre recherche, quant aux photos elles sont en haute résolution.

  • Pexels

En complément, jetez un oeil sur Pexels et son important catalogue de photos. Une plateforme régulièrement alimentée, avec 5 images nouvelles chaque jour.

En parlant d’image, saviez-vous que pour le SEO, il est important de surveiller le poids de celle-ci ? Une image trop lourde freine le téléchargement de la page de votre site. Pensez donc à les optimiser en réduisant leur taille !

Optimisation de l’image

La simplicité même, téléchargez votre image depuis votre pc sur le site, tinyjpg s’occupe de la compresser et vous la restitue dans un fichier zip.

  • Crello

Vous voulez élaborer des visuels inspirants et épater vos clients ? C’est possible avec Crello ! Il vous donne accès à tout un tas d’images à retravailler librement. Créez des designs surprenants, tous les supports proposés sont aussi bien destinés aux blogs, réseaux sociaux, marketing, événementiel.

7 – Gestion de projets en rédaction web : Notion le top !

Les solutions ne manquent pas pour égayer votre quotidien de freelance et simplifier vos missions. Il existe une liste innombrable d’outils potentiels, cette sélection vous présente quelques incontournables. Après, libre à chacun de créer sa propre boîte à outils. Et surtout, restez en veille sur les nouveaux arrivants, afin de ne pas passer à côté de petits bijoux.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur le plan du site ou dans notre espace d’entraînement à la rédaction web !

Et vous, quel est votre outil préféré ? Partagez vos trouvailles !

Jennifer Poirson / Rédactrice Web SEO (ancienne élève Origami 1)

Comment trouver des missions de rédaction ? 6 méthodes efficaces

Comment trouver des missions de rédaction ? 6 méthodes efficaces

Trouver des clients en rédaction web peut paraître compliqué, notamment lorsqu’on débute. C’est pourtant le nerf de la guerre. Sans mission de rédaction, pas de revenus. Par où commencer, quelle méthode privilégier, où trouver des offres d’emploi de rédacteur freelance ? Suivez-moi, je vous explique immédiatement comment trouver des missions de rédaction et ainsi vivre de l’écriture.

1/ Effectuer ses premières missions sur les plateformes de rédaction web

Pour débuter en rédaction web et se confronter à des briefs de clients, les plateformes de rédacteurs web freelances sont idéales. Vous serez amené à rédiger sur à peu près tout et n’importe quoi. Des vasques de salle de bain, à l’entretien des chaudières en passant par les transporteurs de gros colis, les domaines sont très variés. Ces exemples ne vous font pas rêver ? Rassurez-vous, il arrive de tomber sur des sujets vraiment très sympas. Vous pouvez même vous surprendre à prendre du plaisir en traitant une thématique qui pourtant laissait penser tout le contraire.

L’avantage des plateformes de rédaction web ? Vous n’avez pas besoin de prospecter. Vous choisissez un sujet ou postulez une offre de mission de rédaction (non, je n’ai pas oublié de mot 😉). C’est aussi simple que cela.

Leur inconvénient ? Les tarifs bien sûr. Ils sont très bas. Mais prenez-les pour ce qu’elles sont : un moyen de vous entraîner sur un site de rédaction rémunérée. Pour démarrer dans le métier et faire ses premiers pas, elles sont une vraie chance. Citons les plus connues : Textbroker et Scribeur.

2/ S’inscrire sur les plateformes de freelance

Continuons avec les plateformes, mais cette fois avec celles servant de vitrine aux freelances, comme Malt, Coworkees ou 5euros. Elles permettent la mise en relation entre des entreprises qui cherchent des indépendants et des indépendants qui recherchent des missions. Vous créez votre profil, avec une belle photo professionnelle et un descriptif attrayant. Vous indiquez votre tarif journalier ou à la prestation de service. Ici, ce sont les clients qui viennent à vous, d’où l’importance de soigner votre fiche. Le plus souvent, ces plateformes de rédacteurs freelances prennent une commission sur le chiffre d’affaires réalisé grâce à la mise en relation. Le pourcentage varie selon les opérateurs.

Pour vous, ces plateformes sont rassurantes. Elles vous offrent une certaine sécurité avec des contrats, des garanties de paiement et une aide en cas de litige avec un client. Elles vous font gagner du temps en vous évitant de devoir rechercher des missions de rédaction.

3/ Obtenir des missions de rédaction avec le bouche-à-oreille et le réseau

Eh oui, vos proches peuvent s’avérer vos meilleurs ambassadeurs ! Imaginez votre maman en pleine discussion avec son coiffeur. Celui-ci lui explique qu’en ce moment, avec la crise sanitaire, « c’est pas ça », qu’il a moins de clientèle. Il voudrait reprendre en main son site internet, mais il n’en a ni le temps ni l’envie. Et là, bam ! Votre maman lui parle de vous. Et hop, un contact ! Conclusion : parlez de ce que vous faites à vos proches, mais attention ne les saoulez pas non plus. 😉

Vos anciens collègues, collaborateurs ou clients sont aussi de très bons commerciaux. Ils connaissent vos qualités et compétences pour avoir déjà travaillé à vos côtés. Ils parleront de vous s’ils ont été satisfaits de vos services et s’ils savent que vous serez l’homme (la femme) de la situation ! Gardez de bonnes relations avec vos anciens clients ou collègues, ils pourront vous recommander dès que l’occasion se présentera. Au moment de lancer votre activité de rédacteur web freelance, prévenez-les !

4/ Scruter les offres d’emploi de rédacteur à domicile

Un autre moyen de trouver des missions de rédaction web est de consulter les annonces des sites de recherche d’emploi. Indeed, Monster, Keljob, LeBoncoin… il y en a des dizaines ! Renseignez l’intitulé du poste recherché (rédacteur web, rédacteur web freelance, rédacteur web SEO…), le statut (freelance, indépendant) et lancez la recherche. Pour candidater, vous devez vous inscrire. Si vous ne craignez pas de voir votre boîte mail engorgée, n’hésitez pas à sauvegarder vos critères et à activer les alertes. Ainsi, quand une annonce paraît, vous êtes notifié. Cela vous évitera de passer vos journées à balayer les offres d’emploi des différents sites.

Encore plus simple : si vous utilisez Google, tapez directement le métier dans la barre de recherche avec les termes « emploi », « annonce » ou encore « offre ». Google for Jobs fait ressortir, dans un encart, les offres parues sur les sites d’annonces. Là aussi, vous pouvez affiner vos critères et surtout, programmer des alertes. Ce sont les offres d’emploi de rédacteurs web qui viennent à vous. Elle est pas belle la vie ?

5/ Trouver des clients sur LinkedIn et les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un moyen très efficace pour obtenir des missions de rédaction, surtout LinkedIn. C’est le média social professionnel par excellence. Vous pouvez postuler des offres d’emploi de rédacteur web, mais cet outil est beaucoup plus puissant. Si vous voulez miser sur l’inbound marketing, il vous faut augmenter votre visibilité. Bichonnez votre profil, agrandissez votre réseau, publiez régulièrement et commentez les publications des entreprises auxquelles vous prêtez intérêt. Vous pourriez bien vous faire remarquer. Vous pouvez également contacter directement les profils qui vous intéressent quand ce sont des relations de niveau 1 ou 2. Inscrivez-vous dans des groupes, ciblés en fonction de vos intérêts. Vous pourrez ainsi échanger avec des personnes de niveau 3 en message privé ! La porte ouverte à de belles collaborations en somme.

6/ Trouver des missions de rédaction grâce au démarchage

On passe aux choses sérieuses ? Non parce que tout ce que l’on vient de voir vous permet, certes, de trouver des clients en rédaction web, mais ce n’est pas vous qui choisissez vos thématiques. Vous devez prendre ce qui se présente et avouez que ce n’est pas toujours réjouissant. Morceau choisi :

— Nous avons besoin d’un rédacteur web pour écrire 50 contenus géolocalisés pour notre client, spécialisé dans les fosses septiques. Ça t’intéresse ?

— Oh oui super ! Je m’en réjouis d’avance ! (🤮)

Or tout l’intérêt d’être rédacteur web freelance, c’est d’être libre de choisir avec qui on travaille, non ? Alors oui, il faut démarcher (j’en vois grimacer), mais il n’y a rien de vraiment compliqué. J’en entends dire « Je ne sais pas me vendre ». Rappelez-vous que ce sont vos services que vous vendez, pas vous. Souvent, ça aide à prendre du recul par rapport à l’acte en lui-même.

Pour démarcher, vous avez deux possibilités :

  • Aller à la rencontre de vos prospects : ils peuvent être tout proches, vos commerçants de quartier par exemple. Regardez l’état de leur site internet s’ils en ont un, puis rendez-vous dans leur boutique. Lancez la conversation naturellement et montrez que vous vous intéressez à eux. Prévoyez des cartes de visite (et au passage, donnez-en une à votre maman avant son prochain rendez-vous chez le coiffeur 😉).
  • Contacter vos prospects par mail : pour ceux qui manquent de confiance en eux, c’est sans doute la meilleure des solutions. Ciblez des sites dans vos thématiques favorites, qui auraient grand besoin de vos services (des articles non structurés, non optimisés, des fautes d’orthographe, un mauvais positionnement sur Google…). Rédigez un mail de prospection convaincant. Son contenu doit être copywrité. Il doit être court, clair et interpeller votre interlocuteur pour lui donner envie de vous recontacter.

Cette dernière méthode est évidemment celle à privilégier pour trouver des clients qui vous ressemblent. Laquelle de ces 6 techniques employez-vous pour trouver vos missions de rédaction ? Partagez votre expérience en commentaire !

Stéphanie Soulier – Correctrice, rédactrice et chargée éditoriale dans l’équipe de Lucie Rondelet, ancienne élève Origami 4

error: Content is protected !!