Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous vous demandez si vous feriez un bon rédacteur web ? Je vous propose aujourd’hui de réaliser un modeste “bilan de compétences” rapide et gratuit ! Avez-vous la majorité de ces qualités ? Si ce n’est pas le cas, sachez que l’esprit de synthèse, la rapidité et le fait de réussir à trouver des sources fiables s’acquièrent souvent “dans la foulée”. Pour le reste, mieux vaut avoir les compétences requises avant de se lancer comme rédacteur web.

1 – La curiosité, principale qualité du rédacteur web

Je le répète souvent, il est indispensable d’être curieux pour devenir rédacteur web. La plupart des auteurs professionnels ont plusieurs clients et écrivent donc sur des sujets variés. Lorsqu’ils travaillent pour des agences de stratégie digitale par exemple, ils peuvent être amenés à écrire le lundi pour le site web d’un chirurgien esthétique, le mardi pour une agence de voyages et le mercredi pour un fabricant de maisons en bois !

S’il n’est pas curieux de tout, le rédacteur web débutant aura tendance à s’ennuyer (et perdra sans doute sa motivation dès le début !).

–> Notez que seuls les rédacteurs web “avancés” peuvent généralement se permettre de sélectionner leurs clients. Plus vous aurez de compétences, plus vous serez en mesure de choisir vous-même vos missions.

2 – Une bonne orthographe

Inutile de vous lancer dans l’aventure de la rédaction web si vous avez encore des lacunes en orthographe. Tout le monde fait des fautes d’inattention et laisse traîner des coquilles, oui. Mais vous devrez être capable de rendre des textes irréprochables après vos relectures. Un tiret oublié ou une majuscule mal placée peuvent être rédhibitoires pour certains clients !

–> Consultez mon article : “comment ne plus faire de fautes d’orthographe

3 – Un excellent esprit de synthèse

Je suis plutôt bavarde de nature et j’ai tendance à m’éparpiller… Pourtant, lorsque je travaille, je réussis à aller droit au but, mais ce n’est pas inné ! Lorsque j’ai commencé à écrire pour le web, je faisais souvent des textes trop longs, j’écrivais des phrases interminables. Avec le temps, j’ai appris à synthétiser (on est bien obligé quand on a un nombre de mots imposé !). Maintenant, mon esprit divague moins, je réussis à faire ressortir les éléments les plus importants dans un texte court et j’arrive à vulgariser quand il le faut.
Cette compétence acquise au fil des ans m’est aujourd’hui très utile (je peux par exemple écrire un CV pour une copine en 30 min, ou un message de réclamation en 10 min ;-))

4 – L’autonomie

Qui dit être freelance dit souvent être seul ! Vous devrez donc être autonome si vous voulez avancer sereinement. Une fois lancé, vous serez le seul maître à bord, ce sera à vous de faire de la relation client, de chercher des missions et d’organiser votre emploi du temps. C’est un avantage pour certains, une plaie pour d’autres ! Vous en êtes où ?

(Si vous suivez ma formation, vous ferez partie d’un groupe dynamique de rédacteurs web en herbe qui ne cherchent qu’à réussir ! Vous pourrez donc échanger facilement sur vos différentes expériences et démarches… et pourquoi pas vous faire de nouveaux amis 😉 Notez également que vous serez accompagné dès le premier cours puis “porté” jusqu’au dernier module : “obtenir vos propres clients”).

5 – La rapidité

Le manque de rapidité inquiète de nombreux rédacteurs web débutants… à ce niveau-là, laissez-moi vous rassurer : lorsque j’ai commencé, je pouvais passer 4h sur un texte de 500 mots ! Aujourd’hui, si je suis inspirée, je n’y passe que 20-30 minutes, relecture incluse. Comment je fais ? Je suis entraînée comme un cheval de course ! 😉 En rédaction web : plus on écrit… plus on écrit vite et bien ! Il est évident que si vous persévérez, vous écrirez de plus en plus vite. C’est la même chose lorsqu’on apprend à jouer d’un instrument de musique ou quand on apprend une nouvelle langue : les débuts sont très difficiles, il faut s’accrocher, mais une fois qu’on a passé un cap, on atteint enfin un bon rythme de croisière !

La bonne et la mauvaise nouvelle :

Je commence par la mauvaise : si vous voulez devenir (un vrai) rédacteur web professionnel et profiter de tous les avantages qui s’y rapportent (emploi du temps “libéréééée délivrééée”, pas de boss, bon salaire, possibilité de travailler de n’importe où, etc.), vous devrez TRAVAILLER ! J’entends par là vous entraîner sans relâche, plusieurs mois d’affilée (mieux vaut le préciser pour ceux qui pensent que “ça tombe du ciel”).

La bonne nouvelle : c’est que la grande majorité des pseudos rédacteurs web qui sont aujourd’hui vos concurrents (car vous débutez), ne le seront plus demain, une fois que vous serez entraîné. Pourquoi ? Parce que c’est la nature humaine… et que la plupart des rédacteurs se découragent avant même d’avoir véritablement commencé ! Il suffit donc de se bouger un peu et de tenir le coup quelques mois pour passer devant les autres et entrer dans le cercle encore très fermé des “bons rédacteurs web”… et là, je peux vous dire que la concurrence n’existe pas !

Avec un minimum de recul, je trouve ça étrange… la grande majorité des gens ne s’étonne pas de devoir faire de longues études, payer un studio et ne pas gagner un kopeck pendant plusieurs années (parfois pour ne pas avoir de job au bout)… Par contre, ils veulent avoir des résultats immédiats avec la rédaction web !
Personnellement, je suis passée du SMIC à 39h au triple pour 20h / semaine, le tout en moins de 2 ans, grâce à mon acharnement et à la rédaction web (j’ai écrit mon premier texte en 2012, je me suis inscrite à Textbroker en janvier 2014 et j’ai créé mon entreprise en août 2015). Je ne vois pas bien quelles études auraient pu me permettre de connaître une telle ascension en si peu de temps !
Pour avoir une vie de femme au foyer avec un salaire de cadre, il faut prendre le temps de s’en donner les moyens ! 😉

6 – L’exigence

Pour réussir dans ce métier, vous devez être exigeant avec vous-même, puis, une fois que vous serez lancé, vous pourrez vous permettre d’être exigeant avec vos clients. Je m’explique :

Lorsque vous relirez vos textes, vous devrez impérativement éviter de vous dire “ah ouais, ça, c’est mal tourné, mais bon… on s’en fout, ça va passer”. Non ! Vous devez rendre un travail propre, avec un minimum de retouches à faire. Un client qui doit investir dans des correcteurs, qui doit reprendre votre mise en page ou vos coquilles aura vite fait de chercher quelqu’un de plus pro.
Vous devrez aussi être exigeant avec vos clients. Certes, vous allez vous brader un peu au début pour vous rendre indispensable, mais une fois que vous serez lancé et que votre client sera accro, vous devrez exiger de lui une rémunération correcte (à la hauteur de vos qualités rédactionnelles et de vos autres compétences). S’il n’est pas d’accord, vous pourrez vous permettre de le laisser tomber une fois que vous en aurez trouvé un plus généreux (il vous courra sans doute après s’il a le budget !) !

7 – La réactivité

Alors oui, ça peut être contraignant, mais vous devrez être vraiment réactif au début. C’est très important.
Un simple “bien reçu, je m’en occupe dans les temps” rassure et montre que vous êtes pro. Il m’est déjà arrivé de déléguer quelques rédactions d’articles et je peux vous dire que le stress a tendance à grimper en flèche quand on a une deadline à respecter et que le rédacteur qui devait s’occuper de la commande fait le mort !

Par contre, et cela fait plutôt partie des exigences : je vous conseille de refuser les clients qui vous mettent la pression (“il me faut le texte dans 4h !” ou qui vous contactent en plein week-end). Souvent, plus ils vous mettent la pression, plus ils ont de mal à vous payer à la fin du mois ! À l’inverse, ceux qui sont cool (qui respectent vos temps de repos, vos vacances, etc.) vous paient généralement mieux et rapidement ! J’explique ce phénomène assez simplement : je pense en fait que ceux qui sont organisés réussissent mieux ! De plus, un client qui chouchoute ses rédacteurs a moins de chances de se faire planter (on n’aime pas rendre une commande en retard quand on est bien traité !)… enfin, de nombreux clients se retrouvent aussi sans rédacteurs à la dernière minute car ils paient mal et/ou avec du retard (il se font planter et sont contraints de chercher d’autres rédacteurs en urgence) !

Mon conseil : méfiez-vous des clients qui en demandent trop, trop vite !

8 – Savoir trouver des sources fiables

Voilà encore une qualité que l’on peut travailler. En fait, au début, vous allez passer tellement de temps à surfer sur le web pour chercher des infos que vous allez finir par vous sentir vraiment chez vous sur la vaste toile ! En quelques mois, vous saurez vite quels mots clés vous devez taper dans Google pour trouver la bonne info. Vous aurez aussi ajouté une liste des sites fiables et pratiques dans vos favoris.
Le rédacteur web acquiert en principe cette compétence assez rapidement, encore doit-il réussir à dénicher la vraie source, pas les affluents et encore moins les fleuves !
–>Ce sera par ici pour lire mon article qui explique comment trouver des sources fiables.

9 – Le courage et la débrouillardise

Ces deux qualités résument finalement assez bien celles que je viens de citer, car la plupart d’entre-elles imposent d’être courageux (les premiers mois) et débrouillard (pour prendre des chemins de traverse et doubler tout le monde !).

Une fois que vous aurez toutes ces qualités et que vous vous serez formé à la rédaction web (seul, ou avec moi), vous pourrez enfin profiter de tous les avantages de ce métier incroyable, à savoir : écrire des textes quelques heures par semaine, gérer votre emploi du temps et votre portefeuille de clients comme vous le souhaitez et profiter enfin de votre temps libre. Parce que c’est aussi ça être un bon rédacteur web !

Des commentaires ? Des retours d’expérience ? Un avis ? Participez en laissant un message ! Et bien sûr, “likez” si vous avez aimé (merci beaucoup !) et n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook 😉

Bonne rédac’ !

Lucie

  •  
    43
    Partages
  • 43
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !