Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Le titre est l’éternel problème du rédacteur web, la tâche qu’il garde pour la fin. Et trop souvent, las de ne pas trouver l’idée géniale, il le bâcle. Il se rassure en se disant que la requête clé y est. Mais est-ce suffisant ? L’internaute risque de cliquer sur un titre plus percutant… et voilà un beau texte qui n’attire aucun trafic. C’est dommage, il suffirait d’écrire un titre accrocheur pour attirer l’attention du lecteur. Après des centaines de mots rédigés avec passion, vous devez faire ce dernier effort : composer un titre irrésistible, à la hauteur de votre contenu. Certains copywriters vous diront que vous devez passer autant de temps sur le titre que sur votre texte. Mais ce temps, vous ne l’avez pas. Ce n’est pas grave. Il existe de nombreux conseils pour rédiger un titre captivant efficacement. Si vous êtes hyper pressé, la dixième astuce vous séduira ! 

1 – S’adresser au lecteur

Si vous ne retenez qu’une seule astuce pour écrire un titre accrocheur, c’est celle-ci : le titre doit interpeller directement le visiteur en utilisant les pronoms personnels, ou lui fournir une information utile.

L’internaute sera plus intéressé si le titre lui explique clairement le bénéfice qu’il obtiendra en lisant votre article. C’est une forme de contrat avec le lecteur : il investit du temps en consultant votre article contre la promesse d’une information qui a de la valeur pour lui.

2 – Ne pas décevoir le l’internaute avec un titre abusivement séduisant

On a tendance à confondre titre percutant et titre racoleur, digne d’un site « piège à clics ». Et on tombe rapidement dans l’excès : promettre monts et merveilles au lecteur. Quelle déception lorsque l’internaute découvre que l’article ne tient pas ses promesses !

Bien entendu, écrire un titre accrocheur permet d’inciter au clic. Mais cela ne doit pas se faire au détriment du contenu. Votre objectif n’est pas — en général — de créer le buzz. Vous souhaitez informer, ou éventuellement vendre un produit ou un service. Votre titre doit servir cette finalité en promettant une information ou une solution à un problème.

L’enjeu est double.

cafeine-lucie-rondelet
  • Enjeu humain : vous ne voulez pas trahir la confiance des internautes. Vos contenus rédactionnels servent à bâtir des communautés, inciter des personnes à s’abonner, ou à acheter des produits. Si le visiteur se sent trompé, votre but ne sera pas atteint.
  • Enjeu SEO : un internaute déçu retourne rapidement sur la page des résultats de recherche. Votre taux de rebond augmente, et le classement de votre article sur le moteur de recherche se dégrade.

3 – Susciter la curiosité avec un titre intrigant

Pour écrire un titre accrocheur, il faut en dévoiler suffisamment pour piquer la curiosité du lecteur, mais pas assez pour la satisfaire.

Pour cet article, l’effet de curiosité est entièrement concentré sur le terme « astuces ». Il vous informe du contenu, et suscite votre intérêt, car ces astuces pourraient s’avérer étonnantes, puissantes, incroyables, ou tout simplement utiles à connaître !

En revanche, « Écrire un titre accrocheur » n’étais pas suffisamment descriptif. Un titre aussi simple aurait généré très peu de trafic.

4 – Éviter de rédiger un titre trop énigmatique

Je vais démolir une idée reçue du marketing : on s’imagine qu’un bon titre est plein d’esprit, humoristique ou fait pleurer dans les chaumières. C’est faux. Il doit uniquement remplir son objectif : inciter le lecteur à lire un article.

Les bons jeux de mots, c’est sympa, mais souvent inefficace.

Je n’ai pas d’exemple de titre, mais cette « déviance » – j’exagère un peu – existe aussi dans la publicité :

  • Prenons l’exemple d’Évian. Vous vous souvenez tous des premières publicités faisant intervenir des bébés qui chantaient We will Rock You de Queen. Elles vous ont fait sourire, ou rire. Mais vous êtes-vous précipité au supermarché pour acheter cette eau ?
  • En revanche, Contrex cible les personnes qui souhaitent perdre du poids. Vous savez : « Mon partenaire minceur ». Je connais des personnes au régime qui ont acheté cette eau, car les publicités répondent directement à leurs besoins.

Pour écrire un titre efficace, vous devez garder votre objectif en tête. Vous ne faites pas un concours d’originalité ou de créativité. Vous voulez attirer l’attention et inciter au clic des lecteurs qualifiés, réellement intéressés par votre contenu. Gardez les choses simples.

5 – Ecrire un titre accrocheur court et efficace

Accrocheur ou pas, votre titre ne peut pas dépasser 600 pixels. Cela représente environ 60 à 70 caractères — certains prennent plus de place que d’autres. Si votre titre (balise Title pour les intimes) est plus long, il sera tronqué sur la page de résultats de Google et sur les réseaux sociaux.

Si vous aimez les envolées lyriques, réservez-les pour votre balise h1. Vous ne savez plus la différence entre la balise Title et la balise h1 ? Cette vidéo est faite pour vous :

6 – Insérer des chiffres dans le titre pour inciter l’internaute à cliquer

Lorsque votre texte s’y prête, utiliser des chiffres dans vos titres permet de fixer les attentes du lecteur. Face à la surenchère numéraire autour d’un mot clé sur le Web — j’ai vu un site qui proposait 40 (!) astuces pour écrire un titre accrocheur —, l’internaute peut alors choisir l’article en fonction de ses besoins. Attention de ne pas abuser de cette technique qui peut lasser les lecteurs !

7 – Utiliser des termes forts pour rendre le titre plus percutant

Cette règle est aussi valable pour vos textes : s’il vous est possible de substituer un mot spécifique à un terme plus générique, faites-le ! Cela rendra votre texte et votre titre beaucoup plus vivants. En plus, cela développera le champ sémantique de votre article.

8 – Ne pas négliger les Camel cases

La technique consiste à oublier votre syntaxe, et à commencer chaque mot important de votre titre par une lettre capitale. Grâce à cela, il se démarquera des autres dans les résultats du moteur de recherche.

9 – Créer un fichier de ses meilleures créations

Vous avez probablement déjà écrit de superbes titres, mais vous les avez aussitôt oubliés. C’est dommage, ils pourraient vous servir d’inspiration pour d’autres articles. Pour y remédier, créez un fichier avec des exemples de titres accrocheurs que vous avez rédigés, ou que vous avez vus ailleurs (internet, magazines…). Vous pouvez les classer en différentes catégories, par exemple :

  • questions ;
  • nombres ;
  • informations utiles ;
  • histoires ;
  • comparaisons ;
  • témoignages ;
  • révélation d’un secret ;
  • etc.

10 – Utiliser les générateurs de titres pour créer des titres irrésistibles

Vous êtes en panne ? Votre muse vous a lâché ? Voici quelques logiciels en ligne qui vous aideront à trouver des titres :

Malheureusement, il n’existe aucun logiciel en français aussi abouti. Si vous êtes fâché avec la langue de Shakespeare, le traducteur DeepL sera votre meilleur ami !

Pour conclure, voici une phrase de Ann Handley, qui ravira les amateurs de SXO : « À certains égards, je suis reconnaissante de l’influence qu’ont eue des sites comme Buzzfeed et Upworthy. Ils ont contribué à souligner l’idée que les meilleurs titres sont ceux que les humains (et pas seulement les moteurs de recherche) aiment, et ils nous ont propulsés dans un monde où les marques voient l’importance de créer des titres (et des contenus !) que les gens veulent partager avec leurs amis. »

Pour aller plus loin : comment créer des contenus exceptionnels

Anne Beckers, ancienne élève Origami 2 – Coach dans la Team de Lucie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !