Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Ce n’est plus une rumeur, mais un fait : l’expérience utilisateur (UX) ne fait pas que se frotter au référencement naturel (SEO) ! Avis aux amateurs de presse à scandale, le SXO est bel et bien la relation fusionnelle entre le SEO et l’UX ; relation qui engendre une offre encore plus complète et qualitative dans la page de résultats des moteurs de recherche (SERP).
En quoi le SXO est-il différent du SEO ? Que faut-il retenir de cette fusion UX-SEO ? On fait le point !

Qu’est-ce que le SXO ?

Featured snippet, position 0 : la première place dans le coeur de Google est toujours aussi convoitée – et la concurrence pour s’attirer ses faveurs est d’autant plus rude. De moteur de recherche, Google est en passe de devenir un moteur de réponse.
Pour être en mesure de fournir des réponses toujours plus pertinentes aux requêtes des internautes, Google ne cesse d’évoluer et de mettre à jour son algorithme. Il ne suffit plus d’être bien positionné dans les SERP pour attirer les foules : il faut également être capable de proposer une expérience client unique et qualitative sur son site. Pour y parvenir, le SEO prend désormais en compte la qualité d’un site en termes d’expérience utilisateur.
L’UX design, c’est justement l’optimisation de l’expérience utilisateur : une fois sur un site, la navigation doit être fluide et intuitive pour l’internaute, afin que celui-ci trouve rapidement les informations qu’il est venu chercher – sans quoi il continuera à farfouiller ailleurs et fera augmenter le taux de rebond sur le site “bouiiiiiiing” (bruit de ressort).

Le SXO est donc une évolution logique du SEO qui prend en compte l’expérience des internautes, une fois ceux-ci arrivés sur les sites bien positionnés dans le SERP. De plus en plus, le contenu doit être pensé pour l’utilisateur final et plus seulement pour les moteurs de recherche et leurs algorithmes.

Les avantages du SXO

Avec le SXO, on optimise l’expérience des internautes dans sa globalité : de la recherche initiale jusqu’à la conversion ; on apporte une dimension plus large qu’avec le SEO. Pour y parvenir, on se met à la place de l’utilisateur pour comprendre ses attentes, ses intentions pour être capable de fournir des contenus plus pertinents et améliorer sa stratégie d’acquisition.

Lorsqu’il fait une recherche, l’internaute est capable de savoir en quelques secondes si le contenu qui lui est suggéré répond à ses attentes. Le comportement de l’internaute indique donc à Google si les résultats qu’il a mis en avant répondent à la recherche initiale – et peut affiner continuellement ses suggestions.

Si vous optimisez le contenu et l’expérience utilisateur de votre site, il y a de fortes chances que Google le positionne bien dans le SERP puisqu’il sera en adéquation avec la requête de l’internaute qui effectue une recherche. Par conséquent, votre site correspondra aux standards de qualité attendus par Google. C’est un cercle vertueux duquel découlent plusieurs avantages :

– augmentation de la libido du taux de clic ;
– amélioration de la qualité de… du temps passé sur votre site et du nombre de pages vues ;
– baisse de la culotte du taux de rebond ;
– meilleur orgasme taux de conversion.

(oui, bon, désolée, il fallait que je reste dans ma thématique du porte-jarretelle et de la relation SEO-UX)

Les bonnes pratiques du SXO

Miser encore et toujours sur la qualité des contenus

La qualité du contenu d’un site web reste la priorité en matière de référencement naturel. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que si l’internaute apprécie ce qu’il trouve sur votre site, il reviendra et il achètera vos services / produits.

    Pour rédiger un article de qualité, ne négligez surtout pas les éléments suivants :

  • les recherches : lisez un maximum d’informations sur votre sujet, documentez-vous afin d’être en mesure de rédiger un article objectif et juste. Plus vous vous informez, plus votre contenu sera riche et plus vous attirerez des lecteurs avides de votre expertise
  • le champ lexical des mots-clés : il vous aide à contextualiser vos propos en utilisant des mots proches de votre requête principale, pour permettre à Google de bien saisir le sens de votre article. Lorsque vous parlez d’un site par exemple : employez les mots “web, “internet”, autrement, Google peut conclure que vous évoquez un site touristique !
  • la structure : un article doit avoir un titre, une introduction, plusieurs sous parties (deux minimum) et une conclusion. Cela facilite la lecture pour l’internaute et l’incite à lire votre article dans son intégralité

Qu’il s’agisse d’articles, d’images, de vidéos ou de podcasts : chaque élément de votre site doit être pensé pour répondre aux questions des utilisateurs. Si vous écrivez un article sur les fonctionnalités d’une montre connectée, mettez des visuels en lien avec votre sujet. Si vous faites une vidéo, faites attention à ne pas vous éloigner de la thématique de votre site.

Les internautes attendent des réponses rapides et précises à leurs questions, l’ensemble de votre contenu doit converger en ce sens.

Proposer une expérience utilisateur unique

Avec l’apparition du SXO, un contenu de qualité ne suffit plus à obtenir une place de choix dans les SERP. L’ergonomie, l’originalité et la facilité de navigation sont les nouveaux critères de référencement.

    Pour que l’expérience utilisateur soit réussie, il faut capitaliser sur :
    1. Le temps de chargement : 10 secondes, c’est le temps dont vous disposez pour convaincre les internautes qu’ils trouveront la réponse à leurs questions sur votre site. Si votre landing page met 8 secondes à charger… C’est à vos risques et périls !
    2. La fluidité de navigation : cela passe par un menu simple, une arborescence intuitive, des boutons de call to action bien visibles, etc. Si l’internaute perd du temps à essayer de trouver des informations, il risque d’aller voir ailleurs !
    3. Un univers singulier : à la manière des points de vente physique, vous devez proposer une expérience utilisateur unique – les internautes veulent s’immerger dans votre univers. Du contenu inédit, des visuels qui séduisent, une playlist attrayante : faites de votre site un endroit unique en son genre !

Vous l’aurez compris, le SXO est l’évolution logique du SEO : on attire les utilisateurs grâce au SEO et on les convertit et les fidélise avec l’UX. Il ne vous reste plus qu’à tout mettre en oeuvre pour aider vos clients à travailler leur SXO !

Lucie et Morgane

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !