Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 Écrire c’est bien, rédiger un article qui plaît à l’algorithme de Google c’est mieux ! Vous vous demandez comment écrire un article optimisé ? Je vous livre tout de suite quelques règles de base que vous devez comprendre, intégrer et digérer pour pouvoir les appliquer à tous vos articles. Si vous suivez ces conseils, vous devriez voir votre blog décoller en quelques mois. Vous êtes rédacteur web SEO en herbe ou actuellement en train de vous former à la rédaction web ? Cet article est absolument indispensable. C’est parti !

Avant de commencer, vous devez lire les articles suivants :

Pour aller encore plus loin et publier des articles au top du top, consultez aussi ma fiche sur les règles typographiques en français.

Comment choisir mes mots clés simplement ?

Choisir vos mots clés est assez simple, pour commencer, vous devez prendre en compte le thème général du site ou blog pour lequel vous allez écrire.

Exemple : imaginons que vous devez rédiger un article pour un site de régimes. Dans ce cas, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • la première consiste à lister de tête tous les sujets qui pourraient être abordés par un site sur les régimes ;
  • la seconde consiste à utiliser des outils précis pour choisir des mots clés fréquemment tapés par les internautes (dans la barre de recherche de Google)

Chercher des mots clés “à l’arrache”

L’idée est de trouver les mots clés de tête, en essayant d’être logique. En ce qui me concerne, si je pense au thème “régime” et à ce que pourraient taper les internautes, je pense à :

  • maigrir ;
  • perdre du poids ;
  • manger mieux ;
  • perte de poids ;
  • régime Dukan ;
  • maigrir vite ;
  • perdre X kilos ;
  • etc.

Chacun de ces mots pourrait alors représenter 1 mot clé à travailler dans 1 seul article.

Si par exemple je choisissais “perdre du poids”, je devrais trouver un titre comprenant ce groupe de mots clés (en le plaçant si possible au début du titre) :
H1 Perdre du poids : X solutions miracles pour maigrir

Il faudrait alors que je continue dans cette logique en travaillant mon texte autour de la perte de poids, ex :

H2 1 – Perdre des kilos en buvant du citron
H2 2 – Maigrir grâce au régime Thonon
H2 3 – Retrouver une jolie silhouette avec les wraps

Etc.

Ici, vous pouvez voir que j’ai travaillé mes H2 en trouvant des mots clés en relation avec la perte de poids “perdre des kilos”, “maigrir”, régime Thonon”, “retrouver une jolie silhouette”. J’en ai aussi profité pour utiliser le “champ sémantique” du régime avec notamment “citron” et “wrap”.

Il me suffirait ensuite de développer chaque paragraphe en utilisant un vocabulaire riche et complet en relation avec les régimes et la perte de poids.

Je vous avoue que j’utilise cette technique pour la plupart de mes articles afin de ne pas perdre de temps avec les outils SEO (pour mes clients je suis plus rigoureuse).

Chercher des mots clés avec des outils SEO

Cette technique est bien plus efficace (jusqu’à aujourd’hui en tous cas) mais beaucoup moins naturelle. L’objectif est de trouver les meilleurs mots clés en fonction du nombre de fois où ils ont été tapés dans la barre de recherche de Google.

Imaginons toujours que l’on veuille optimiser un site sur les régimes et que l’on utilise l’outil Google Keyword Planner, lequel nous donnerait les résultats suivants :

régime Thonon / 2 540 impressions* / concurrence élevée
maigrir vite / 7 678 impressions / concurrence faible
perdre des kilos / 5 690 impressions / concurrence moyenne
Etc.

* les impressions correspondent au nombre de fois où le mot clé / groupe de mots clés s’affiche mensuellement sur Google.

Dans ce genre de cas, la meilleure chose à faire est d’opter pour “maigrir vite” puisque c’est le groupe de mots clés qui obtient le plus d’impressions et qui a de plus une faible concurrence (c’est-à-dire que peu de sites l’ont travaillé jusqu’à présent et que donc, il est assez facile d’obtenir un positionnement de choix dans les résultats de Google).

Il faudrait alors placer “maigrir vite” dans le H1 et travailler autour de ces mots.
Pour trouver les mots clés à insérer dans les H2, il conviendrait de retourner sur Google Adwords Keyword (ou un autre outil SEO) et de cliquer sur “obtenir des idées” après avoir inséré la requête “maigrir vite” dans la barre de recherche.

Les meilleurs résultats obtenus pourraient ainsi faire office de H2, à condition bien sûr d’être intégrés de manière naturelle.

Par la suite, le rédacteur / blogueur devrait lister les mots clés les plus intéressants à placer dans le texte (si possible des mots clés longue traîne car ils sont moins concurrencés).

Exemple concret de préparation d’un article optimisé pour le référencement sur Google

Je vais cette fois-ci prendre un autre exemple que le régime (car justement, mettre autant de mots clés sur les régimes sur mon blog ne me sert à rien !).

Préparation “à l’arrache”

Je me dis que je vais écrire un article pour mon blog : Formation Rédaction Web. Je décide de partir sur la requête “Formation rédacteur web”. Voici la structure optimisée que je peux imaginer en me mettant à la place des internautes qui rechercheraient une telle formation :

H1 Formation rédacteur web : est-ce vraiment nécessaire ?

H2 – Tout dépend du modèle de formation proposé

Expliquer les différentes formules (e-learning, en groupe, en classe, à distance, etc.). Utiliser le champ sémantique de la rédaction web et de la formation.

H2 – La motivation, une clé pour devenir rédacteur web

Travailler le vocabulaire autour de l’idée “devenir rédacteur web”, “se former à la rédaction web”, etc.

Dans ce cas, je peux réussir à faire un article optimisé mais cela reste très vague puisque j’écris “au feeling”.

Préparation soignée grâce à des outils spécifiques

Pour une “vraie” optimisation, j’utilise l’outil de planification de mots clés Google Adwords Keyword qui permet de trouver le mot clé / groupe de mots clés le plus intéressant (toujours sur le thème de la formation en rédaction web) :

Trouver les bons mots clés

Je vois que les groupes qui contiennent “pour le web” sont assez recherchés (entre 1 000 et 10 000 fois) et que la concurrence est faible. Je décide donc d’écrire un article en utilisant “pour le web” dans le H1. Je clique ensuite sur la requête en bleu pour voir les 7 propositions annoncées (entre parenthèses, à côté de la requête).

Voici ce que j’obtiens :

Ecrire pour le web, mots clés à trouver

J’en déduis que “écrire pour le web” est la requête la plus intéressante à développer puisqu’elle s’affiche dans les plus recherchées et qu’elle est faiblement concurrencée.
Pour obtenir des résultats plus précis (car “entre 100 et 1K” reste très vague !), vous pouvez suivre la vidéo d’Olivier Clémence (le lien se trouve dans l’article “5 outils SEO…”.

La suite est toujours la même : optimiser les H2 en développant le champ lexical du mot clé et utiliser un vocabulaire riche et varié dans tout le contenu (toujours autour de la requête et sans que cela ne soit lourd).

Ce que vous devez savoir :

Comme vous pouvez le voir, cet article n’est pas optimisé car il aurait été trop difficile de travailler autour de la requête “comment choisir mes mots clés” en étant efficace. Mon but aujourd’hui n’est pas de gagner du trafic mais d’essayer de vous expliquer comment on peut optimiser le contenu rédactionnel d’un site en travaillant son écriture.

Si cet article vous semble trop indigeste, c’est peut-être parce-que vous n’avez pas encore lu mes autres contenus (cités au début). Sinon, c’est peut-être aussi parce-qu’il est 22h12 et que j’ai écrit toute la journée… :-/ Il faudra me prévenir afin que je retouche mon texte s’il n’est pas assez clair (et que les réponses aux questions que vous vous posez ne se trouvent pas dans les articles que je vous ai conseillés ! ;-)). Je vous laisse sur cette vidéo dans laquelle je vous parle de 3 outils que j’utilise pour trouver des mots-clés.

Vous aimez ? Likez ma page !

Bonne rédac’ !

Lucie

  •  
    33
    Partages
  • 33
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !