Vous passez 7 heures ou plus devant votre ordinateur tous les jours ? Vos journées débordent parfois sur vos nuits ? Alors il est temps de trouver un équilibre entre le travail et le repos. Sans plan d’action, vous aurez toujours un texte à terminer, une facture à envoyer, un courrier à classer. À la clé : douleurs dorsales, tension élevée, prise de poids, etc. Réagissez et découvrez dans cet article 7 conseils simples à appliquer pour rester un rédacteur freelance en bonne santé !

1. Établissez un horaire de travail (et respectez-le)

La plupart des rédacteurs freelance éprouvent des difficultés pour tenir un horaire. Certains travaillent lorsqu’ils en ont envie, d’autres travaillent tout le temps. Cette absence de rythme, si elle a des côtés sympas, nuit à votre bien-être. 

Les premiers risquent en effet de se retrouver acculés de travail, soudain soumis à un stress intense pour rendre un texte dans les temps. Les seconds travaillent de plus en plus, au point de ne plus s’accorder de pause bien méritée.

Établir un horaire et le respecter vous permet de faire des activités qui bénéficient à votre bien-être (et, in fine, à votre productivité 😉). Vous aurez l’occasion de faire du sport, de voir des amis, de passer du temps en famille, de lire un bon roman… Ces bons moments vous permettront de diminuer votre stress et d’être plus détendu pour aborder votre travail du lendemain.

Cette vidéo compte de nombreux conseils pratiques pour bien travailler à domicile (même si on a des enfants !) 😉

2. Adoptez la bonne posture

Les maux de dos sont fréquents chez les travailleurs sédentaires. En tant que rédacteur freelance, vous n’effectuez même pas les quelques pas qui séparent votre domicile d’une station de métro. Il est donc impératif que vous adoptiez une bonne posture pour travailler.

Votre dos est rond, votre tête penchée en avant pour mieux voir l’écran (avez-vous pensé à des lunettes ?), vous croisez les jambes ou êtes assis en tailleur ? C’est un miracle si vous n’avez pas mal au dos. À la place, essayez ceci : 

  • Redressez-vous et tenez votre dos bien droit. Vous pouvez adapter la hauteur de votre écran pour qu’il soit parfaitement dans votre champ de vision lorsque votre tête est droite.
  • Posez vos pieds au sol. Les deux pieds, bien à plat.
  • Réglez la hauteur de votre bureau ou de vos accoudoirs pour que vos bras soient parfaitement détendus, ni surélevés, ni trop bas. 

Enfin, n’oubliez pas de respirer profondément en ouvrant bien la poitrine. Ouvrez les fenêtres si le temps le permet pour renouveler l’air le plus souvent possible.

3. Planifiez vos repas 

Pour être un rédacteur freelance en bonne santé, vous devez échapper au risque qui guette tous les travailleurs lors de la pause déjeuner : celui des repas « sur le pouce ». Ils sont rarement équilibrés.

Si vous n’avez rien prévu, vous aurez tendance à prendre la première collation que vous trouverez, en particulier si vous ne devez pas la préparer. De temps en temps, ce n’est pas grave. Sur le long terme, vous privez votre corps d’éléments nutritifs essentiels, vous accumulez le sucre et les lipides… et cela se ressent sur votre vitalité et votre bien-être.

Planifiez vos repas la veille ou chaque semaine. Vous ne vous retrouverez pas à chercher quelque chose à manger sur le coup de midi. Vous pouvez également cuisiner certains plats à l’avance, afin de n’avoir plus qu’à les réchauffer au moment de manger.

4. Anticipez les imprévus

5. Faites de l’exercice

Sortez pour faire une balade, courir ou vous rendre à la salle de sport. Quoi que vous choisissiez comme activité, ne la faites surtout pas à la maison : vous y passez déjà assez de temps.

Si vous souffrez de la solitude du rédacteur web, je vous conseille de rejoindre un cours collectif. Vous aurez l’occasion de rencontrer d’autres personnes pour une activité agréable, sans aucun lien avec votre travail, et de vous défouler en groupe.

Vous appréciez votre solitude ? Ce n’est pas une raison pour rester enfermé. Je vous conseille vivement la course ou la marche rapide, en particulier lorsque vous êtes en panne d’inspiration. Il n’y a rien de tel qu’une petite balade pour vous libérer l’esprit. 

6.  Créez une routine de sommeil

Vous devez dormir suffisamment pour recharger vos batteries (en l’occurrence, votre cerveau et le reste de vos organes). Le lendemain, vous serez de meilleure humeur, plus concentré, plus productif, plus énergique… Il n’y a pas de quantité fixe de sommeil ou de sieste à faire, cela dépend de chaque personne. Mais vous connaissez probablement le nombre d’heures dont vous avez besoin.

Vous devez également connaître les facteurs qui favorisent votre endormissement, car il n’y a rien de plus pénible que rester éveillé dans on lit : devez-vous boire une boisson chaude, lire quelques pages d’un roman (soporifique de préférence), écouter une musique relaxante ?

Enfin, il y a probablement une heure à laquelle vous vous endormez plus facilement. 

Lorsque vous connaissez ces paramètres, vous pouvez créer la routine de sommeil adaptée et bénéficiez des heures de repos dont vous avez besoin.

7. Trouvez une bonne raison d’être un rédacteur freelance en bonne santé

Vous connaissez déjà tous ces conseils. Ils font peut-être partie de vos bonnes résolutions de la Saint-Sylvestre, oubliées dès le 2 janvier à 18 h. Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, c’est parce que vous n’arrivez pas à les appliquer sur le long terme. 

Alors, vous cherchez désespérément une solution, une révélation qui vous permettra de tenir ces résolutions. Je ne peux pas vous fournir cette révélation, mais je peux vous aider à la trouver. L’idée vient de La boîte à outils de votre santé au travail : vous devez trouver une vraie raison d’être en bonne santé

Vous voulez faire du vélo avec vos petits enfants dans 30 ans ? Escalader l’Everest à 70 ans ? Répétez à votre conjoint qu’il a de la chance de vous avoir jusqu’à ce qu’il devienne sourd comme un pot ? Peu importe votre raison, du moment qu’elle vous donne la motivation nécessaire.

Enfin, n’oubliez pas qu’il s’agit de conseils de bien-être, utiles à titre préventif. Si vous avez un problème de santé ou un inconfort, direction le médecin ! La santé est précieuse. Des idées à partager ?

Prenez soin de vous !

Et surtout, ne restez pas seul : rejoignez la communauté des élèves de Lucie en optant pour la formation Liberté.

Anne Beckers — Coach dans l’équipe de Lucie Rondelet et ancienne élève Origami

Pour aller plus loin : Catherine Vasey, La boîte à outils de votre santé au travail, Dunod.

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :