Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Certains salariĂ©s deviennent rĂ©dacteurs web pour Ă©chapper Ă  un travail ingrat. La libertĂ© et la flexibilitĂ© de cette activitĂ© font rĂȘver. Malheureusement, elles ont un coĂ»t : stress, impayĂ©s, manque de reconnaissance, surmenage, solitude, ou dĂ©boires administratifs sont le lot de certains rĂ©dacteurs indĂ©pendants. Et pas question de faire une pause pour rĂ©cupĂ©rer : vous avez besoin de vos revenus. Conclusion, vous travaillez jusqu’à l’épuisement professionnel. Car le burnout touche aussi les rĂ©dacteurs freelance. Mais ne fuyez pas, ce n’est pas une fatalité !

Pourquoi les rĂ©dacteurs freelance sont-ils particuliĂšrement touchĂ©s par le burnout ?

Qu’est-ce que le burnout ?

đŸ‘©â€đŸ« Il s’agit d’un Ă©tat de fatigue et de dĂ©motivation intense provoquĂ© par une trĂšs longue pĂ©riode de surmenage et de stress. Aussi qualifiĂ© de « syndrome de l’épuisement professionnel », on l’associe gĂ©nĂ©ralement Ă  une surcharge de travail. En fait, c’est trĂšs rĂ©ducteur, car le burnout est multifactoriel.

Les rédacteurs web et le risque de surmenage

Autant vous le dire tout de suite : les rĂ©dacteurs freelance sont souvent confrontĂ©s Ă  des situations stressantes et ils courent plus de risque d’épuisement professionnel que d’autres indĂ©pendants. 

    • Ils sont investis et passionnĂ©s par leur travail
 sans s’en rendre compte, ils passent tout leur temps Ă  travailler, soirs et week-end compris !
    • Certains mois, ils ont trop de missions ! Et d’autres mois, c’est le calme plat. Les rĂ©dacteurs freelance ne bĂ©nĂ©ficient pas de la sĂ©curitĂ© d’emploi des salariĂ©s.
    • Ils sont en contact avec de nombreux clients, et malheureusement certaines personnes antipathiques, agressives, ou irrespectueuses.
    • Ils peuvent travailler depuis leur lit
 car ils passent leurs journĂ©es seuls. Tout seuls. Sans personne Ă  qui parler pour relĂącher la pression ou demander un conseil.
    • Leur entourage n’a toujours pas compris quel Ă©tait leur travail, et ils n’ont aucune reconnaissance sociale.
    • Leurs clients sont ravis, mais trop occupĂ©s pour les remercier ou les fĂ©liciter
 et ils manquent de reconnaissance professionnelle.
    • En gĂ©nĂ©ral, ils sont payĂ©s
 mais pas toujours. Ils doivent donc courir aprĂšs les impayĂ©s, sans ĂȘtre certains du rĂ©sultat. Cette insĂ©curitĂ© financiĂšre peut s’avĂ©rer stressante.

Et pourtant, je ne renoncerais Ă  ce mĂ©tier pour rien au monde. Car tous les rĂ©dacteurs freelance ne sont pas au bord du burnout. C’est un job parfois stressant, mais c’est aussi beaucoup de libertĂ©, de dĂ©couvertes, et de belles rencontres. L’important, c’est d’ĂȘtre conscient que mĂȘme avec un mĂ©tier-passion, le surmenage et les problĂšmes de santĂ© peuvent survenir. Et faire en sorte que cela ne vous arrive pas !

Comment les rĂ©dacteurs web peuvent-ils Ă©viter l’épuisement professionnel ?

S’amĂ©nager un espace de travail agrĂ©able

Vous Ă©crivez sur un bout de table, au milieu de votre salon mal Ă©clairĂ©, entourĂ© de vos enfants qui hurlent et sautent partout ? MĂȘme avec des clients de rĂȘve et un bon tarif, il y a de quoi se sentir stressé !

Vous devez vous amĂ©nager un espace de travail. Un petit coin rien qu’à vous, dĂ©corĂ© selon vos goĂ»ts, et le plus lumineux possible. En plus, c’est un mĂ©tier mobile, donc si vous aimez le grand air, n’hĂ©sitez pas Ă  vous installer dans un endroit agrĂ©able : votre jardin, un parc, la plage
 Et si on vous interroge, vous avez une excuse trĂšs valable : c’est pour Ă©viter l’épuisement professionnel !

DĂ©velopper son estime personnelle et s’imposer

Le manque de confiance en soi est terriblement rĂ©pandu parmi les rĂ©dacteurs freelance dĂ©butants. Et franchement, je crois que c’est le plus nuisible, celui qui vous mĂšnera le plus sĂ»rement au burnout.
Vous devez vous imposer. Votre expertise ne doit pas entrer en compte. DĂ©butant ou confirmĂ©, vous ĂȘtes avant tout un ĂȘtre humain Ă  qui on doit le respect. Cela ne signifie pas que vous devez partir en guerre contre vos clients, mais que vous devez leur mettre des limites. Vous ĂȘtes surchargé ? Demandez un dĂ©lai plus long. Un client n’est pas respectueux dans ses communications ? Dites clairement (mais poliment) ce que vous en pensez !

Je sais que la crainte de perdre un client vous musĂšle souvent. Mais communiquer peut rĂ©ellement amĂ©liorer une situation conflictuelle ou difficile. Parce qu’en face de vous, il y a aussi un ĂȘtre humain (en principe ;-)).

Rencontrer d’autres freelances

Si vous restez cloĂźtrĂ© chez vous avec vos problĂšmes et une tonne de travail, l’épuisement professionnel vous gagnera tĂŽt ou tard. Surtout, ne vous isolez pas, et essayez de rencontrer d’autres freelance. Si des espaces de coworking ont germĂ© dans toutes les grandes villes, c’est qu’il y a un besoin. Malheureusement, ils ont un coĂ»t, que vous voulez peut-ĂȘtre Ă©viter. Dans ce cas, vous pouvez travailler d’un cafĂ© proche de chez vous. Vous serez surpris du nombre d’indĂ©pendants qui travaillent de cette maniĂšre ! À force de voir toujours les mĂȘmes tĂȘtes, vous finirez par vous parler.
Vous pouvez aussi rencontrer d’autres rĂ©dacteurs freelance virtuellement, en rejoignant certains groupes sur les rĂ©seaux sociaux, FaceBook essentiellement (les Ă©lĂšves de Lucie ont crĂ©Ă© une vraie communautĂ©, ils se retrouvent sur des groupes privĂ©s mais Ă©galement lors d’ateliers physiques). Ces Ă©changes peuvent donner lieu Ă  des rencontres, et dĂ©boucher sur de belles amitiĂ©s.

Ne rien attendre en retour (Ă  part un paiement)

Un autre phĂ©nomĂšne qui mine le moral de nombreux rĂ©dacteurs freelance, c’est l’absence de reconnaissance et de gratitude. Parfois — souvent ? –, vos clients ne vous disent pas merci. Et cela vous pĂšse.
Dans un monde idĂ©al, vos interlocuteurs vous disent merci lorsque vous travaillez pour eux, ne fĂ»t-ce que par politesse. Dans la vie rĂ©elle, vos clients reçoivent des centaines d’e-mails par jour, et ont une quantitĂ© incroyable de tĂąches Ă  gĂ©rer, au point qu’ils se retrouvent aussi parfois en burnout. Et l’horrible vĂ©ritĂ©, c’est que votre travail est pour eux une tĂąche de moins Ă  gĂ©rer, un trait sur leur to-do list. Ils sont ravis, mais ils ne pensent pas toujours Ă  exprimer leur gratitude, pris par d’autres prĂ©occupations.

Si vous voulez garder une bonne santĂ© mentale, n’attendez pas de remerciements. De cette façon, vous ne serez plus déçu. Dites-vous que si vous n’avez pas de retour (Ă  part le paiement de votre facture), le client est content, et soyez-en fier.

Réduire ses dépenses

Lorsque vous dĂ©butez, vous avez peu de clients, et en plus vous ne facturez pas trĂšs cher vos prestations. Rassurez-vous, les choses s’amĂ©liorent rapidement, et il est tout Ă  fait possible de vivre confortablement de la rĂ©daction web. D’ailleurs, votre objectif est d’augmenter votre tarif le plus rapidement possible.
Mais en attendant, veillez Ă  rĂ©duire vos dĂ©penses au maximum. L’insĂ©curitĂ© financiĂšre peut provoquer du stress chronique si elle perdure, et Ă©ventuellement un burnout. Mieux vaut donc l’éviter en supprimant tout le superflu pendant les premiers mois d’activitĂ©. Certains vont me dire que ce sont des Ă©conomies dĂ©risoires. C’est vrai, mais en s’accumulant, c’est ce qui peut faire la diffĂ©rence en cas de coup dur.

Pour tout vous dire, c’est un Ă©tat d’esprit que je garde encore maintenant. Quels que soient vos revenus, ĂȘtre capable de vivre de peu est finalement ce qui vous apporte le plus de libertĂ© et de sĂ©rĂ©nitĂ©. En plus, c’est bon pour la planĂšte.

DĂ©connecter, et prendre du temps pour sa famille et ses amis

Être capable de travailler de partout est autant un inconvĂ©nient qu’un avantage. Cela signifie que vous ĂȘtes aussi tentĂ© de travailler Ă  tout moment, et que vous ĂȘtes beaucoup plus connectĂ© que la moyenne de la population. Prenez un jour de dĂ©connexion de temps en temps, et profitez-en pour passer du temps avec votre famille ou vos amis.

Sortir, et faire de l’exercice

S’il y a un travail sĂ©dentaire, c’est bien celui de rĂ©dacteur freelance. Avec votre charge de travail, vous pourriez ĂȘtre tentĂ© de rester gluĂ© Ă  votre ordinateur toute la journĂ©e. Ce serait une erreur : avoir une activitĂ© physique rĂ©duit le stress, et donc le risque de burnout. En plus, la marche augmente votre crĂ©ativité !

Les rĂ©dacteurs freelance ont des risques de burnout, mais il est tout Ă  fait possible de l’éviter. Vous pouvez mettre ces quelques conseils en pratique, mais vous en avez peut-ĂȘtre d’autres. N’hĂ©sitez pas Ă  les partager dans les commentaires !

Anne Beckers, ancienne Ă©lĂšve Origami 2, membre de la Team de Lucie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

TĂ©lĂ©chargez GRATUITEMENT ​
​ "101 sites qui recrutent des rĂ©dacteurs web" !