Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Si le niveau en orthographe est mesurable, le style lui, est beaucoup plus subjectif… Lorsque le lecteur butte sur certains mots, revient en arrière pour comprendre une phrase, alors, on peut en déduire que le rédacteur doit revoir son style. Comment réussir à rédiger des articles qui plaisent ? Est-il possible d’améliorer son style rédactionnel ? Je pense sincèrement que oui… d’où les 8 conseils qui suivent !

 1 – Tenir un journal de bord pour améliorer son style rédactionnel

Vous avez laissé de côté votre “carnet secret” avec petit cadenas (vous savez, celui qu’on pouvait ouvrir avec un trombone) depuis que vous êtes sortie de l’adolescence ? Grave erreur ! Le carnet secret ou le journal de bord est un excellent outil pour améliorer son style rédactionnel : on y écrit au passé, pour raconter ses aventures, au présent, pour partager ses doutes (ou encore mieux, ses joies) mais aussi au futur, pour rêver à de nouveaux projets. Résultat : on utilise tous les temps, on rédige vite car on essaie de ne rien oublier et en même temps, on se laisse aller à quelque chose qui ressemble plus ou moins à de l’écriture automatique.

Mon conseil : rouvrez votre “carnet secret” ! Le plus : il fera aussi office de psy gratuit (si si, je vous jure !) 😉 et vous écrirez à la main, ce qui vous obligera à réfléchir davantage à l’orthographe.

2 – Lire des histoires aux enfants

J’ai beaucoup de parents dans mon audience, alors j’en profite pour partager avec vous cette petite astuce que je trouve excellente. Chez moi, aucune de mes filles ne va au lit sans sa petite histoire du soir. On a commencé ce rituel très tôt et on continuera encore longtemps (car elles sont accro). L’avantage pour nous, rédacteurs, c’est que l’on s’habitue à lire des histoires très simples, expliquées avec des mots “basiques”. Par ailleurs, on lit et relit les mêmes histoires, parfois jusqu’à les connaître par cœur. On se familiarise avec le style (qui n’est généralement pas mauvais), on apprend peu à peu à faire des phrases courtes, qui vont droit au but (exactement ce qu’il faut en rédaction web !).

Mon conseil : si vous n’avez pas d’enfants, allez à la bibliothèque et lisez quelques œuvres pour les 3-8 ans. Vous verrez, c’est très formateur !

3 – Écrire des résumés

Vous venez de voir un film ou de lire un livre ? Prenez quelques minutes pour en rédiger le résumé ! Préparez votre structure et essayez de faire ressortir les informations les plus importantes. Cet exercice vous oblige à faire le tri et à synthétiser.

Mon conseil : amusez-vous à faire un ou deux résumés par mois jusqu’à ce que vous constatiez une amélioration. Mettez vos textes de côté et relisez-les plusieurs mois plus tard ; votre regard sera beaucoup plus objectif.

4 – Faire des dictées à partir d’œuvres littéraires pour améliorer son style rédactionnel

Les dictées n’offrent pas seulement la possibilité de s’entraîner en orthographe, elles donnent aussi l’occasion de se mettre dans la peau de l’auteur et de s’imprégner de son style. Prenez le temps de faire une dictée par mois, en plus des autres exercices. Le fait d’écouter le texte, de le lire plusieurs fois, puis, de corriger vos éventuelles fautes, vous obligera à maîtriser parfaitement un passage littéraire (influence positive sur vous) !

Mon conseil : fixez tout de suite un moment dans le mois pour faire une dictée. Vous trouverez des dictées en ligne sur le site Une dictée par Jour par exemple (excellent et très ludique !).

5 – Raconter des histoires à l’oral… pour mieux écrire

Vous venez de vivre quelque chose d’atypique ? Un documentaire, un film ou un livre vous a marqué ? Prenez le temps de raconter votre expérience à vos proches ! Raconter spontanément, sans réfléchir, oblige à faire ressortir les informations les plus importantes en temps réel. Cet exercice complète très bien le résumé puisque cette fois-ci, vous ne préparez rien. Les éventuelles questions de vos interlocuteurs vous permettront de voir ce que vous avez oublié ou trop peu développé.

Mon  conseil : prenez l’habitude de faire un tour de table au moment du dîner : chacun doit raconter sa journée ! Ce petit exercice est idéal pour s’entraîner tout en profitant des expériences de chaque membre de la famille.

6 – Lire de grands auteurs

Aaaaah le web… le web et ses fautes d’orthographe…
Qu’il s’agisse d’Internet (Facebook, grand gagnant), de nos connaissances (qui peuvent parfois enchaîner les fautes de français à l’oral) voire même de la télévision (les acteurs des différentes émissions de télé-réalité insultent souvent la langue française), nous subissons une mauvaise influence au quotidien. D’ailleurs, nous faisons tous des fautes de français à l’oral ou à l’écrit… Pour limiter la casse, je vous invite à (re)lire de grands auteurs à vos heures perdues ; histoire de ne pas oublier les bonnes pratiques !

Mon conseil : chargez quelques e-books gratuits sur votre smartphone et lisez dès que vous en avez l’occasion. Vous trouverez les grands classiques en version e-book (gratuite) sur le site Livre Pour Tous par exemple.

7 – S’intéresser à tout, tout le temps

À moins que vous ne souffriez du syndrome de l’expert, vous reconnaîtrez sans doute que vous réussissez à rédiger beaucoup plus vite lorsque vous maîtrisez un sujet. Il n’y a rien d’étonnant à cela ! Aussi, faites en sorte de vous intéresser à un maximum de choses… tout le temps ! Plus vos connaissances seront étendues, plus vous irez vite au moment de la prise de notes. D’ailleurs, si vous rédigez déjà depuis un moment, vous avez certainement remarqué à quel point le temps de rédaction peut varier d’un texte à l’autre.

Mon conseil : intéressez-vous à tout et aux autres, chaque jour. Prenez tout ce que vous pouvez prendre et profitez de chaque occasion pour apprendre. En plus d’être enrichissant sur le plan personnel, cela vous permettra de mieux rédiger car plus on a de connaissances, plus on est à l’aise.

8 – Essayer d’être pédagogue

La pédagogie vient assez naturellement lorsqu’on prend l’habitude d’appliquer tous les conseils cités ci-dessus. Être pédagogue à l’écrit, c’est expliquer simplement, c’est ne pas “zapper” des passages car on estime que c’est superflu ou que le lecteur a compris. Essayez de suivre un fil conducteur lorsque vous rédigez un article. Si vous évoquez quelque chose qui peut être flou ou complexe : développez ! Ne laissez jamais le lecteur sur sa faim, nourrissez sa curiosité !

Mon conseil : écrivez chaque article comme si c’était le premier, même s’il s’agit du 34e texte que vous rédigez pour un même client. Adressez-vous au lecteur qui vient de découvrir le site ET à celui qui a l’habitude de le parcourir. Faites en sorte que le contenu soit intemporel et positif (quand le thème le permet).

Ce qu’il faut retenir

Le style se travaille et s’entretient… et pour tout vous dire, j’ai eu l’idée de cet article après avoir mis près d’1h30 à rédiger un contenu pour un autre site. Je n’avais pas écrit ailleurs que sur mon blog depuis plus de 6 mois et je me suis étrangement retrouvée à reprendre mes phrases, effacer, retaper, restructurer. Je peux donc aujourd’hui vous confirmer que plus on rédige… plus on acquiert des automatismes et mieux on écrit ! La pratique est la clé de la réussite. Si vous voulez être efficace et rentable, vous devrez écrire, écrire, écrire et encore… écrire. Alors à vos claviers 😉 (non non, n’ayez pas peur !).

Bonne rédac’ !

Ça vous a plu ? N’oubliez pas de cliquer sur “j’aime” pour m’encourager et à me rejoindre sur Facebook 🙂 Merciiiii !

Lucie

--> Voir l'eBook

  •  
    35
    Partages
  • 35
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !