Trouver des clients en rédaction web peut paraître compliqué, notamment lorsqu’on débute. C’est pourtant le nerf de la guerre. Sans mission de rédaction, pas de revenus. Par où commencer, quelle méthode privilégier, où trouver des offres d’emploi de rédacteur freelance ? Suivez-moi, je vous explique immédiatement comment trouver des missions de rédaction et ainsi vivre de l’écriture.

1/ Effectuer ses premières missions sur les plateformes de rédaction web

Pour débuter en rédaction web et se confronter à des briefs de clients, les plateformes de rédacteurs web freelances sont idéales. Vous serez amené à rédiger sur à peu près tout et n’importe quoi. Des vasques de salle de bain, à l’entretien des chaudières en passant par les transporteurs de gros colis, les domaines sont très variés. Ces exemples ne vous font pas rêver ? Rassurez-vous, il arrive de tomber sur des sujets vraiment très sympas. Vous pouvez même vous surprendre à prendre du plaisir en traitant une thématique qui pourtant laissait penser tout le contraire.

L’avantage des plateformes de rédaction web ? Vous n’avez pas besoin de prospecter. Vous choisissez un sujet ou postulez une offre de mission de rédaction (non, je n’ai pas oublié de mot 😉). C’est aussi simple que cela.

Leur inconvénient ? Les tarifs bien sûr. Ils sont très bas. Mais prenez-les pour ce qu’elles sont : un moyen de vous entraîner sur un site de rédaction rémunérée. Pour démarrer dans le métier et faire ses premiers pas, elles sont une vraie chance. Citons les plus connues : Textbroker et Scribeur.

2/ S’inscrire sur les plateformes de freelance

Continuons avec les plateformes, mais cette fois avec celles servant de vitrine aux freelances, comme Malt, Coworkees ou 5euros. Elles permettent la mise en relation entre des entreprises qui cherchent des indépendants et des indépendants qui recherchent des missions. Vous créez votre profil, avec une belle photo professionnelle et un descriptif attrayant. Vous indiquez votre tarif journalier ou à la prestation de service. Ici, ce sont les clients qui viennent à vous, d’où l’importance de soigner votre fiche. Le plus souvent, ces plateformes de rédacteurs freelances prennent une commission sur le chiffre d’affaires réalisé grâce à la mise en relation. Le pourcentage varie selon les opérateurs.

Pour vous, ces plateformes sont rassurantes. Elles vous offrent une certaine sécurité avec des contrats, des garanties de paiement et une aide en cas de litige avec un client. Elles vous font gagner du temps en vous évitant de devoir rechercher des missions de rédaction.

3/ Obtenir des missions de rédaction avec le bouche-à-oreille et le réseau

Eh oui, vos proches peuvent s’avérer vos meilleurs ambassadeurs ! Imaginez votre maman en pleine discussion avec son coiffeur. Celui-ci lui explique qu’en ce moment, avec la crise sanitaire, « c’est pas ça », qu’il a moins de clientèle. Il voudrait reprendre en main son site internet, mais il n’en a ni le temps ni l’envie. Et là, bam ! Votre maman lui parle de vous. Et hop, un contact ! Conclusion : parlez de ce que vous faites à vos proches, mais attention ne les saoulez pas non plus. 😉

Vos anciens collègues, collaborateurs ou clients sont aussi de très bons commerciaux. Ils connaissent vos qualités et compétences pour avoir déjà travaillé à vos côtés. Ils parleront de vous s’ils ont été satisfaits de vos services et s’ils savent que vous serez l’homme (la femme) de la situation ! Gardez de bonnes relations avec vos anciens clients ou collègues, ils pourront vous recommander dès que l’occasion se présentera. Au moment de lancer votre activité de rédacteur web freelance, prévenez-les !

4/ Scruter les offres d’emploi de rédacteur à domicile

Un autre moyen de trouver des missions de rédaction web est de consulter les annonces des sites de recherche d’emploi. Indeed, Monster, Keljob, LeBoncoin… il y en a des dizaines ! Renseignez l’intitulé du poste recherché (rédacteur web, rédacteur web freelance, rédacteur web SEO…), le statut (freelance, indépendant) et lancez la recherche. Pour candidater, vous devez vous inscrire. Si vous ne craignez pas de voir votre boîte mail engorgée, n’hésitez pas à sauvegarder vos critères et à activer les alertes. Ainsi, quand une annonce paraît, vous êtes notifié. Cela vous évitera de passer vos journées à balayer les offres d’emploi des différents sites.

Encore plus simple : si vous utilisez Google, tapez directement le métier dans la barre de recherche avec les termes « emploi », « annonce » ou encore « offre ». Google for Jobs fait ressortir, dans un encart, les offres parues sur les sites d’annonces. Là aussi, vous pouvez affiner vos critères et surtout, programmer des alertes. Ce sont les offres d’emploi de rédacteurs web qui viennent à vous. Elle est pas belle la vie ?

5/ Trouver des clients sur LinkedIn et les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un moyen très efficace pour obtenir des missions de rédaction, surtout LinkedIn. C’est le média social professionnel par excellence. Vous pouvez postuler des offres d’emploi de rédacteur web, mais cet outil est beaucoup plus puissant. Si vous voulez miser sur l’inbound marketing, il vous faut augmenter votre visibilité. Bichonnez votre profil, agrandissez votre réseau, publiez régulièrement et commentez les publications des entreprises auxquelles vous prêtez intérêt. Vous pourriez bien vous faire remarquer. Vous pouvez également contacter directement les profils qui vous intéressent quand ce sont des relations de niveau 1 ou 2. Inscrivez-vous dans des groupes, ciblés en fonction de vos intérêts. Vous pourrez ainsi échanger avec des personnes de niveau 3 en message privé ! La porte ouverte à de belles collaborations en somme.

6/ Trouver des missions de rédaction grâce au démarchage

On passe aux choses sérieuses ? Non parce que tout ce que l’on vient de voir vous permet, certes, de trouver des clients en rédaction web, mais ce n’est pas vous qui choisissez vos thématiques. Vous devez prendre ce qui se présente et avouez que ce n’est pas toujours réjouissant. Morceau choisi :

— Nous avons besoin d’un rédacteur web pour écrire 50 contenus géolocalisés pour notre client, spécialisé dans les fosses septiques. Ça t’intéresse ?

— Oh oui super ! Je m’en réjouis d’avance ! (🤮)

Or tout l’intérêt d’être rédacteur web freelance, c’est d’être libre de choisir avec qui on travaille, non ? Alors oui, il faut démarcher (j’en vois grimacer), mais il n’y a rien de vraiment compliqué. J’en entends dire « Je ne sais pas me vendre ». Rappelez-vous que ce sont vos services que vous vendez, pas vous. Souvent, ça aide à prendre du recul par rapport à l’acte en lui-même.

Pour démarcher, vous avez deux possibilités :

  • Aller à la rencontre de vos prospects : ils peuvent être tout proches, vos commerçants de quartier par exemple. Regardez l’état de leur site internet s’ils en ont un, puis rendez-vous dans leur boutique. Lancez la conversation naturellement et montrez que vous vous intéressez à eux. Prévoyez des cartes de visite (et au passage, donnez-en une à votre maman avant son prochain rendez-vous chez le coiffeur 😉).
  • Contacter vos prospects par mail : pour ceux qui manquent de confiance en eux, c’est sans doute la meilleure des solutions. Ciblez des sites dans vos thématiques favorites, qui auraient grand besoin de vos services (des articles non structurés, non optimisés, des fautes d’orthographe, un mauvais positionnement sur Google…). Rédigez un mail de prospection convaincant. Son contenu doit être copywrité. Il doit être court, clair et interpeller votre interlocuteur pour lui donner envie de vous recontacter.

Cette dernière méthode est évidemment celle à privilégier pour trouver des clients qui vous ressemblent. Laquelle de ces 6 techniques employez-vous pour trouver vos missions de rédaction ? Partagez votre expérience en commentaire !

Stéphanie Soulier – Correctrice, rédactrice et chargée éditoriale dans l’équipe de Lucie Rondelet, ancienne élève Origami 4

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :