Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Les fautes de frappe, les erreurs d’accord, les problèmes d’orthographe ou de sémantique sont les écueils de la rédaction web. Personne n’y échappe, même après une relecture attentive. Ces inexactitudes ont malheureusement des effets désastreux : elles dégradent la qualité d’un texte, ralentissent la lecture, détruisent la réputation d’un site… Heureusement, vous n’êtes pas seul dans cette bataille quotidienne contre les fautes de français : les logiciels de correction sont là pour vous aider ! Si vous n’avez pas les moyens d’investir, vous pouvez recourir à un correcteur d’orthographe en ligne. Pour vous aider à faire votre choix, je les ai tous testés. Voici le classement des correcteurs automatiques, du pire au meilleur !   

L’oscar du pire correcteur d’orthographe en ligne est décerné à… Cordial

Pour les besoins de ce classement, j’ai parsemé de fautes de grammaire et d’orthographe un extrait de Gatsby le magnifique. Un bon logiciel de correction devrait relever six erreurs, ainsi qu’une irrégularité présente dans le texte original.

correcteur d'orthographe avis

J’ai copié ce texte sur l’outil gratuit de Cordial et j’ai cliqué une fois, deux fois… la même fenêtre de dialogue s’est ouverte à chaque tentative : il n’y a aucune faute dans ce texte.

Incrédule, je me suis acharnée. Après quelques essais, j’ai réalisé le test ultime, corrigible par un élève de CM1 : « Je fait une erreur de françai. » Toujours rien. Que dire de plus ? Il s’agit de la plus grande déception de ce classement. C’est aussi une piqûre de rappel : la technologie ne remplace pas votre cerveau. Si vous voulez devenir rédacteur premium, vous devez vous entraîner pour ne plus faire de fautes de français.

Bon patron, le correcteur automatique de la ponctuation

Je suis navrée de faire un retour négatif sur ce correcteur orthographique développé bénévolement pour promouvoir l’apprentissage du français par les anglophones. Malheureusement, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Il a découvert la faute d’orthographe, mais n’a pas relevé les erreurs d’accords. En plus, il a émis des suggestions douteuses pour « améliorer » certaines tournures de phrase.

En revanche, si votre principal défaut est la ponctuation, il peut vous aider. C’est le seul correcteur de ce classement ayant mis en évidence la virgule superflue, présente dans le texte d’origine pour faire ressortir le reste de la phrase. Testé avec un second texte, cette tendance se confirme : il est performant pour la ponctuation, mais pas pour l’orthographe ou la grammaire.

Reverso, pas de grande surprise

En identifiant trois fautes, Reverso fait un peu mieux que les autres même s’il n’a pas trouvé l’horrible faute d’orthographe : « faint ». Cet outil n’est pas assez performant pour inspecter les textes d’un rédacteur premium. Mais il pourrait certainement être utile à certains annonceurs 😉 :

LanguageTool, un outil prometteur… moyennant finances

Ce correcteur orthographique avait initialement obtenu un meilleur classement. En effet, il a découvert quatre erreurs dans le texte de F. Scott Fitzgerald. En revanche, après plusieurs tentatives avec d’autres textes, pourtant plus simples, le résultat est décevant. Sauf si… vous passez à la version payante ! 

J’ignore si ses concepteurs ont une bonne maîtrise de la langue, mais une chose est certaine : ils excellent dans l’art de la vente. En effet, une petite phrase vous informe que d’autres suggestions vous seront révélées si vous utilisez l’offre premium. Heureuse propriétaire de deux programmes payants (oui, deux), j’ai passé mon tour. Vous pouvez l’essayer et nous faire des retours en commentaires, mais vous pouvez aussi tester ceux qui suivent !

SpellBoy, une correction décente

Découvert lors de la rédaction de cet article, ce correcteur automatique arrive au même résultat que le précédent : quatre fautes de grammaire et d’orthographe sont identifiées dans l’extrait de Gatsby le magnifique. J’avoue être séduite, car son programmeur n’essaye pas de vous vendre un produit payant au passage. Toutefois, après d’autres essais, je dois constater que les résultats obtenus ne vous permettent pas de créer un texte exempt de fautes. Alors, voyez ce que vous réservent les derniers logiciels de ce classement.

Corrector, une initiative louable

Une fois encore, ce vérificateur d’orthographe en ligne se distingue pour la correction de l’extrait du livre de Fitzgerald avec quatre fautes détectées. En revanche, lorsque je lui soumets d’autres articles, le résultat n’est pas à la hauteur. Next ! 

CorrectionOnline.fr, le correcteur gratuit développé en France

Une nouvelle découverte qui parvient à réaliser un score de… quatre fautes détectées ! J’avais beaucoup d’espoirs pour cet outil créé par des francophones. Malheureusement, il échoue aussi lors des autres tentatives. 

–> CorrectionOnline

Scribens, un niveau de correction de fautes décent

Je dois vous avouer que j’ai été surprise : Scribens n’a détecté que trois fautes dans l’extrait soumis. Prête à le reléguer en bas de classement, je lui ai toutefois laissé sa chance. Avec des textes plus simples, c’est lui qui obtient les meilleurs résultats. Il remarque la majorité des fautes de grammaire, de ponctuation et d’orthographe, mais pas toutes. Je crois que j’ai épuisé toutes les options : le correcteur irréprochable est un mirage. Certains sont meilleurs que d’autres, mais aucun n’est parfait. Je vous recommande d’utiliser Scribens en faisant preuve de prudence.

Je vais rendre justice aux correcteurs malmenés au cours de cet article : Le Robert Correcteur et Antidote, mes préférés, n’ont détecté que… quatre fautes. Ils n’ont pas été abordés dans cet article consacré aux correcteurs en ligne, car ils appartiennent à la catégorie des logiciels dont l’utilisation est payante. Mais face à des phrases longues et alambiquées, même le meilleur outil a des lacunes. C’est une raison de plus pour rédiger des phrases courtes et simples. Ces résultats démontrent aussi que rien — à ce jour — ne peut remplacer le cerveau. Alors, serez-vous capable de trouver les fautes insérées dans l’extrait ?

Vous souhaitez devenir rédacteur SEO ? Il “suffit” d’une bonne orthographe… et d’une excellente formation : découvrez vite les formations proposées par Lucie !

Anne Beckers (ancienne élève Origami 2) – Correctrice et coach dans l’équipe de Lucie Rondelet

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !