Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que vous soyez rédacteur web en herbe ou avancé, il est assez probable que vous vous retrouviez parfois face à des termes que vous ne comprenez pas (lorsque vous lisez un briefing par exemple). Pour vous aider à y voir plus clair, je vous propose tout de suite un lexique vulgarisé… toutes les définitions ont été rédigées par mes soins (soyez indulgents) 😉

N’oubliez pas d’ajouter cet article à vos favoris… on sait jamais !

Ancre : une ancre est un mot ou un groupe de mots qui renvoie(nt) vers une autre page. Dans le paragraphe suivant par exemple, “être parfaitement structuré” est une ancre !

Article optimisé : il s’agit d’un article optimisé pour le référencement naturel (SEO). Votre contenu devra donc répondre à certains critères pour “séduire” l’algorithme de Google. Le but d’un article optimisé est d’apparaître dans les premiers résultats de Google, après avoir tapé une requête sur son moteur de recherche. Il doit en principe contenir des mots ou groupes de mots clés et être parfaitement structuré.

Backlink : il s’agit d’un lien hypertexte qui pointe d’un site extérieur vers le site travaillé (un lien entrant en fait !).

Balises HTML : il s’agit des balises qui qui vont permettre aux algorithmes des moteurs de recherche d’indexer les pages publiées. Pour plus d’infos, lisez mon article “balises HTML pour les nuls“.

Briefing : consignes du client.

Ces ou cec : Caractères Espaces Compris. Pour une métadescription par exemple, on parlera de 320 ces.

Chapô : le chapô est un type d’introduction qui permet à la fois de résumer l’article et de donner envie de lire la suite. Il répond souvent aux questions Qui ? Quand ? Où ? Comment ? Pourquoi ?

Chute : conlusion.

Corps : Texte principal, hors intro et conclusion.

Copywriting : le copywriting consiste à créer du contenu accrocheur et qui pousse l’internaute à l’action. Un client peut ainsi vous demander un article copywrité pour une page de vente par exemple, dans ce cas il faudra rédiger un texte très pushy pour inciter le lecteur à s’engager.

CTA : “Call To Action”, soit : “appel à l’action”. Les CTA peuvent être utilisés un peu partout, mais semblent généralement plus naturels lorsqu’ils interviennent en fin d’article. Ex : “cliquez sur j’aime”, “partagez cet article” “visitez tout de suite notre boutique”, etc.

Deadline : date et/ou heure avant laquelle vous devez rendre vos contenus terminés (au plus tard).

Découpage : structure de l’article. Ex : Title / H1 / Chapô / H2 / paragraphe / H2 / paragraphe / chute

Duplicate content : Le duplicate content est strictement interdit et consiste à recopier tout ou partie d’un texte déjà existant sur le web et de l’utiliser pour vos propres rédactions. Attention, cela vaut aussi pour les textes dont vous seriez l’auteur !

Feuillet : en principe, petit article de 250 mots.

H1 : Balise HTML qui indique le titre de l’article.

H2 : Balise HTML qui indique un sous-titre.

H3 : Balise HTML qui indique un sous-sous-titre.

Ligne éditoriale : ton que vous devez employer pour rédiger votre contenu.

Longue traîne : mots à intégrer dans le contenu, qui viennent compléter le mot ou groupe de mots clés afin de renforcer le SEO. Ex : si je veux travailler la longue traîne de “Formation en rédaction web” je peux insérer des longues traînes comme : “formation en rédaction web pour débutant”, “formation en rédaction web à domicile”, “formation en rédaction web à distance”, formation pour devenir rédacteur web”, “formation pour devenir rédacteur web à domicile”, etc.

MC : mot clé.

MCP : Mot Clé Principal.

MCS : Mot Clé Secondaire.

Métadescription : il s’agit de la petite description qui apparaîtra sous l’url, dans le SERP (résultats de Google). Ex en image :

Exemple de métadescription

Netlinking : travail d’optimisation qui prend en compte les échanges de liens hypertexte (maillage interne et backlinking).

Ouverture : souvent en fin d’article, petite phrase qui permet de rebondir sur autre chose.

Persona / avatar : profil de la personne à laquelle vous devez vous adresser lorsque vous rédigez un contenu. Par exemple : “une femme de 35 ans, maman de 2 enfants en bas âge, active, bohème, roule en C3”.

Ranking ou “ranker” : remonter dans les résultats des moteurs de recherche. Un rédacteur web peut par exemple demander à son client : “quels sont les mots clés sur lesquels tu aimerais ranker” ? En fonction de la réponse du client, le rédacteur web SEO optimisera les contenus en conséquence.

ROI : signifie “Return on investment”, donc le “retour sur investissement”. On dit souvent que le contenu est ROI car un bon contenu apporte une réelle valeur ajoutée et permet de ce fait d’améliorer le chiffre d’affaires des clients !

SEO : Searching Engine Optimization ou optimisation pour moteur de recherche.

Title : titre qui apparaîtra en bleu dans les résultats de Google.

URL : adresse web.

Je complèterai cet article régulièrement, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire si l’un de vos clients utilise des termes que vous ne connaissez pas !

Bonne rédac’ et si ce n’est pas encore fait, rejoignez-moi sur Facebook 😉

Lucie

  •  
    22
    Partages
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !