Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 Je ne sais pas par quel (heureux) hasard, Alexandra Martin, dont je suivais le blog sur le SEO, s’est retrouvée dans mes contacts LinkedIn. Un petit message envoyé, une réponse positive et nous voilà avec une interview très enrichissante ! Miss SEO Girl est passionnante car passionnée (et oui, ça va souvent ensemble) ; je suis très heureuse d’avoir pu l’interviewer et de partager cette expérience avec vous ! Ses conseils et avis sont précieux si vous débutez dans la rédaction web et même si vous êtes déjà freelance. Alors bonne lecture !

*Interview neutre, il n’existe pas de partenariat entre Alexandra et moi.

1 – Pour ceux qui ne te connaissent pas encore : pourrais-tu nous parler de toi ?

Je m’appelle Alexandra Martin et je suis consultante SEO depuis 2008, à mon compte depuis 2015. Issue d’une formation aux nouvelles technologies, marketing et communication, c’est finalement vers Internet et le géant Google que je me suis tournée lors d’un stage en entreprise. J’ai découvert le référencement naturel, le SEO, et depuis je me suis consacrée à 100 % à ce métier de référenceur/consultant SEO qui me plaît tant.

Je suis également co-auteur de deux livres qui se veulent complémentaires.

Techniques de référencement web -Audit et suivi SEO”, un livre sur le référencement naturel coécrit avec Mathieu Chartier, sorti chez Eyrolles. Mon profil plutôt webmarketing est venu compléter celui de Mathieu – un technicien dans l’âme – pour faire un livre technique sur le sujet. Un livre donc qui s’adresse plutôt aux référenceurs avertis – même si les débutants sont les bienvenus -. Les fondamentaux sont également évoqués. Je vous invite à lire cet article qui présente la 2ème édition (Techniques de référencement web – 2ème édition ! – http://www.miss-seo-girl.com/techniques-referencement-web-2eme-edition ) tout en vous prévenant que la 3ème édition est en cours de route, prévue pour mars !

Stratégie de contenu e-commerce”, mon 2e livre sorti chez Eyrolles en avril 2017 et coécrit avec Ève Demange. Finalement, un référenceur doit s’ouvrir aux autres métiers annexes (rédaction web, social média, analytics…), comprendre les enjeux pour pouvoir les mettre au profit de son site et ainsi réfléchir à une stratégie dans sa globalité. La rédaction web et plus encore la stratégie de contenu fait partie de cette réflexion. En toute logique, donc, j’ai associé mon savoir et savoir-faire à ceux d’Ève, web content strategist, pour écrire un livre sur la stratégie de contenu, livre qui s’adresse à tous les responsables de site et donc les référenceurs ! Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma présentation. Stratégie de contenu web e-commerce : mon nouveau livre ! http://www.miss-seo-girl.com/strategie-de-contenu-web-e-commerce-mon-nouveau-livre/

Pour finir avec cette présentation.. Je suis blogueuse. Enfin, une petite blogueuse, 🙂 car je n’ai plus vraiment le temps de le faire comme avant. En tout cas, je partage mes idées, j’invite du monde pour échanger sur les sujets précis, je transmets ma veille métier sur mon blog perso Miss Seo Girl. (www.miss-seo-girl.com).

2 – Pourrais-tu expliquer le SEO avec des mots simples ?

Le SEO (Search Engine Optimisation) littéralement veut dire optimisation pour les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo, etc.. même si aujourd’hui tous les efforts se concentrent sur Google, car il détient plus de 90 % de parts de marché). Donc, grosso modo c’est un ensemble de techniques et de moyens mis en place pour optimiser un site internet et le rendre sympathique (pertinent, de qualité, sans facteurs bloquants) pour que les moteurs de recherche le proposent lors d’une requête faite par un internaute.

Pour obtenir cette visibilité dans la page de résultats d’un moteur de recherche on actionne plusieurs leviers regroupés en 4 grandes familles de critères : technique, contenu, popularité et UX – mais je ne rentre pas dans les détails, tu as dit de faire simple 🙂

3 – Le SEO est ta passion, qu’est-ce qui te plaît tant dans ce domaine (moi je trouve ça très ludique !) ?

Je te confirme, je trouve que le SEO est assez ludique. On joue avec les guidelines de Google, on joue avec la concurrence. C’est assez fun. Bon, pas toujours, mais la plupart du temps 🙂

Maintenant, je dirais que ce qui me plait le plus finalement, c’est que le SEO me permet de donner du sens à mon métier. Chaque client est unique, chaque client a une histoire, chaque client a une problématique – même si tout le monde veut la même chose finalement, c’est-à-dire être dans les premières positions de Google.
Le SEO me permet de rencontrer des gens passionnés par un univers qui leur est propre, me permet d’apprendre plein de choses et surtout de me rendre utile. Je sais que mon client a besoin de moi, de mes conseils, mon accompagnement, mon suivi … Ça donne du sens à ma vie professionnelle. J’ai envie de me lever le matin pour voir si les résultats sont là, chercher l’erreur et d’autres pistes d’amélioration quand il le faut. C’est gratifiant et valorisant, et ça motive pour la suite. Je ne m’ennuie jamais, et c’est le plus important à mon avis.

4 – D’après toi, quelles sont les compétences principales qu’un rédacteur web doit acquérir avant de se lancer ?

Je pense que la plus importante et la plus évidente en même temps, c’est de bien maîtriser le français (orthographe, grammaire, syntaxe).

Il doit également avoir un excellent style rédactionnel. Je pense aussi qu’il doit être doté d’une imagination débordante et avoir l’esprit créatif. C’est ainsi qu’il va pouvoir se démarquer de la concurrence 🙂 Il doit pouvoir comprendre facilement et rapidement les problématiques et les enjeux, et s’adapter à la demande.

Bien évidemment, le rédacteur web doit connaître le fonctionnement du moteur de recherche et les contraintes du référencement.

5 – Comment vois-tu la page de résultats de Google dans 10 ans ?

Un seul lien bleu et plein de services Google ? 🙂

Je ne sais pas comment Google va évoluer, comment le SEO va évoluer.. . mais on voit malgré tout cette envie que Google a de retenir l’internaute sur sa page de résultats. Avant on avait 10 liens bleus et un peu d’Adwords…maintenant il n’est pas rare de voir une requête avec uniquement 7 liens bleus (voire moins), de l’Adwords, du Knowledge Graph, du Google Images, du Google News, des Featured snippets, une Position 0, des PAA (people also ask…). Bref, plein de services que Google propose et qui tendent à prendre la place des liens bleus historiques. Google est de moins en moins un moteur de recherche et de plus en plus un moteur de réponse.

6 – Penses-tu qu’il soit possible qu’une nouvelle mise à jour vienne « chambouler » le positionnement des sites web bien ancrés, du jour au lendemain ?

Difficile de dire si oui ou non, car c’est seulement Google qui sait quelles autres surprises il nous prépare. Les plus récents parmi lesquels Panda, Penguin, Hummingbird, Fred..ont finalement fait du mal à ceux qui n’ont pas respecté les guidelines de Google, qui ont été un peu borderline, ou encore qui n’ont pas pris en considération la nécessité d’avoir un contenu de qualité et d’offrir une expérience utilisateur agréable…

Ainsi, j’ai envie de dire, travaillez le site en pensant utilisateur, et je ne vois même pas l’ombre d’un risque de pénalité ou de sanction…

7 – Tu es blogueuse professionnelle : combien de temps te prend la gestion de ton blog chaque semaine ?

Oui, j’ai ouvert mon blog en 2012. Cela fait déjà 6 ans que je blogue. Je ne vais pas mentir, tenir un blog à jour est très chronophage. Surtout quand il faut jongler avec plusieurs casquettes, dont celle de freelance.

Je ne compte pas mon temps, car cela me ferait peur, je pense 🙂 J’essaye seulement de ne pas le voir comme une contrainte et aller à mon rythme. Le blogging doit rester un plaisir et pour cela, il faut qu’il s’intègre naturellement dans mon planning. C’est compliqué en ce moment, ça le sera moins ou plus dans l’avenir – qui sait – mais j’aime encore ce que je fais. Et tant que ma communauté est là pour me motiver et me soutenir, je suis également là pour elle !

8 – Quelle est ta journée type en semaine ?

C’est simple ! Je commence toujours par une bonne dose de café. Je suis accro même si ce n’est pas bon pour le cœur. Ensuite, je regarde ma boite mails et je réponds aux mails les plus importants dans un laps de 30-40 minutes maximum (clients d’abords, prospects ensuite, demandes de partenariat et autres …). Ensuite, j’ouvre Semrush et je regarde rapidement l’évolution du positionnement de mes projets pour m’assurer que tout va bien. Ensuite c’est Google Calendar qui me dit sur quoi je dois bosser. 🙂

La pause de midi je l’accompagne toujours de 20 minutes de méditation. C’est ce qui me permet de faire une réelle coupure et être plus zen pour la suite 🙂

9 – Pour terminer, as-tu une citation ou une devise à partager avec nous ?

Oui.. j’en ai une… C’est hors sujet peut-être, car elle n’a rien à voir avec le SEO … Mais la voici

Collect moments not things” !

Je vous laisse méditer et tirer vos conclusions 🙂

Bon SEO à toutes et à tous !

Alexandra Martin & Lucie Rondelet

  •  
    21
    Partages
  • 21
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !