En poste depuis plusieurs années, vous sentez l’ennui vous gagner ? Vous avez songé à changer de métier, mais avez peur de passer à l’action ? Sortir de sa zone de confort demande du courage et de l’audace, c’est vrai. Saviez-vous que la rédaction web peut vous permettre de franchir un cap et d’atteindre votre équilibre professionnel et personnel ? Voyons comment quitter sa zone de confort grâce à l’écriture pour le Web.

Quitter sa zone de confort, ça veut dire quoi au juste ?

Voilà une expression que vous avez forcément déjà entendue. Mais que signifie-t-elle vraiment ? La zone de confort s’applique tant à la sphère privée que professionnelle. C’est l’état psychologique relatif à l’espace connu, celui dans lequel vous avez vos habitudes, vous êtes à l’aise. Dans le monde du travail, après quelques années passées à occuper un même poste sans changement majeur, vous êtes dans votre zone de confort. Si elle est rassurante, elle est aussi synonyme de routine, de lassitude et vous pouvez ressentir l’envie d’en franchir les contours.

Qu’y a-t-il au-delà ? D’abord une zone d’apprentissage ou de développement. Oser dépasser ses limites pour s’aventurer en terre inconnue génère alors un stress qui reste acceptable, car des repères demeurent. C’est l’espace du défi atteignable.

Au-delà, c’est la zone rouge ou celle de panique, dans laquelle il n’y a plus de contrôle. L’absence de marques et l’inconnu entraînent une anxiété délétère.

Tout l’art consiste donc à élargir sa zone d’aisance, à en dépasser ses limites pour atteindre son équilibre et l’état de performance optimale. Les bénéfices ?

  • vaincre le train-train et l’ennui qui font stagner ;
  • vibrer à travers des expériences riches ;
  • développer sa confiance en soi et ses capacités d’adaptation ;
  • se découvrir des ressources insoupçonnées et mieux se connaître.

Maintenant que le concept est défini et ses avantages mis en lumière, je suis certaine que vous brûlez d’envie de savoir comment la rédaction web peut vous aider à vous aventurer dans d’autres contrées professionnelles, mais aussi personnelles.

Découvrir l’univers fabuleux de la rédaction web et s’ouvrir à de nouvelles perspectives

Le monde du Web est fascinant ! Avec la rédaction web, vous allez découvrir tout un écosystème dont vous ne soupçonniez peut-être même pas l’existence jusqu’ici. Le blogging professionnel, les chaînes YouTube, les réseaux sociaux, le fonctionnement des moteurs de recherche, l’affiliation, l’e-commerce… Tout cet univers est dense et passionnant. Aucune chance de se lasser, car il est en perpétuelle mutation.

Tout va très vite à l’échelle d’Internet. Les outils des e-rédacteurs changent rapidement et il est important d’être constamment en veille. Cette veille s’effectue aussi sur le métier ou sur le SEO (d’ailleurs, pour suivre leurs actualités, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne YouTube de Lucie).

Avec la rédaction web, vous serez amené à collaborer avec des petits entrepreneurs, des grosses entreprises (souvent en équipe dans ce cas), des blogueurs professionnels… Bref, des profils très variés. Vous grandirez à leurs côtés tout en les faisant grandir sur le Net. Vous pourrez aussi évoluer avec vos collègues indirects comme les graphistes, développeurs, community manager, référenceurs… Et qui sait, en quittant votre socle confortable pour tester l’écriture web, vous aurez peut-être envie d’ajouter une autre corde à votre arc en élargissant votre champ d’action à des prestations complémentaires.

Ce qui est fascinant, c’est que cet univers demeure finalement assez confidentiel. Parlez autour de vous de rédaction web, de blogging ou de webentrepreneuriat et observez la réaction de vos interlocuteurs. Il y a fort à parier qu’ils restent cois. C’est une bonne nouvelle, et plutôt rassurante quand on désire quitter sa zone de confort sans prendre de risque : le secteur du digital recrute ! Une raison de plus pour tenter l’expérience. Ceux qui ont essayé ne le regrettent pas !

Se lancer dans le freelancing : un bon moyen pour sortir de sa zone de confort professionnelle

Vous vous en doutez, le métier de rédacteur web est relativement récent. Si certains créateurs de contenus pour Internet sont salariés, bon nombre exercent en tant que freelances. Se lancer comme indépendant peut faire peur. Cela peut même s’avérer dissuasif pour ceux qui préfèrent le confort et les avantages du salariat. Mais pour les autres, ce statut représente un challenge qu’ils n’hésitent pas à relever. Bonjour la liberté de choisir ses clients, ses missions ou ses horaires. Adieu les contraintes liées à son employeur. Attention : la vie de freelance n’est pas toute rose et il faut être capable de gérer son entreprise en parfaite autonomie. Être un minimum débrouillard et savoir rebondir en cas de difficultés (la perte d’un client étant l’une des principales) sont des prérequis. Ce grand saut n’est donc pas à la portée de tous les profils, mais pour les personnes qui souhaitent vraiment mettre un pied en dehors de leur cocon, c’est un excellent défi !

Sachez que la transition d’un emploi des secteurs privé ou public vers le freelancing peut s’opérer en douceur, avec un petit coussin sécurisant :

  • le bénéfice d’indemnités chômage (avec certains types de licenciement, une rupture conventionnelle et des cas, très encadrés, de démission-reconversion) ;
  • un accompagnement par Pôle emploi ;
  • le portage salarial.

N’hésitez pas à vous renseigner selon votre situation.

Vous pouvez également suivre une formation professionnalisante. En plus de vous donner les clés de la rédaction SEO, une bonne formation vous accompagne pour ce changement de statut en abordant la création de vos profils professionnels, la recherche et la prospection de clients, etc.

Accepter des missions en terre inconnue pour se challenger

L’avantage de la rédaction web, c’est que le champ d’action est extrêmement varié. Il s’étend des articles de blogs, pages fixes de sites, descriptions de produits, ebooks, newsletters, communiqués de presse… jusqu’aux descriptions d’apps pour les stores ! C’est donc une arme antimonotonie absolue !

Parfois, vous pourrez aussi recevoir des propositions qui sortent des sentiers battus, auxquelles vous ne vous attendiez pas. Cela peut concerner un type de contenu, une thématique ou une prestation que vous n’aviez même pas envisagée (car tout est possible finalement dès lors qu’il s’agit de manier les mots). Une fois le pic d’adrénaline passé, si vous en sentez le courage (sus au syndrome de l’imposteur !) et que vous avez objectivement les compétences, acceptez ! C’est en vous confrontant à de nouveaux challenges que vous progresserez. Partez à la conquête de votre zone de développement !

Sortir de sa zone de confort pour son développement personnel

Enfin, se faire violence et opérer des changements dans sa vie professionnelle est bénéfique pour atteindre un meilleur équilibre personnel. En trouvant votre voie, vous serez plus épanoui et enfin aligné avec vos désirs profonds. Combien se disent « j’aime écrire, j’aimerais en faire mon métier » sans oser amorcer le virage qui leur permettra de concrétiser leur rêve ? Quitter sa zone de confort, c’est aussi apprendre à s’écouter et à s’engager dans ce qui vous anime vraiment. Il est donc temps d’agir !

Envie d’emprunter les chemins de traverse grâce à la rédaction web ? Découvrez votre futur métier avec une formation de rédacteur web en 7 mois et profitez de la cohésion et de la bienveillance de la communauté FRW. Un moyen d’oser prendre des risques tout en douceur…

Stéphanie Soulier – Correctrice, rédactrice et chargée éditoriale dans l’équipe de Lucie Rondelet, ancienne élève Origami 4

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!