Partager l'article

Suite à l’émergence des nouvelles technologies, de nombreux métiers ont vu le jour sur internet et des milliers de personnes vivent aujourd’hui, grâce au web. C’est notamment le cas du rédacteur web ! Spécialiste de l’écriture en ligne, le rédacteur web SEO est un allié précieux pour les web entrepreneurs. Il est capable d’écrire des contenus de qualité optimisés pour le référencement naturel. Son objectif ? Attirer les lecteurs pour booster le trafic de ses clients et leur assurer une place de choix sur les moteurs de recherche. Missions, salaire, perspectives d’évolution, découvrez tout de suite la fiche métier du rédacteur web pour tout savoir sur cette profession.

Fiche Métier du Rédacteur Web

Rédacteur web VS rédacteur web SEO

Avant de parler des missions du rédacteur, il est important de distinguer le rédacteur web traditionnel du rédacteur web SEO. Les rédacteurs web se contentent d’écrire des textes pour le web sur la base d’un briefing. Vous vous demandez ce qu’est un briefing ? Il s’agit d’un document qui contient les consignes relatives à la rédaction. Il précise généralement le nombre de mots à écrire, le style à employer, les éventuels mots-clés à placer ou toute information utile pour le rédacteur.

Les rédacteurs web SEO sont capables d’écrire des articles optimisés. Leur mission est de bien référencer le contenu qu’ils rédigent, pour bénéficier d’une place de choix dans les pages de résultats des moteurs de recherche, et plus particulièrement de Google. Ils sont capables de rédiger sans briefing tout en ciblant des requêtes-clés pertinentes. Ils font donc gagner un temps précieux à leurs clients et possèdent des compétences spécifiques en SEO (Search Engine Optimization).

Les missions du rédacteur web

Les missions du rédacteur web sont nombreuses et variées, car celui-ci doit être en mesure de s’adapter à toutes les demandes de ses clients. Un bon rédacteur web est un véritable couteau-suisse du web, capable de rédiger n’importe quel type de contenu. Voici une liste des missions qui peuvent lui être confiées :

  • rédaction de fiches produits ;
  • optimisation d’articles déjà en ligne ;
  • rédaction d’articles de blog (optimisés ou non) ;
  • relecture et correction ;
  • écriture d’un Ebook ;
  • rédaction des pages d’un site internet ;
  • traduction de textes (s’il possède des compétences linguistiques) ;
  • rédaction de newsletters ;
  • rédaction de textes pour des infographies ;
  • transcription audio et / ou vidéo ;
  • etc.

Le rédacteur web n’est pas un journaliste, son job consiste à sélectionner des sources fiables sur internet, dans la presse ou sur tout autre support, pour en reformuler le contenu. Il doit donc maîtriser l’art de la reformulation et avoir un esprit de synthèse. Chaque contenu rédigé doit être unique et recopier des textes existants est absolument proscrit (c’est ce qu’on appelle le duplicate content). Enfin, les rédacteurs web sont également capables d’intégrer leurs textes directement sur le site de leur client en passant par son système de gestion de contenu (CMS).

Les qualités requises pour devenir rédacteur web

Maîtriser le français

Pour devenir rédacteur web, certaines qualités sont absolument indispensables. En premier lieu, un bon rédacteur doit avoir une excellente maîtrise du français. Il doit savoir écrire sans faire de fautes d’orthographe, il doit connaître les règles de typographie, sa syntaxe doit être impeccable et il doit avoir un style fluide et agréable à lire.

cafeine-lucie-rondelet

Pour se perfectionner, le rédacteur peut s’inscrire au projet Voltaire et travailler ainsi sur ses lacunes pour améliorer son niveau en français. Il peut également investir dans un bon correcteur orthographique (comme le logiciel Antidote par exemple). Il est néanmoins impératif qu’il possède de solides bases avant d’envisager de devenir rédacteur web professionnel.

Savoir travailler seul

À moins d’être salarié, le rédacteur web travaille en freelance et la plupart du temps, il est seul. Il doit donc faire preuve d’une grande autonomie, mais aussi d’une certaine rigueur pour pouvoir travailler à domicile sans se laisser distraire. La rédaction web offre une grande liberté et notamment celle de pouvoir travailler de chez soi, mais cela demande aussi de la concentration et la capacité de s’auto-discipliner. Si vous aimez le contact des autres et que la cohésion d’équipe est importante pour vous dans un cadre professionnel, le métier de rédacteur web n’est peut-être pas fait pour vous.

Faire preuve de curiosité

Pour être rentables, les rédacteurs web doivent écrire vite. Pour cela, les rédacteurs avancés choisissent généralement des missions sur des sujets qu’ils maîtrisent et qui leur demandera un minimum de temps de recherche et de rédaction. Dans ce cas précis, la curiosité est loin d’être un vilain défaut, au contraire. En tant que rédacteur web, vous devrez vous intéresser à tout et faire preuve d’une grande ouverture d’esprit.

Les rédacteurs web débutants n’auront pas nécessairement l’opportunité de pouvoir choisir la nature des missions qui leur sont confiées (du moins au début). Ils devront donc accepter de rédiger sur tous les sujets pour améliorer leur capacité à synthétiser. Une bonne culture générale leur permettra de rédiger plus vite et de réduire le temps de recherche de sources fiables.

Être force de proposition

Ce qui différence un bon rédacteur web d’un rédacteur lambda est sa force de proposition. En manifestant de l’intérêt pour son client et en lui apportant des conseils pertinents, il se démarquera rapidement des autres. Pour cela il ne doit pas avoir peur de l’interroger sur sa stratégie pour pouvoir mieux l’orienter et le conseiller. Non seulement les clients aiment travailler avec des personnes pro-actives, mais c’est aussi un excellent moyen de construire une relation solide sur du long terme. Il faut donc apporter une vraie valeur ajoutée pour se démarquer de la concurrence et réussir en rédaction web.

Avoir une bonne culture du web

Pour pouvoir être force de proposition, avoir une bonne culture du web est important. Le rédacteur web doit connaître les termes employés sur internet pour comprendre l’environnement de ses clients. Il pourra ainsi mieux les conseiller. Il doit par exemple savoir c’est qu’est un backlink, comprendre le maillage interne, connaître les réseaux sociaux, les balises HTML ou encore les différents CMS.

Tout cela s’acquiert avec l’expérience, mais demande aussi un minimum de curiosité de la part des rédacteurs qui doit sans cesse rester en veille. Ils doivent constamment se tenir informés des dernières mises à jour de l’algorithme de Google, pour pouvoir s’adapter et proposer des solutions pertinentes.

Devenir Rédacteur Web : Quelle formation ?

Choisir entre le statut de freelance et de salarié

Contrairement aux idées reçues, pour devenir rédacteur web, il n’est pas nécessaire d’obtenir un diplôme. En rédaction web, les clients se contentent généralement de demander des exemples de textes, voire un article test. Un diplôme ou tout autre certification n’est pour ainsi dire jamais exigé, surtout si vous souhaitez devenir rédacteur web freelance. Attention, il est néanmoins essentiel de se former à la rédaction web afin de bien comprendre les subtilités de l’écriture pour le web.

En revanche, si vous avez pour ambition d’être rédacteur web salarié, alors votre futur employeur vous demandera nécessairement de justifier de vos aptitudes professionnelles. Dans ce cas précis, une licence professionnelle référenceur et rédacteur web peut être demandée. Vous pouvez également envisager un master en communication et technologie numérique. Quel que soit votre statut, il est absolument nécessaire de vous former.

Se former à la rédaction web : une nécessité

Écrire sur internet n’a rien à voir avec l’écriture traditionnelle. Les internautes sont exposés à des centaines de contenus chaque jour et pour les séduire, le rédacteur web ne dispose que de quelques secondes. Il faut donc éviter les phrases longues et complexes et privilégier des informations pertinentes, qui répondent à la demande du lecteur. Autrement, le lecteur aura vite fait d’aller voir ailleurs.

Au-delà de ces aspects rédactionnels, le SEO est aujourd’hui incontournable à connaître pour le rédacteur web et il peut difficilement faire impasse sur ce point. Le SEO, ou Search Engine Optimisation, consiste à rédiger du contenu optimisé pour qu’il soit bien référencé sur les moteurs de recherche. Objectif ? Première page des résultats de Google ! Il doit donc apprendre à maîtriser les techniques et méthodes qui lui permettront d’atteindre cet objectif.

Note de Marie : La formation proposée par Lucie Rondelet couvre l’ensemble de ces aspects, puisqu’elle est destinée à former des rédacteurs web SEO autonomes et indépendants. L’ensemble des cours ont été conçus pour apprendre aux débutants les spécificités de la rédaction web, mais aussi les notions plus techniques liées au SEO. Surtout, elle intègre la recherche de clients pour les rédacteurs web débutants, qui doivent apprendre à se vendre pour proposer leurs services. Il s’agit d’un avantage considérable, car ces aspects sont rarement traités dans les formations académiques classiques. Une fois la formation terminée, les élèves sont prêts à intégrer le marché de manière sereine, voire ont déjà commencé à travailler avec des clients en direct avant la fin de la formation.

Fiche Métier Rédacteur Web Complète et Détaillée

Combien gagne un rédacteur web ?

Salaire du rédacteur web salarié

Impossible de réaliser une fiche métier du rédacteur web sans parler de rémunération. Pour cela, il est important de bien distinguer le rédacteur salarié du rédacteur freelance. Un rédacteur web salarié débutant démarre avec un salaire d’environ 1 500 € bruts, ce qui est assez faible. Ses perspectives d’évolution dépendront entièrement de son employeur (généralement les agences de stratégie digitale) et il pourra mettre plusieurs années pour évoluer au sein de la même boîte. Il pourra alors de tourner vers des postes de community manager ou de responsable éditorial.

Salaire du rédacteur web freelance

Le salaire d’un rédacteur web freelance est variable, car il dépend avant tout de ses capacités rédactionnelles. Plus il écrit vite, plus il peut enchaîner les commandes et gagner de l’argent. Enfin, ses revenus dépendent aussi de son aptitude à se vendre à trouver des clients directs. Il est donc assez difficile d’en évaluer le montant dans la mesure où il n’y a pas de règles. Nous allons néanmoins tenter de réaliser quelques calculs savants pour répondre à cette question.

Pour cela, je vous propose de commencer par aborder la question du tarif. Généralement, le rédacteur est payé au mot et au nombre d’articles. Nous allons nous concentrer sur les articles de blog pour que cet exemple ait du sens, mais bien sûr il existe de nombreuses autres missions pour le rédacteur web.

Un rédacteur web débutant peut facturer 3 cts par mot. Sur la base d’un article de 1 000 mots, cela fait un total de 30 euros pour un article. S’il met 3 heures à rédiger son article, il ne pourra pas en rédiger plus de 3 par jour (s’il est vraiment motivé). Soit 90 € par jour sur 21 jours, ce qui nous donne un total de 1 890 € bruts / mois.

Un rédacteur web intermédiaire rédige plus vite que le débutant, il commence à être habitué aux briefings et à la recherche de sources fiables, il est aussi plus à l’aise dans sa rédaction. Il peut facturer 5 cts minimum, soit 50 € l’article. S’il met 2 heures pour l’écrire, il peut rédiger 4 articles par jour, soit 200 €. À la fin du mois, il peut espérer gagner 4 200 € bruts. Pas mal non ?

Enfin, un rédacteur web SEO peut facturer 6 cts / mot au minimum, soit 60 € l’article en 2 heures, soit 4 articles par jour. Cela nous donne 240 € jour, soit 5 040 € par mois. Son tarif peut monter jusqu’à 12 cts ou plus s’il est vraiment très bon.

Pour résumer, le salaire du rédacteur web dépend de trois critères principaux :

  1. le tarif qu’il pratique : qui est entièrement lié à ses compétences rédactionnelles et en SEO ;
  2. la vitesse à laquelle il rédige : plus il rédige vite, plus il peut produire de contenus et plus il gagne !
  3. son goût pour la prospection (plus on démarche, plus on a de chances d’obtenir des contrats et donc, plus on choisit ses missions !)

Je précise que je parle là de chiffre d’affaires, c’est une rémunération brute ! Il convient de retirer les charges liées à son statut juridique. En effet, le rédacteur web freelance doit payer ses charges sociales et prévoir sa retraite. Nous considérons aussi que son carnet de commandes est plein. Si vous envisagez de vous lancer à temps partiel, je vous propose de découvrir cette vidéo dédiée au sujet.

 

Quelles sont les perspectives d’avenir des rédacteurs web ?

Devenir consultant SEO

Le consultant en SEO est maître dans l’art du référencement naturel. Il est capable d’optimiser les pages d’un site internet ou ses articles, pour qu’ils apparaissent dans les premières pages de résultats de Google. Il est donc d’une aide précieuse pour les blogueurs ou les propriétaires de sites de e-commerce qui souhaitent développer leur trafic et augmenter leur chiffre d’affaires.

Pour booster le SEO d’un site, l’expert appuie son analyse sur différents critères comme le taux de rebond, le trafic, la concurrence, le référencement ou encore l’expérience utilisateur, la vitesse de chargement du site et bien d’autres. Une fois son audit réalisé, il rend un rapport détaillé à son client avec ses préconisations.

Devenir blogueur professionnel

Les blogueurs professionnels génèrent des revenus via leur blog grâce à l’affiliation, la vente de produits numériques ou encore la formation en ligne. Pour développer leur chiffre d’affaires, ils doivent impérativement avoir un bon trafic sur leur site et pour cela, ils font généralement appel… à des rédacteurs web !

Vous l’avez compris, les rédacteurs web SEO sont les mieux placés pour créer un blog professionnel qui fonctionne puisqu’ils savent optimiser leurs textes pour le référencement naturel. Après quelques années d’expérience, il est donc logique qu’ils décident de se lancer dans le blogging.

Se lancer dans le Copywriting

Le copywriter est un véritable magicien des mots. Son objectif ? Attirer et envoûter le lecteur pour le pousser à l’achat. Il est capable de rédiger des textes à forte valeur ajoutée, pour convaincre l’internaute et l’inciter à passer à l’action. Le métier de copywriter est particulièrement bien payé et il intervient souvent pour l’écriture de pages de vente. Il coûte généralement cher à ses clients, mais ceux-ci savent que leur investissement sera largement compensé. Pour devenir copywriter, il est nécessaire d’avoir une parfaite compréhension des différents moyens de monétiser un site et des tunnels de vente, mais il faut aussi avoir une plume et un style unique.

Idées reçues sur le métier de Rédacteur Web

Le rédacteur web est un journaliste

Le métier de rédacteur web n’a rien à voir avec celui de journaliste. Contrairement aux journalistes, les rédacteurs web ne mènent pas d’investigations. Ils se contentent de trouver des sources d’informations fiables et de les reformuler pour créer du contenu. Pour faire leurs recherches, ils ne quittent pas leur ordinateur, leur job consiste à synthétiser des infos.

Pour devenir rédacteur web il faut absolument obtenir un diplôme

Comme évoqué un peu plus haut, l’obtention d’un diplôme n’est pas une nécessité pour se lancer en tant que freelance. Cela peut toutefois être exigé par les recruteurs dans le cadre d’un emploi salarié. Néanmoins, il est absolument indispensable de se former à la rédaction web pour exercer. Le métier de rédacteur ne s’improvise pas et ce n’est pas parce que l’on sait bien écrire que l’on est rédacteur web pour autant !

Pour être rédacteur web, il faut aimer écrire

Oui et non. Naturellement, quelqu’un qui n’aime pas écrire aura peu d’appétence pour la rédaction web. En revanche, ce n’est pas parce que vous aimez rédiger que ce métier est fait pour vous ! En effet, les rédacteurs sont généralement soumis au respect d’un briefing. Ils doivent optimiser leurs textes selon des règles bien précises et ils doivent avoir un excellent esprit de synthèse pour rédiger vite. Pour certains, cela peut être perçu comme une contrainte, d’autres trouvent cela plutôt ludique et aiment se prendre au jeu. À vous de voir !

Les rédacteurs web peuvent avoir le syndrome de la page blanche

Le syndrome de la page blanche concerne surtout les écrivains en manque d’inspiration ! Les rédacteurs doivent suivre un briefing et ils ont généralement des consignes bien précises, ils peuvent donc difficilement avoir le fameux syndrome de la page blanche. Je rappelle que ce métier consiste à synthétiser et à reformuler des informations déjà existantes, le rédacteur n’invente rien ! Bien sûr, s’il rédige sur un sujet spécifique qu’il maîtrise parfaitement, il lui sera très facile de créer un contenu unique et il sera très rapide.

Les rédacteurs écrivent uniquement sur les plateformes de rédaction

La question des plateformes de rédaction web revient régulièrement, je vous explique. De nombreuses entreprises choisissent de faire appel aux services de ces plateformes qui proposent une gestion clé en main. Le client explique son besoin, rédige éventuellement un briefing ou quelques consignes et la plateforme se charge de le mettre en relation avec des rédacteurs. Les clients sont particulièrement friands de ce système dans la mesure où cela leur fait gagner énormément de temps ET cela le tarif est généralement bas. Les rédacteurs sont en effet notés en fonction de leur niveau et perçoivent une rémunération équivalente, puisque la plateforme prend une commission au passage (sauf sur La Rédac du Web).

De nombreux rédacteurs web débutent leur carrière en écrivant sur ces plateformes (comme Textbroker, Scribeur ou encore Content4Business). Cela ne dure généralement pas très longtemps, car les gains sont relativement bas et ne suffisent pas pour en vivre. C’est un excellent entraînement pour les rédacteurs débutants, mais pour bien gagner leur vie, ils devront rapidement démarcher leurs propres clients. La réponse est donc non, les rédacteurs n’écrivent pas uniquement sur les plateformes de rédaction qu’ils quittent généralement dès qu’ils commencent à prendre un peu de bouteille.

Nous arrivons à la fin de cet article, vous venez de découvrir la fiche métier du rédacteur web. Si cette profession vous intéresse, n’hésitez pas à consulter le détail des offres de formation proposées par Lucie Rondelet en cliquant juste ici.

Marie Di Maggio, ancienne élève Origami 1 et associée avec Lucie sur le blog Celles-Qui-Osent 🙂

  •  
    125
    Partages
  • 125
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
"101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !