Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Le baromètre des tarifs en rédaction web, sujet épineux ou non ? Dans tous les cas, il interroge beaucoup et se retrouve très souvent abordé dans les groupes de discussions sur les réseaux sociaux. Face à une grande liberté de fixation des prix, comment savoir si vous êtes dans les clous ? Comment ne pas trop casser vos prix ou au contraire trop les gonfler ? On fait le point sur la rémunération du rédacteur web

Rédaction Web VS Print 

Pour les journalistes de presse écrite ou pigiste, il existe une convention collective et un barème des salaires clairement établi.

A contrario, le rédacteur web, fait partie des métiers dits hybrides, sans représentativité officielle. Il est donc un petit peu le seul maître à bord pour rédiger ses devis. Mais alors, comment savoir quel prix appliquer selon la prestation demandée, si vous n’avez aucun repère. Bien souvent en rédaction web, le devis se fait au cas par cas, chaque élément d’une mission compte pour fixer un prixPour mieux comprendre ces subtilités tarifaires, rentrons dans le vif du sujet ! 😉

Les différents revenus d’un rédacteur web freelance

On observe majoritairement 4 types de facturation :

  • au mot ; 
  • au feuillet : il comprend en moyenne 1 500 signes, soit : 250 mots ;
  • à l’heure ;
  • à la journée.

Pour connaître la moyenne des tarifs en rédaction web, voici un panorama des tendances constatées : 

cafeine-lucie-rondelet
Article 500 mots Article 1 000 mots
Freelance basé à Madagascar

(0,01 à 0,02 cts par mot)

7,5 € 15 €
Freelance junior

(0,04 à 0,06 cts par mot)

25 € 50 €
Editeur de formulaires intuitif (0,08 à 0,12 cts par mot)

 

50 € 100 €

* Source : lafabriquedunet.fr 

Pour connaître plus précisément votre niveau et savoir combien vous pouvez gagner en rédaction, je vous invite à lire et relire cet article de référence !

Fixer un prix de vente en rédaction web : quels critères retenir ?

Les tarifs indiqués sont des repères, des chemins à suivre, mais pas que… Votre prix correspond surtout à une offre, à un client, à une notoriété ou spécialisation. Focus sur les paramètres qui impactent le tarif final d’une prestation.

L’expérience du rédacteur web freelance 

Son ancienneté, mais aussi sa réputation. S’il bénéficie de recommandations de clients de référence, très satisfaits de ses services. Il obtient  une crédibilité professionnelle et expertise qui lui permettent de fixer des tarifs plus élevés qu’un junior.

Rédacteur web généraliste ou spécialisé 

Le rédacteur web spécialisé dans un domaine a des capacités à traiter des sujets pointus, nécessitant beaucoup de recherches. Il possède un savoir-faire supplémentaire lui permettant de vendre ses prestations, au-delà de la moyenne affichée. En clair, il doit se vendre à un prix d’expert.

Les compétences professionnelles (Hard Skills) 

Vous possédez une compétence professionnelle reconnue et certifiée, telle que le certificat Voltaire ? Cette distinction est une véritable valeur ajoutée, une qualité qui se rémunère. Synonyme de qualité, vous envoyez un signal fort à votre client sur votre niveau en orthographe, syntaxe et conjugaison. 

Le délai imparti 

S’il s’agit d’une urgence, la réactivité aussi se paie. Sans votre disponibilité, le client ne peut publier son contenu. Vous avez le pouvoir de négocier à la hausse la prestation.

Un profil polyvalent et complet 

Vous êtes titulaire d’une certification en SEO et connaissez les spécificités de l’écriture sur le web. De plus,  vous possédez d’autres compétences opérationnelles et techniques très recherchées dans le digital : storytelling ou copywriting. Ces aptitudes viennent renforcer votre échelle de valeurs et doivent être facturées en conséquence.

Un prix variable selon le type de contenu

Si le client communique les sources, les mots-clés et le plan, le tarif ne sera pas le même que si vous avez l’ensemble de ces recherches à gérer. Le temps de travail sera supérieur et doit être pris en compte dans la facturation finale. De plus, le type de contenu joue sur la fixation du prix. Vous ne pouvez pas facturer le même coût pour un e-book, une fiche produit ou article de blog.

Anticiper aussi l’aval du projet et les tâches périphériques 

Des corrections demandées par le client, l’insertion et le paramétrage dans WordPress. Si ces actions annexes sont demandées au rédacteur web, elles doivent aussi être comptabilisées dans votre temps de travail et donc répercutées dans votre devis.

Volume des commandes et influence sur le prix  

Une commande de plusieurs articles permet de définir une offre package à tarif préférentiel, contrairement à une commande unique et ponctuelle. Pensez donc à distinguer le prix pour une commande unique et pour un forfait. Une mission ponctuelle et donc unique se paie au prix fort.

⚠ La rémunération en ligne vous donne du fil à retordre ? Ne ratez pas une miette des lignes qui suivent…

Tarifs en rédaction web : à l’heure ou au mot ?

Tarifer ses prestations au mot est une pratique assez courante dans l’Hexagone, mais avec laquelle il faut prendre un peu de hauteur. Donner un prix au nombre de mots est une formule intéressante, car c’est un repère pour bon nombre de professionnels. En revanche, elle nécessite quelques explications préalables, afin qu’elle soit la plus juste possible. 

Vous l’avez sûrement expérimenté depuis vos débuts dans le métier ? Le rédacteur web passe parfois tout autant de temps à écrire, qu’à réduire ou augmenter son contenu, placer les bons mots-clés, insérer les liens internes. 

Vous voyez où je veux en venir ! 

Tout cet aspect du travail, autre que la production de contenu pure, n’apparaît pas dans votre calcul au nombre de mots. 

Bon à savoir : pour proposer une rémunération fidèle au temps de travail réel, privilégiez donc le taux horaire et ramenez le à un tarif au mot. 

Business Case

Un client vous demande un article optimisé de 1 000 mots sur une thématique très généraliste. Le sujet est largement abordé sur le web, vous avez beaucoup de sources à votre disposition. Seul le sujet vous est donné par le client, il ne souhaite pas d’intégration WordPress, ni recherche de visuel.

En plus du travail de rédaction, vous devez donc :

  • chercher 3-4 sources à forte valeur ajoutée ;
  • définir la requête clé ; 
  • trouver des intertitres pertinents ; 
  • travailler le champ sémantique ;
  • optimiser le maillage interne. 

Votre rythme habituel pour ce type de travail est de 3 heures. 

🔑 Des difficultés à vous auto-évaluer ? certificat Voltaire pour vous aider à savoir ce que vous valez !

La méthode gagnante pour un bon prix en rédaction web

💯Pour obtenir le juste prix, déterminez le salaire horaire net que vous estimez valoir au regard de votre expérience, sans perdre également de vue ce que vous aimeriez gagner. 

Partons du principe, que vous tarifez vos services d’écriture à 20 € net / heure.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous bénéficiez de l’ACRE (aide à la création d’une entreprise) avec des réductions de charges salariales. Vous êtes en deuxième année à un taux de 11% de cotisations sociales.

Le montant de la prestation s’élève donc à 60 € net. 

À cela, rajoutez les charges de 11 % que devrez assumer : soit 7 €.

Prix global : 67 €, arrondi à 70 €. 

💡 Si vous ramenez ce prix mot, vous devez donc proposer un devis à votre client à : 7 cts / mot.

Freelancing : quelle influence sur les prestations tarifaires 

Le rédacteur web freelance qui est encore en phase de démarrage, oublie assez souvent l’intégration de certains paramètres en lien avec son statut.  D’où l’intérêt d’une petite piqûre de rappel ! 

A contrario du salarié, un travailleur indépendant ne bénéficie pas des mêmes protections : absence de congés payés, cotisations au chômage… 

Pourquoi énumérer ces points ? Tout simplement parce que ce sont des manques à gagner qui doivent être intégrés dans vos prix, afin d’y trouver votre compte.  

–> Un exemple : lors des congés payés, quel fonctionnement adopter ?  

Afin de compenser la perte de salaire durant votre interruption d’activité, vous devez disposer d’une avance de trésorerie. Pour bénéficier de cette pause bien méritée, vous devrez donc augmenter votre volume de travail durant les 2 à 3 mois qui précèdent votre interruption d’activité. 

Fixer ses tarifs est un exercice délicat, mais vous voilà mieux armé à présent pour sortir de cette jungle ! En définitive, fixer un tarif juste en rédaction web, c’est trouver un compromis entre la valeur de votre prestation sur le marché et la valeur que vous lui donnez. À vos devis ! 

Vous avez aimé cet article ? Likez, partagez 😉 Merci !

Jennifer Poirson / Rédactrice Web SEO (ancienne élève Origami 1)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !