Devenir rédacteur web

Combien Gagne un Rédacteur Web ? Le point après 5 ans d’expérience

Publié
Combien gagne un rédacteur web freelance ?
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à ce métier, j’ai remarqué qu’il était pratiquement impossible de savoir à quel salaire je pouvais m’attendre (malgré mes nombreuses recherches sur Google !). Je me suis donc lancée “à l’aveuglette”, pensant que ce job constituerait un simple complément de revenu… comme vous le savez sans doute, c’est désormais mon métier à temps plein puisque je suis devenue rédactrice web freelance et que je travaille à domicile depuis 2015. Vous vous demandez combien gagne un rédacteur web ? Vous voulez obtenir des détails sur le salaire d’un rédacteur web freelance (voilà un bon exemple de phrases pour le SEO ;-))  ? Je fais le point tout de suite, à partir uniquement de mon expérience.

Le rédacteur web débutant

Son profil

Partons du principe que le rédacteur web débutant écrit bien et qu’il ne fait que très peu (idéalement pas) de fautes d’orthographe et de typographie. Il n’est pas encore à l’aise avec la rédaction web, ne connaît pas les principes du SEO et a du mal à s’organiser les premiers temps (il est lent pour faire ses recherches, prendre des notes, synthétiser et écrire).
Bien sûr, le rédacteur web débutant n’a pas encore de véritables clients et travaillent plutôt sur les plateformes.

Salaire du rédacteur web débutant

Si l’on est réaliste, on peut partir du principe que le rédacteur web débutant écrira peu au début, imaginons qu’il rédigera entre 500 et 1 000 mots par jour en fonction des sujets, de ses compétences et de son inspiration.

Imaginons également que le rédacteur ait reçu une note de 4* (le minimum si vous espérez devenir rédacteur web freelance) sur Textbroker, dans ce cas, il gagne 1,30 cts/mot. S’il n’a pas encore intégré d’équipes, il ne pourra pas gagner plus.

Je rappelle qu’il existe aussi Scribeur et GreatContent pour démarrer.

Le calcul est vite fait : s’il a accès à suffisamment de commandes régulières, le rédacteur web débutant pourra gagner de 6,5€ à 26€ par jour soit de 136,5€ à 546€ par mois (sur une base de 21 jours par mois) selon son investissement.

On est bien d’accord : on ne peut pas vivre de la rédaction web lorsqu’on est débutant et que l’on vit en France.

Mon expérience

Pour ma part, je suis restée très peu de temps rédactrice web “débutante” car j’ai réussi très rapidement à trouver de nouveaux clients (en y allant au culot et en proposant mes services sur des sites de rédacteurs freelance). J’ai aussi pris le temps de postuler dans des équipes et je travaillais également sur Textmaster. En moins d’un an, je suis passée au niveau Premium sur Textmaster (3,6 cts le mot) et au statut 5* sur Textbroker (4 cts le mot).

Pour faire simple, voilà mon parcours grosso merdo :

  • de 2012 à 2013 : quelques rédactions en tant que rédactrice web par-ci par-là ;
  • mi 2013 : je me suis vraiment investie sur les plateformes, mes statuts ont changé, je suis passée en 5* sur Textbroker et Premium sur Textmaster ;
  • 2014 : j’ai commencé à avoir mes premiers clients en dehors des plateformes ;
  • 2015 : création de mon entreprise en tant que rédactrice web Freelance.

J’ai donc reçu mes gains avant d’avoir créé ma société. Je ne sais pas si c’est toujours le cas mais à l’époque il était autorisé de travailler légalement sans être immatriculé à condition de ne pas dépasser un certain plafond.

Je vous parle de mon salaire dans cette vidéo (n’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne Youtube entièrement consacrée à la rédaction web !) :

Le rédacteur web intermédiaire

Son profil

Le rédacteur web intermédiaire comprend les règles de la rédaction web. Il commence à saisir les techniques du SEO et a réussi à dénicher 1 ou 2 clients en plus des plateformes. Il a intégré des équipes et propose aussi ses services en commandes directes. Avec l’habitude, il rédige de plus en plus vite et sait où aller chercher les informations. Il est plus à l’aise pour réaliser ses plans et synthétiser.

Salaire du rédacteur web intermédiaire

Imaginons que le rédacteur web intermédiaire réussisse à rédiger entre 1500 et 4 000 mots par jour (lorsque j’avais ce profil, mon record a été de 12 000 mots dans une journée ! mais j’étais en moyenne à 6 000 mots par jour) à 1,30 cts/mot sur Textbroker en OpenOrder, 4 cts/mot en DirectOrder et 2,5 cts le mot en GroupOrder. Par ailleurs, il a trouvé des clients qui lui passent des commandes à 3 cts/mot.

Voici quelques savants calculs à partir d’un exemple réaliste :

10 commandes “ouvertes” de 500 mots dans le mois sur une plateforme = (500 x 10 x 0,013) 65€
10 commandes “de groupe” de 500 mots dans le mois sur une plateforme = (500 x 10 x 0,025) 125€
45 commandes de nouveaux clients de 1 000 mots à 3 cts/mot = (45 x 1 000 x 0,03) 1 350€

Total : 1 540€ dans le mois pour un total de 20 articles/textes de 500 mots et 45 articles de 1 000 mots soit en moyenne 2 619 mots par jour (base de 21 jours dans le mois).

Il s’agit là de chiffre d’affaires, vous devrez donc retirer les charges si vous décidez de créer votre entreprise.

Salaire rédacteur web SEO

Son profil

Le rédacteur web Freelance SEO connaît les règles du référencement naturel : il n’a plus besoin de consignes, il est capable d’optimiser ses textes sans briefing (mais les clients en fournissent généralement quoi qu’il arrive ! ;-)). Il est à l’aise avec les consignes, ce qui lui permet d’aller de plus en plus vite. Il sait parfaitement où aller chercher la bonne information et on ne lui demande que peu voire pas de retouches. Il sait se relire vite et propose également de l’optimisation de contenu (il est capable d’améliorer des textes déjà écrits afin de les faire remonter dans les résultats de Google). Bien évidemment, le rédacteur web “avancé” dispose d’un portfolio sympa, il peut fournir des références qui rassurent ses clients (et n’a parfois même plus besoin de partir à la pêche aux clients !).

Salaire du rédacteur web SEO freelance

S’il est vraiment compétent, le rédacteur web SEO peut demander de 4 à 12 cts/mot à ses clients (il peut demander moins aussi s’il le souhaite mais cela a peu d’intérêt ;-)).

Admettons qu’il rédige 3 000 à 6 000 mots par jour, toujours sur une base de 21 jours travaillés par mois, il peut espérer gagner de 2 520€ à 15 120€ / mois. Hum… Le dernier chiffre est exorbitant, je n’ai jamais rencontré de rédacteur web SEO qui réussissaient à avoir autant de contrats à 12 cts/mot ! Partez plutôt sur une base de 2 500 à 7 000€ par mois, c’est beaucoup plus raisonnable !

Je vous parlerai très prochainement de la méthode 20/80 (Loi de Pareto) qui consiste à organiser son travail de manière à être le plus rentable possible (plus on est rentable, moins on travaille !). En rédaction web, vous serez obligatoirement amené à faire des choix si vous voulez optimiser votre temps. Pour ma part, j’ai été obligée parfois de refuser des clients car les briefings étaient trop longs/complexes ou que les titres qu’ils me donnaient ne m’inspiraient pas du tout. Le but de ce métier est de s’éclater en faisant quelque chose que l’on aime : écrire ! Plus vous saurez trier les clients et les commandes sur le volet, plus vous rédigerez vite et donc, plus vous gagnerez. Le seul objectif n’est pas d’avoir un salaire sympa mais aussi et surtout d’avoir du temps de libre… enfin c’est mon avis ! 😉

Voilà pour aujourd’hui, j’espère que ce petit point vous aura aidé à y voir plus clair !

Bonne rédac’ et à très vite !

Lucie

  •  
    23
    Partages
  • 23
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 réflexions au sujet de « Combien Gagne un Rédacteur Web ? Le point après 5 ans d’expérience »

    1. Bonjour Illianna,
      Merci à vous pour ce retour 🙂
      Tout dépend du “talent”, de la motivation et aussi du travail du futur rédacteur web freelance… Pour ma part j’ai partagé une vidéo sur ma chaîne Youtube dans laquelle je montre que j’ai commencé comme auteur 3 étoile chez Textbroker en janvier 2014, je suis passée 4 étoiles dès le premier texte, 5 étoiles en janvier 2015 puis j’ai créé mon entreprise en août de la même année. Il m’a donc fallu 1 an et demi pour devenir une vraie pro ! (Mais j’essaie de m’améliorer chaque jour, encore aujourd’hui).

  1. Bonjour et merci pour ces éclairsicements sur le salaire d’un rédacteur web !
    Petite question tout de même : vous parlez en salaire net ou en chiffre d’affaire.
    Si c’est en chiffre d’affaire, pourriez donner un exemple détaillé (quels sont les charges à déduire, etc..) s’il-vous-plaît ?

    1. Bonjour Sébastien,
      Je parle en chiffre d’affaires bien sûr. Il faut déduire ensuite votre abonnement à Internet, vos cotisations (dans les 20 % en France en micro-entreprise), 5 % pour moi, en tant que patentée vivant en Nouvelle-Calédonie. Il me semble qu’il y a une exonération de charges les premières années pour les auto-entrepreneurs. Je dois me renseigner sur tout cela dans les semaines qui viennent. Il y aura aussi bientôt une augmentation du plafond des auto-entrepreneurs pour ne pas avoir à passer en EURL si vous dépassez un certain CA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *