Avis Textbroker : Mon Expérience de Rédactrice Web

Je vous ai récemment donné mes impressions sur la plateforme Blasting News, voici aujourd’hui mon avis sur Textbroker, un site de rédaction web qui fonctionne plutôt bien. Comme vous allez le voir, j’y « travaille » depuis plusieurs années et j’en suis très satisfaite. Je vous explique pourquoi.

Textbroker : un site sérieux et fiable

↪️ Avant de commencer, n’hésitez pas à lire mon article qui explique clairement en quoi consiste le métier de rédacteur web 

Vous vous demandez si Textbroker est fiable ? Je peux vous le dire aujourd’hui avec assurance : il l’est (le jour où il ne le sera plus je m’engage à retirer cet article de mon blog).

Pour devenir rédacteur, il vous suffit de vous inscrire, de remplir un formulaire en ligne puis de proposer un texte. Une fois le tout validé, vous attendez que Textbroker vous recontacte et vous donne une note allant de 2 à 5 étoiles. En principe, un auteur ne peut pas être noté 5 étoiles dès le départ, il doit d’abord rédiger de nombreux textes sur la plateforme. Attention, depuis quelques mois (ndlr : nous sommes actuellement en août 2018), textbroker semble recruter uniquement les auteurs 4 étoiles et refusent les autres.

Texte d’inscription Textbroker

Lors de votre inscription, Textbroker va vous demander de rédiger une texte d’évaluation, en 2018 et 2019, ce texte consiste à placer quelques balises HTML et à écrire quelques mots à propos d’un sujet assez large. Je préfère ne pas vous donner le sujet afin que votre écriture soit plus spontanée… car il est important de ne pas tricher si vous voulez être évalué à votre juste valeur !

Pour vous préparer à bien placer les balises sur Textbroker, je vous conseille de regarder ces deux vidéos :

Rémunération Textbroker

Une fois que la note vous est attribuée, vous pouvez commencer à rédiger. Votre rémunération dépend de la qualité de votre texte et donc, du nombre « d’étoiles » que vous avez reçues. Vous trouvez mes explications floues ? Je vous invite à jeter un œil ici :

Grille de rémunération Textbroker

Comme vous pouvez le voir, un auteur classé 2* percevra 0,70 cts/mot, un auteur 3*, 0,95 cts/mot, un auteur 4*, 1,30 cts/mot et enfin, un auteur 5*, 4 cts/mot.

Le principe

Lorsque vous vous connectez à la plateforme, vous devez vous rendre dans l’onglet « commandes » afin de voir si des textes sont en attente de rédaction, s’il y en a, vous devez cliquer dessus pour pouvoir lire le brief. S’il n’y en a pas, il vous faudra vous reconnecter de temps à autre pour voir si des clients en mettent en ligne.

Ces commandes disponibles auprès de tous les rédacteurs sont appelées « OpenOrder ».

Si vous intégrez une ou des équipes, vous aurez alors accès à des « TeamOrder ».

Si un client flashe sur votre profil ou l’un de vos contenus rédigés à l’occasion d’une mission en OpenOrder, vous pourrez recevoir des « DirectOrder » !

Qu’est-ce qu’une TeamOrder ?

Pour aller plus vite et/ou choisir leurs auteurs préférés, les clients peuvent créer des groupes de rédacteurs : des équipes. Une fois que vous aurez rédigé plusieurs textes sur la plateforme, vous pourrez envisager de postuler dans des équipes ; il vous suffit pour cela de vous rendre dans l’onglet « Commandes » puis « Équipes ». Si votre profil a du succès, il est possible que vous soyez invité à rejoindre des équipes sans avoir besoin de postuler.

Travailler dans ces groupes est intéressant pour plusieurs raisons :

  • les clients sont réguliers ;
  • la rémunération est plus attractive ;
  • les commandes se font par lot (il y en a beaucoup) ;
  • vous travaillez généralement avec un même brief pour tous les articles.

Je vous conseille donc vivement d’intégrer des équipes ! Pour ma part, j’ai été acceptée ou invitée dans 151 (vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessous) !

Mes équipes Textbroker

Mes statistiques sur Textbroker

Qu’est-ce qu’une DirectOrder

Comme son nom l’indique, la DirectOrder est une commande directe. Un client peut faire appel à vous car il a vu votre profil et que votre exemple de texte lui plaît, parce-que vous avez déjà travaillé pour lui en OpenOrder ou parce-que vous faites partie de l’une de ses équipes et qu’il apprécie votre travail.

L’avantage de la DirectOrder réside dans le fait que VOUS choisissez votre rémunération. Pour ma part, j’ai fixé mon tarif en DO à 5 cts/mot, ce n’est pas énorme mais étant donné que Textbroker prend 35 % de commission, cela revient à 6,75 cts/mot pour mes clients… sur une plateforme, il est difficile de négocier plus !

J’ai remarqué une chose : lorsque je suis active sur la plateforme, je reçois davantage d’invitations dans les équipes et de DO (mais il faut avouer que ces dernières ne pleuvent pas).

Avis Textbroker : peut-on vraiment gagner de l’argent sur la plateforme ?

Ma réponse est sans appel : oui, on peut vraiment gagner de l’argent en travaillant sur cette plateforme.

Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran précédente, j’ai le statut d’auteur 5* et cela me permet de gagner 4 cent/mot. Par ailleurs, je vous en ai parlé, j’ai accès à 151 équipes et je reçois de temps en temps des commandes directes. Je peux donc travailler assez régulièrement sur Textbroker. Si je ne le fais pas souvent, c’est simplement parce-que je préfère privilégier mes clients directs.

En fait, je me connecte de temps en temps à Textbroker pour m’amuser et si je vois un sujet qui m’intéresse, alors, je le prends et je rédige l’article.

J’ai fait une capture d’écran afin de vous montrer ce que l’on peut gagner avec Textbroker :

Mes gains avec Textbroker

Comme vous pouvez le voir, j’ai énormément ralenti ma fréquence de rédaction sur la plateforme mais Textbroker reste mon site favori.

Avantages et inconvénients de Textbroker

Pour aller plus loin, je vous invite à consulter mon article qui détaille les avantages et les inconvénients des plateformes de rédaction web les plus connues.

Pour résumer, j’y expliquais mon point de vue (très personnel) sur les plateformes : contrairement à la grande majorité des « vrais » rédacteurs web, j’aime beaucoup le concept de plateformes. Pourquoi ? Parce-qu’elles permettent de se mettre dans le bain, de se familiariser avec différents briefings et de gagner ses premiers euros en ligne.

OK, Textbroker prend une marge assez confortable mais celle-ci est tout à fait justifiée. En passant par Textbroker :

  • vous n’avez pas à envoyer de CV ni besoin de chercher de nouveaux clients ;
  • vous n’avez pas de facture à faire ;
  • vous évitez de devoir relancer vos clients lorsqu’ils tardent à vous payer ;
  • un correcteur repasse derrière vous ;
  • vous recevez des conseils avisés lorsque votre texte n’est pas parfait.

En gros, on peut dire que l’on est payé pour apprendre… et j’adore ce concept !

En ce qui concerne les points négatifs, il y en a peu si ce n’est qu’il n’y a pas assez de commandes en OpenOrder et que la rémunération peut s’avérer un peu « limite » quand on est débutant (surtout si on n’est pas classé auteur 4*).

Vous l’aurez compris, mon avis sur Textbroker est limpide : je vous recommande vivement cette plateforme de rédaction.

J’espère que cet avis vous aidera et vous motivera, c’est un peu grâce à Textbroker que j’ai pu réaliser mon rêve et être aujourd’hui à mon compte (il fallait bien dédier un article au site !).

Bonne rédac’ et comme d’habitude, n’hésitez pas à partager vos expériences/impressions en commentaires.

Lucie
PS : Vous voulez devenir rédacteur web ? Pensez à télécharger le guide de la rédaction web 😉

lucie rondelet instagram

Partager l'article

84 réponses

  1. Bonjour Lucie
    Pour être honnête, j’ai toujours eu un peu de mal avec les plateformes de rédaction web, en particulier certaines qui favorisent davantage l’exploitation des rédacteurs avec des rémunérations clairement décevantes.
    Pour ma part, je travaille soit en direct avec les clients ou par le biais d’agence de communication comme Publicis Verbe.
    Je dois avouer qu’à la lumière de tes impressions et des faits (les chiffres surtout ;-)), cela remet en cause mon point de vue sur les plateformes de rédaction.
    Etant donné que j’évolue sous le régime de l’autoentreprise depuis 2009, je dois malheureusement me brider pour ne pas dépasser les plafonds de chiffre d’affaires annuels. Mais ces plafonds vont être doublés en 2018. Ce qui m’amène donc à anticiper l’avenir et à envisager de dynamiser mon activité par d’autres biais. Eh oui, passer de 33200 euros à 70000 euros par an, cela fait une (très) jolie marge, qui peut être complétée en partie avec les plateformes de rédaction.
    Je pense m’inscrire sur TextBroker prochainement. Si c’est le cas, j’essaierais de te tenir informée.
    A bientôt et bonne continuation avec ton blog !
    Christophe

    1. Bonjour Christophe et merci pour ton témoignage !
      De mon côté je ne suis pas concernée par l’histoire de plafond car le système est différent en Nouvelle-Calédonie, j’ai un simple statut de « patentée » et je peux faire le chiffre que je veux (très pratique).
      Je vais essayer de faire un article ou une vidéo assez détaillé(e) pour expliquer comment bien gagner sur Textbroker. Je développe déjà pas mal l’idée dans cet article mais je compte aller plus loin.
      Oui, tiens moi informée de ton avancée !
      « Keep in touch » 😉 et bonne rédac’ !
      Lucie

    2. Etant encore etudiant en these et cherchant des ressource pour gagner un bon revenue et aussi au cote de mes etudes en filiere rechnique j ai longtemps ete passionner de metier tel ecrovain journaliste editeur et j revais de faire une carroere dans ces domaines la sachant que j nai pas etudier dans ces domaines et que je n ais aucun diplome de litterature ou journalisme j suis ingenieur et master en electronique en these de doctorat en Algerie j tiens a vous preciser , et justement j me demande concernant les moyens de payment est ce que y aura pas de soucis chez moi et puis j tiens a vous remerciez pour les infos que vous donnez et la clarete d illustration en esperant d avoir une reponse de votre part

      1. Bonjour Amar,
        Il est important d’avoir des pré-requis avant de s’inscrire à ma formation. Ce n’est pas pour vous froisser, mais votre message est plein de fautes, il vous faudra donc revoir votre niveau de français avant de songer à devenir rédacteur web. Je vous dis cela pour vous éviter des dépenses inutiles. Bon courage à vous pour la suite.

    3. L’esclavage moderne ou comment se faire de l’argent facilement sur le dos de rédacteurs en manque de confiance.

  2. Bonjour ! Je viens de m’inscrire sur cette plateforme. Pour ma part, je lui ai trouvé quelques inconvénients.
    Tout d’abord quand je me suis inscrite, il était indiqué qu’il fallait 1 à 2 semaines pour que le texte soumis soit évalué (et qu’on puisse donc commencer à travailler) mais finalement j’ai reçu la réponse en moins de 48 heures donc c’était une bonne nouvelle ! J’ai pu avoir une commande sur un sujet pas trop chiant ni trop compliqué (enfin pour moi en tout cas). Premier inconvénient : une fois une commande prise, on ne peut plus voir les autres, c’est dommage car moi j’aime bien jongler entre plusieurs sujets. Deuxième inconvénient : quand j’ai voulu le transmettre ! En effet, il y a une petite icône sur laquelle on peut cliquer pour copier/coller son texte depuis Word. A priori c’est cool car on peut travailler sans connexion Internet puis se connecter quand le texte est fini tout en conservant la mise en page. Sauf que moi, je n’utilise pas Word… Adepte des logiciels libres, je fonctionne sous Linux (et non Windows ni Apple) et pour le traitement de texte, j’utilise LibreOffice. Mais la plateforme ne connaît pas LibreOffice car si on fait un copier/coller, toute la mise en page est détruite… J’ai donc galéré pour l’envoi de mon texte ! J’ai signalé cet inconvénient à Textbroker et j’espère qu’il rendront leur plateforme compatible avec les autres traitements de texte.
    Voilà pour mon expérience. Si je rencontre d’autres soucis ou que je remarque d’autres choses positives, qui n’ont pas déjà été notées dans cet article, je reviendrai !

    1. Bonjour !! J’utilise, moi aussi, Linux et LibreOffice. Investissement dans un Mac prévu, car je rencontre le même problème avec d’autres clients potentiels.
      Je viens de m’inscrire sur Textbroker et je bloque sur le format HTML prescrit . On ne peut saisir que du texte brut !!!! Un petit éclairage serait le bienvenu , sur la procédure à suivre. Merci d’avance 🙂

      1. Bonjour Daniel,
        Je ne travaille pratiquement plus pour Textbroker, mais dans mes souvenirs, il suffisait d’intégrer manuellement les balises HTML. Ton article prendra forme dans l’aperçu, une fois que tu l’auras validé.
        Si tu as besoin d’infos sur le balisage, tu peux consulter cet article 😉

      2. J’ai réussi à contourner le problème : j’enregistre mon fichier texte en .rtf. Ensuite, sur mon ordi, j’ai gardé les 2 systèmes Linux et Windows donc je peux redémarrer sous Windows et ouvrir mon texte sous Word en conservant la mise en page (et donc les balises pour les titres ,paragraphes, etc.). Mais j’avoue cette solution ne me satisfaisait pas car il fallait redémarrer à chaque fois l’ordi et ça prenait du temps (et quand on est habitué à Linux, on ne supporte plus Windows lol !). J’ai donc trouvé autre chose (enfin pas moi, mon mari : il s’y connait assez bien en informatique et en systèmes Linux). J’ai installé une machine virtuelle sur mon Linux : ainsi en 2 clics, j’ouvre une nouvelle fenêtre, comme si j’avais un 2e ordinateur, sous Windows et je peux ouvrir mon texte sous Word et le copier dans Textbroker sans soucis (et sans avoir besoin de redémarrer mon ordinateur !). N’hésite pas à te renseigner sur des forums : la communauté Linux est très solidaire. Tiens-nous au courant !

      3. Comme les autres je suis actuellement bloqué sur la première étape. Étape de préinscription. Lorsque je saisis mon texte sur un éditeur de texte, fait les mises en forme avec HTML, je fais copie coller toutes les mises en forme s’annulent. Je prie toute personne qui a la maîtrise de me venir en aide pour que je puisse valider mon inscription. Merci !

        1. Bonjour Mathias,
          Pourquoi ne pas rédiger directement dans l’éditeur de texte de Textbroker ? Il ensuite suffit de cliquer sur les balises HTML en haut de l’éditeur (de mémoire parce que mon inscription remonte à longtemps).
          Bonne journée,
          Stéphanie

  3. Bonjour,
    Je suis également très intéressée par la rédaction web et le site que vous venez de me faire découvrir, seulement étant étudiante algérienne qui ne possède pas de compte en banque ( devise) je me demande comment la rémunération pourrait s’établir dans ce cas là?
    pourrai-je leur communiquer les coordonnées bancaires d’un membre de ma famille ?
    merci beaucoup pour toutes ces informations

    1. Bonjour Célia,
      Je ne sais pas du tout comment ça se passe à ce niveau-là, peut-être que tu peux contacter l’équipe de Textbroker pour leur demander comment procéder ?
      Tiens-nous au courant ! 😉 Je te souhaite une belle réussite dans ton projet !

      1. Je viens de m’inscrire sur Textbroker et j’ai vu que l’on pouvait faire verser les rémunérations sur un compte Paypal. Peut-être peux-tu utiliser ce système depuis l’Algérie ? Bon courage ????

  4. Merci Lucie pour tes articles très intéressants et très transparents. Je me lance dans la rédaction Web (j’aimerais faire également du bloging et e-commerce) et la rédaction Web est une activité très complémentaire et surtout facile à mettre en place aux débuts. J’ai une question si jamais tu peux me répondre : faut il créer son entreprise (même en statut autoentreprise) dès le début lorsqu’on reçoit des gains ou bien est ce à partir d’un certain montant qu’on doive déclarer ses revenu ? (j’habite en France) . Tu en parles à un moment dans la vidéo du coup je me permets de rebondir dessus. Merci d’avance. Et bravo pour ton blog. ☺️

    1. Salut Charlotte !
      Merci pour ton retour 🙂
      Je m’étais renseignée à l’époque et on avait le droit de travailler jusqu’à un certain plafond sans avoir créé d’entreprise. J’ai noté mes revenus dans une partie du type « revenus supplémentaires » lorsque j’ai déclaré mes impôts.
      Je ne sais pas du tout ce qu’il en est aujourd’hui mais je vais me renseigner là-dessus au plus vite pour pouvoir donner de bonnes infos à ceux qui veulent se lancer. Keep in touch ! 😉

  5. J’ai mis mon nom au lieu de mon prénom dans le précédent commentaire. C’est Charlotte donc. ☺️????????????

  6. Bonsoir Lucie et Charlotte ????

    Je me lance depuis peu de temps dans la rédaction web également et j’ai la même interrogation que toi Charlotte, donc celui qui trouve l’information peut éventuellement la partager ? ????

    A très vite !

  7. Bonjour ! merci pour ton article. J’ai tenté de m’inscrire avec le texte d’inscription mais deux fois il m’a été dit qu’il était pas au normes avec les balises. Pourtant j’ai bien mis celles qu’ils demandaient. Il faut bien les incorporer directement sur la page ou l’on met le texte d’inscription ? Ophélie

  8. Bonjour,
    Super votre article!
    J’ai essayé de m’inscrire mais mon texte a été rejeté sous prétexte qu’il y a des fautes, et je suis sûre qu’il n’y a aucune faute, du coup je ne sais pas si je dois en soumettre un deuxième… Un peu déçue.

    1. Bonjour June,
      Merci pour ton retour. C’est étonnant car Textbroker n’aurait aucun intérêt à refuser un bon rédacteur. As-tu bien vérifié la typographie ? Car il y a une erreur de typo dans ton commentaire et une faute de ce type peut te valoir un refus… Tiens-moi au courant ! Bonne chance !

      1. Bonjour Lucie,
        Je m’apprête à m’inscrire sur une plateforme et je me renseigne avant.
        Mais je ne comprends pas où tu vois une erreur de typographie dans le commentaire de June. Peux-tu m’éclairer ? Quand tu parle d’erreur de typo, tu fais référence à quoi ? La seule chose que je vois c’est qu’elle a « oublié » un espace avant son « ! ». Est-ce ça ?
        Merci

  9. Bonjour Lucie,

    Merci pour cet article !

    Après l’avoir lu j’ai foncé m’inscrire et mon texte a été validé en 2h ! Moi qui m’étais préparée à patienter 2 semaines, je suis ravie !

    J’ai reçu la note de 3 étoiles mais niveau rémunération on m’annonce 2,8 cts pour les “DirectOrder”, contre 0,95 cts pour les “OpenOrder”. Je ne comprends pas très bien cette différence entre les tarifs.

    Est-ce que tu pourrais m’éclairer s’il te plaît ?

    Merci beaucoup !

    1. Bonjour Maeva,
      Les Open orders sont les commandes auxquelles tout le monde a accès tandis que les Direct orders te sont attribuées individuellement.

  10. Bonjour,
    Votre article m’a beaucoup motivé pour me lancer dans cette expérience.
    Malheureusement mon texte a été refusé pour ses nombreuses fautes d’orthographe.
    Mais il est vrai que j’ai du mal à y croire car en tant que professeur de français, je me dois de savoir écrire correctement.
    Je suis un peu déçue car s’il y a bien quelque chose que je sais faire, c’est écrire correctement.
    Merci!!

    1. Bonjour Lucille,
      Textbroker n’a en principe aucun intérêt à refuser des textes étant donné justement que l’entreprise tourne grâce à la mise en relation de rédacteurs et de clients. Je me permets une petite remarque : il y a une faute d’accord dans votre commentaire 😉 Il s’agit très certainement d’une erreur d’inattention mais justement… cela ne passe pas en rédaction web.

  11. Bonjour Lucie ,
    Merci pour cet article qui répond à ma curiosité sur Textbroker car je recherche un moyen pour mettre un peu de beurre dans les épinards si je puis dire. Est-ce possible avec cette plateforme ? Je vous pose la question car j’ai pu lire dans les commentaires des «se mettre à son compte» , « revenus complètementaires..» et c’est un peu flou pour moi. Pourriez-vous m’éclairer à ce niveau?
    Merci d’avance ☺

  12. Bonjour Lucie,

    Je suis une lectrice assidue de votre blog.

    J’ai surmonté mon appréhension et viens enfin de franchir le pas en m’inscrivant sur Textbroker.

    Je suis agréablement surprise !
    En effet, mon texte d’évaluation a été validé en quelques heures et j’ai reçu la note de 4 étoiles suivie d’une invitation dans une équipe !

    Toutefois, une question me taraude !
    En effet, je suis demandeuse d’emploi reconnue travailleur handicapé et je perçois une allocation de Pôle emploi.
    Ma question est la suivante : dois-je nécessairement adopter le statut d’autoentrepreneur ?

    Je vous remercie par avance de votre réponse et vous dis encore bravo pour votre site fort instructif !

    1. Bonjour France,
      Merci pour votre message !
      Les revenus doivent être déclarés d’une manière ou d’une autre, je vous conseille donc de vous tourner vers la direction des services fiscaux pour en savoir plus. Bon courage et n’hésitez pas à partager l’information une fois celle-ci reçue !

      1. Je suis inscrit à pôle emploi avec des Assédics et ne souhaite pas faire de transfert d’argent pour le moment mais plus tard. Est ce possible de laisser en attente la cagnotte de mes renumerations chez text broker pour me simplifier mes échanges avec pôle emploi? Merci sincèrement de votre réponse. Yoyo

  13. Bonjour Lucie,

    Je vous remercie pour toutes les informations que vous partagez ici. Cela fait quelques jours que j’ai débuté la rédaction sur Textbroker, j’ai été évaluée à 4 étoiles ce qui m’a fait très plaisir pour un début. J’ai déjà rédigé deux textes en openorders, j’ai vu qu’il n’est pas possible de traiter deux commandes en openorders en parallèle. Pouvez-vous me dire si c’est également le cas pour les commandes en directorders?

    Par avance merci et bonne journée.

  14. Bonjour Lucie,

    Suite à la lecture de votre article, je me suis inscrit dimanche sur Textbroker.
    J’ai rédigé en peu de temps le texte demandé pour une première évaluation.
    A mon grand étonnement, j’ai reçu 4*!
    Ensuite, j’ai répondu au questionnaire du service de correction. J’ai « obtenu 100% de tous les points possibles ».

    Ma question est la suivante : est-il possible d’être rémunéré en tant que correcteur?

    Merci pour tous vos conseils!

    1. Bonjour Hantson,
      Oui tu peux aussi corriger des textes… mais pas sur Textbroker. J’ai aussi été acceptée comme correctrice et je n’ai jamais vu passer une seule commande en 5 ans ! Merci à toi pour ta fidélité !

  15. Bonjour et merci pour l’article. j’ai une demande, lors des versements des sous c’est à dire le transfert, des frais sont ils prélevés pour l’envoi vers ma banque, où textbroker s’en charge.

    1. Bonjour William,
      Je pense que ça dépend de ta banque et de ta situation géographique. Personnellement j’ai toujours reçu ce que j’avais demandé au centime près.

  16. Bonjour Lucie,
    Je viens de découvrir votre blog, quasiment en même temps que le métier de rédacteur web ! J’aimerais découvrir et apprendre, et m’inscrire sur texbroker me semble pouvoir être un bon début. Cependant, je suis archi-débutante et n’ai même pas idée du genre de contenu qu’il faut envoyer pour passer le test. Et entendre parler de htlm est déjà un problème pour moi… Pourriez-vous me conseiller sur un contenu pour le test ? Merci d’avance et merci pour votre blog que je vais continuer à parcourir…

  17. Bonjour !

    Suite à la lecture de votre billet, j’ai tenté de m’inscrire sur Textbroker. Pourtant, mon texte a été refusé et ils ne précisent plus les raisons des refus, donc j’ignore si c’est une question de balises HTLM, de consignes mal respectées ou d’orthographe. Un conseil ?

    1. Bonjour Charlotte, n’hésite pas à rejoindre notre groupe Facebook pour des conseils et du soutien. De nombreux élèves et rédacteurs se feront un plaisir de lire ton texte et de te faire un retour ciblé ?
      Ne désespère pas et n’hésite pas à retenter ta chance !

  18. Bonjour Lucie,

    J’ai lu avec attention ton article.
    J’adore écrire et il y a quelques années j’ai ouvert un blog que j’alimente régulièrement. Je sais que cela n’est pas suffisant pour être rédacteur web mais j’ai vraiment envie de tenter ma chance.
    Et j’aimerais savoir comment on fait aujourd’hui pour être rédacteur web? (je viens de m’inscrire sur Textbroker et de soumettre le texte d’évaluation)
    Merci !

  19. Bonjour Lucie, cela fait bientôt deux semaines que j’ai été acceptée en tant que rédactrice sur Textbroker, j’ai eu 4 étoiles dès mon premier texte et mes 3 premiers textes ont été acceptés. Après cela, j’ai constaté qu’il n’y avait plus de commandes en OpebOrders comme c’était le cas à mes débuts, j’aimerais savoir à quoi cela est dû car je ne peux plus écrire aucun article vu comment les commandes se font rares. Et quand j’essaye d’intégrer des équipes, non seulement elles mettent du temps à m répondre mais en plus il n’y a pas de commandes là non plus, je m’inquiète. Est-ce ma faute si je ne vois plus les commandes? Merci par avance pour ta réponse

  20. Je bosse quelques fois avec la plateforme woizi.com. Il n’y a malheureusement pas assez de commandes, mais les rémunérations sont variables, dès fois très faibles 1,2 cts et des fois beaucoup plus intéressantes 3,3 cts. En plus on peut mettre en vente des textes sur une sorte de système de dépôt vente, ça n’engage à rien alors j’y mets les quelques textes que j’ai produit mais que je n’ai pas pu vendre (défection de certains mauvais clients).

  21. Bonjour,
    je me suis inscrit sur textebroker et en ce moment je dois attendre jusqu’à 3 à 4 semaines, j’ai lu tous les commentaires et en dirais que si la plateforme ne répond pas dans quelques instants l’inscription est refusée. Ou c’est moi qui à mal compris?

  22. Bonjour,

    J’ai postulé récemment sur Textbroker, j’ai envoyé mon texte d’évaluation il y a 2 jours et aujourd’hui je reçois un retour de leur part pour me signaler que mon texte a été refusé.
    Ils n’acceptent que les auteurs 4 étoiles maintenant.
    J’ai depuis longtemps squatté ton site web et je viens de m’inscrire à la formation « Liberté » que tu proposes.
    Pour information je viens de Madagascar, le salaire en général ici ne dépasse pas les 80 € et la rédaction web serait pour moi une opportunité de me démarquer de la masse et de centupler mes revenus (le rêve est trop grand ou faut-il que je redescende?).
    Je voulais juste t’écrire pour te remercier.

    Cordialement

  23. Bonjour Lucie, j’ai entendu parler de cette plateforme, et en lisant ton article je suis encore plus intéressée. Je viens de Madagascar moi aussi, et je me demande si Textbroker peut faire des transferts vers les banques malgaches. Sinon, est-ce que vous pouvez me donner quelques conseils sur les plateformes de rédaction qui effectuent des virements bancaires à Madagascar ? Merci.

    1. Bonjour Niony,je me suis aussi posé cette question et je voudrais savoir si tu as obtenu ta réponse parce que j’habite aussi à Madagascar actuellement.

  24. Bonsoir Lucie,
    tout d’abord je voudrai te remercier pour toutes ces explications claires et précises à propos de la plateforme « TextBroker ».
    Ton blog est apparut dans mes suggestions de sites lorsque je cherchais des avis sur cette celle-ci. Je vais plonger des tes rétroliens et vidéos afin de voir tout ce que tu dis et apprends sur le métier de Rédacteur Web.

    1. Bonjour Lucie, j’ai récemment débuté sur textbroker et je vais demander mon premier versement. J’ai l’impression qu’il n’y a pas de factures fournies par la plateforme. Je peux juste déclarer le chiffre d’affaire perçu à l’URSSAF / aux impôts, pas besoin de récupérer de justificatifs ? Désolée pour cette question terre à terre mais je suis auto-entrepreneur depuis peu et je découvre les démarches administratives sur le tas…Merci !

      1. Bonjour Lilly,
        Je ne travaille plus sur Textbroker depuis longtemps, mais à l’époque, on pouvait récupérer les factures il me semble. Tu devrais leur écrire pour les récupérer. Toute paiement entraîne un facture, c’est obligatoire.

  25. Bonjour Lucie,

    Cela fait un moment que je suis ton blog, que je trouve très intéressant.
    Je me suis lancée en rédaction web, en m’inscrivant sur Textbroker, Rédacteur.com et ContentPlace.

    J’apprécie beaucoup la première plateforme qui évite de se retrouver noyée dans une masse de candidatures.

    A mon inscription, j’ai été évaluée 4 étoiles, donc plutôt contente de moi.
    Maintenant, j’attends la premier feed-back de la part de la plateforme. Du coup, je suis bloquée pour une semaine maximum avant de pouvoir reprendre des commandes. Dommage…

    Mais bon, je vais profiter de ce temps pour mettre en place mon site et écrire quelques articles pour mon portfolio.

    Pour conclure, si la plateforme continue à fonctionner ainsi, je te rejoins complètement : Textbroker est un vrai plus quand on débute.

    Emmanuelle

    1. Bonjour Emmanuelle,
      Pourrais-je avoir votre e-mail pour discuter avec vous concernant l’utilisation de textbroker ?
      Merci

  26. Bonjour Lucie, je vous remercie pour vos vidéos et articles. J’ai particulièrement apprécié votre analyse de Textbroker, que je peine néanmoins à intégrer. J’ai revu mon texte d’inscription deux fois et j’avoue que je n’y trouve plus d’erreurs. Auriez-vous à tout hasard un service de correction ? Je tente ma chance mais j’imagine que votre temps est compté. 🙂 Au plaisir !

  27. Bonjour Lucie et merci pour cet article super bien expliqué. Quand tu dis qu’il n’y a pas de facture à faire, est-ce que ça veut dire que l’on n’a pas à faire de devis au client ? En gros, une fois qu’on a rendu le texte, comment ça se passe côté facturation ? Je te demande car j’envisage de me mettre en auto-entrepreneur et j’ai vu qu’il y a un livre de recettes/dépenses à tenir. Je suis encore un peu novice sur ce sujet… Bonne journée !

    1. Bonjour Mia,
      Les factures sont générées automatiquement par Textbroker, tu n’as donc qu’à les sauvegarder et faire ton point comptable en fin de mois ou année.

  28. Je viens de m’inscrire, le formulaire d’inscription est une catastrophe, j’ai dû m’y reprendre à 3 fois et rien n’est gardé en mémoire, j’ai dû tout ressaisir, je ne pensais pas que ce genre de daube existait encore en 2020, ils n’ont pas dû le mettre à jour depuis 15 ans. Si toute l’UX du site est à l’avenant, ça promet…

      1. Cela fait donc 48h que je me suis inscrit, aucune nouvelle, inscription toujours pas validée… Décidément ça commence mal avec eux 😀

      2. Je reviens juste pour donner des news 🙂 Je me suis inscrit en tant qu’auteur il y a maintenant une semaine, inscription toujours pas validée, aucune nouvelle. J’ai soumis un texte dans les règles, j’ai une grosse expérience, j’ai publié pas loin de 15 000 articles dans ma vie de rédacteur dans une dizaine de médias (dont certains très connus) en 15 ans. Ils ne répondent pas à mes emails ni à mes messages sur Twitter. Expérience très décevante, pour moi ce n’est pas sérieux et cela affiche un très gros mépris, c’est clair que je ne bosserai pas avec eux et que je ne leur ferai pas de la pub auprès des médias avec lesquels je bosse et de mes clients. Peut-être qu’ils ont changé leurs conditions, mais dans ce cas qu’ils l’indiquent, rien n’est précisé.

        1. Bonjour,
          Merci pour ce retour d’expérience.
          Cela dit, compte tenu de votre expérience, je ne pense pas que travailler sur une plateforme soit adapté à votre profil.
          Je vous souhaite une très belle continuation.

  29. Bonjour Lucie, je vous ai fait parvenir un courriel sur ce site il y a environ quinze jours. Aucune réponse hélas.
    Mon texte d’inscription sur TextBroker a été refusé. Aucune indication quant au motif exact, on m’a simplement indiqué que le site ne recrutait que des 4 étoiles. Il y a visiblement beaucoup de demandes.
    J’ai fait lire mon texte autour de moi et tout semblait correct. J’ai aussi fait du langage HTML donc…
    Qu’en pensez-vous ? Un conseil ?
    Merci à vous et heureuses fêtes de fin d’année ????

    1. Bonjour Patricia,
      Je ne sais pas du tout, je ne travaille pas pour Textbroker et je ne connais personne de chez eux… Il faut leur poser la question directement je pense.
      Bonnes fêtes également !

  30. Bonsoir Lucie,
    J’apprécie énormément votre post.
    Cependant d’autres éléments notamment: le choix du sujet, les éléments importants à ressortir dans le texte etc…. restent à élucider afin de me permette d’accéder à cette plate forme.
    Par ailleurs, j’espère que c’est le texte balisé qu’il faut coller à la place réservée au post de notre texte.
    En fin, je souhaite avoir d’explication puisse que par deux fois mes textes sont rejetés .
    Merci d’avance

  31. J’ai pu vérifier les tarifs de cette plateforme coté rédacteur. C’est clairement abusé. Ma conclusion est que c’est de l’exploitation pure et simple. Prenons une fiche produit de 200 mots, le gain est de 2,64 €. Je pense qu’en faire 4 à l’heure, c’est vraiment un bon rythme. Ce qui nous donne du 10,56 de l’heure auquel il faut retirer 25 % de charges pour un auto-entrepreneur. Ce qui nous donne 7,92 de l’heure. Un tarif au-dessous du smic, donc pour moi illégal. Conclusion : je ne ferais jamais appel à ce type de plateforme qui vit sur la misère humaine.

    1. Bonjour Elsa,
      Les commentaires sont filtrés car je reçois énormément de spams, de faux commentaires qui sont en fait des publicités, etc. Les vôtres sont bien évidemment approuvés, car sincères et utiles. Après, je vous avoue que je ne passe pas ma vie en ligne (ou presque :-p) et je vis de plus en Nouvelle-Calédonie, avec donc un décalage horaire de 10 h. Ce qui crée obligatoirement un décalage.
      J’ai mis 6 min à vous répondre ! Mais maintenant, au lit ! 😉

  32. Bonjour,
    La qualité rédactionnelle n’est pas toujours au RdV concernant les rédacteurs inscrits sur TB.
    Depuis plusieurs années que j’utilise cette plateforme, je constate une baisse très nette de la qualité même en commandant des articlés étoilés.
    Et puis il n’y a toujours pas de notations publique possible (voire de sanction) de la part des clients vis-à-vis des rédacteurs. Je m’explique :
    Pour une commande, je laisse un délai de 4 jours aux rédacteurs afin qu’ils traitent les articles. Quand je vois que l’auteur (rédacteur) s’est jeté sur l’article dès lors qu’il a été validé par la plateforme et que ce même auteur ne rédige pas une seule ligne pendant les 4 jours et que l’article est mis à nouveau dans le circuit…. j’ai perdu 4 jours !
    J’enrage, j’ai déjà dénoncé ce travers à TB, qui n’a pas bougé et je continue à subir la volonté des rédacteurs à traiter la commande, ou pas.
    J’ai demandé à ce que les clients puissent émettre un notation publique sur les rédacteurs.
    Niet. TB n’a pas bougé.
    Délais qui s’allongent, qualité rédactionnelle de plus en plus discutable… je regarde clairement ce qui se passe ailleurs.

    Attention… certains auteurs restent très conscienceux, mais ils se font rares…

    1. Bonjour Hervé,
      Je comprends votre frustration. Si vous souhaitez engager de bons rédacteurs, n’hésitez pas à nous contacter via LaredacduWeb.fr. Les tarifs ne seront pas les mêmes que sur Textbroker, mais vous gagnerez du temps et vos textes seront excellents ;-).

  33. Bonjour Lucie !
    Je suis élève Liberté depuis juillet 2022, je viens de terminer le module 2.
    J’ai beaucoup de plaisir à te lire et t’écouter : tu es vraiment chaleureuse, merci ????
    Je suis inscrite depuis peu sur Texbroker, qui m’a attribué le niveau 4 étoiles.
    J’ai deux questions :
    – As-tu toujours le même avis la plateforme à ce jour?
    – puis-je intégrer un texte que j’y ai rédigé dans mon portfolio ( tant qu’à faire, autant valoriser mon expérience ????) ?
    Bonne journée,
    Clémence

    1. Bonjour Clémence,
      Je te réponds avec retard, excuse-moi.
      Les plateformes restent un excellent moyen pour s’entraîner en rédaction web en parallèle de la formation.
      Pour ta seconde question, je t’invite à attendre le module 3 (que tu as sans doute atteint maintenant ????), tu auras ta réponse.
      Stéphanie

  34. Bonjour,
    J’ai essayé de m’inscrire mais ils me disent que, malgré un texte de qualité, ils ne prennent plus que au delà de 4 étoiles. Existent ils un autre site ?
    Cordialement

    1. Bonjour Laura,
      Oui, il existe d’autres plateformes pour s’entraîner à la rédaction web, à commencer par Scribeur. Vous en trouverez d’autres en faisant une recherche Google.
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lancez-vous !

error: Content is protected !!

Inscrivez-vous à notre réunion d'information !

Rendez-vous le mardi 7 mai à 12 h, en direct avec Lucie Rondelet (fondatrice) et Roseline Tiffreau (directrice).

Vous voilà inscrit•e !