Devenir rédacteur web

Voilà comment je suis devenue Rédactrice Web

Publié
comment je suis devenue rédactrice web
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Cet article a été rédigé en 2015 alors que je venais de créer mon entreprise de rédaction web. Je le recycle aujourd’hui car il se trouvait sur mon ancien site de rédactrice web freelance et je pense qu’il peut vous intéresser (un peu). 
“Les gens que je croise me demandent souvent en quoi consiste le métier de rédacteur web. Une fois que je leur ai expliqué, ils veulent connaître mon parcours. En fait, mon CV est un peu complexe, je ne vais donc vous parler que de la partie “rédaction web“.

(C’est ma première vidéo, soyez indulgents, je suis super nulle en montage… ça va venir !)

Devenir rédactrice web, toute une histoire

Alors voilà, tout commence à l’âge de 6 ans, quand je… Ah non, on a dit court. Bon.
J’ai commencé à rédiger sur le web lorsque je vivais au Japon. Je n’avais plus un rond et pour pouvoir rester là-bas, il fallait impérativement que je trouve du boulot. En plus des cours de français que je donnais dans deux écoles, j’ai rapidement intégré le bureau d’un grand investisseur qui me demandait de traduire le site web d’un club de football qu’il finançait. J’ai de suite adoré ce boulot car cela me permettait d’apprendre des tas de choses sur le football alors que je n’y connaissais rien. À des années lumières de penser que ce que je faisais pouvait être un “vrai” métier, j’ai mis ce job de côté dès mon retour en France (l’erreur !!!).
En 2012, l’écriture m’a de nouveau “appelée”, “chatouillée”. C’est en cherchant à compléter mes revenus de conseillère en voyages chez Nouvelles Frontières que je suis tombée sur un article du site Radin.com qui expliquait comment arrondir ses fins de mois en écrivant pour des sites Internet. Très intéressée par cette idée, je me suis sur une lancée sur plateforme appelée Megarédacteur. Comme je travaillais la journée, j’écrivais souvent le soir et parfois même la nuit lorsque mon conjoint était en déplacement. Je rédigeais des dizaines de textes pour cette plateforme qui a fait faillite et a fait disparaître mes gains (floup) ! Qu’à cela ne tienne, j’étais plus motivée que quiconque car cette expérience m’avait confortée dans l’idée que je voulais vraiment écrire sur Internet (et si possible être payée !).

Premiers pas en tant que rédactrice web

Du coup, je me suis inscrite à Textmaster et Textbroker. Très bien notée dès le départ, j’ai rapidement gravi les échelons. La plupart des rédacteurs critiquent les plateformes, râlant qu’ils sont mal payés, que c’est de l’exploitation, etc. De mon côté, je suis plus que favorable et reconnaissante envers ces plateformes de rédaction. Même si je n’y travaille pratiquement plus aujourd’hui, elles m’ont largement permis de me faire la main, de peaufiner mon style et de prendre de bonnes habitudes. Certes, j’étais vraiment payée une misère au début et j’étais capable de passer 8h par jour à rédiger pour 30€ (oui oui…) mais la persévérance paye et aujourd’hui, je gagne beaucoup plus que lorsque j’étais agent de voyages alors que je travaille deux fois moins ! Je ne rédige plus du tout à ces tarifs et j’ai atteint les notes maximales sur les plateformes. Je réponds à des commandes individuelles ou en équipe uniquement.
J’ai donc pratiquement arrêté de travailler sur les plateformes car j’ai postulé directement auprès de sites dont les contenus m’intéressaient… et ça a marché !
J’ai donc trouvé ma voie et je suis aujourd’hui totalement comblée. Confucius a dit “Choisis un métier que tu aimes, alors, tu ne travailleras aucun jour de ta vie”. Depuis que j’ai créé mon entreprise, je ne travaille plus !
J’aurais aimé lire ce genre d’article lorsque je commençais, c’est pour cela que je le publie. “
La Lucie de 2015
Bonne rédac’ !
Lucie
  •  
    62
    Partages
  • 62
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réflexion au sujet de « Voilà comment je suis devenue Rédactrice Web »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *