Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Quand on débute en rédaction web, on ne sait pas vraiment où l’on va, on se pose des questions : “est-ce un vrai métier“, “pourrai-je vraiment en vivre“, “est-ce que je ne prends pas trop de risques ?”, etc. On ne sait pas non plus comment aborder les clients et quels tarifs leur proposer… Lorsque j’ai commencé à écrire pour le web, il y avait alors très peu d’informations sur le métier de rédacteur web freelance. Aujourd’hui encore, de nombreux sites proposent des formations en rédaction web mais n’expliquent pas vraiment de quoi il s’agit et comment on se fait un nom. Pour toutes ces raisons, j’ai décidé de partager avec vous 9 conseils que j’aurais aimé recevoir quand j’ai débuté.

1 – N’aie pas peur de te lancer

Mon arrière-grand-mère disait (en catalan) “on a déjà le non, il ne nous manque plus que le oui”… et elle avait bien raison ! Si l’on part du principe que ça ne va pas marcher, alors, on prend le risque de s’auto-démotiver et donc, de rater ce que l’on entreprend (ou ce que l’on a rêvé d’entreprendre).
Connaissez-vous cet exercice qui consiste à faire un effort physique en criant “non” puis en criant “oui” ? Amusez-vous par exemple à essayer d’ouvrir une boîte de conserve en disant “non” puis “oui”, vous verrez : être positif donne toujours plus de force !

La peur crée des limites… mais qu’avez-vous à perdre ? Vous pouvez commencer doucement à temps partiel et voir si la mayonnaise prend. Dans le pire des cas, vous aurez perdu un peu de temps mais beaucoup appris.

2 – Sache que la concurrence n’existe pas

Ce n’est pas la première fois que je vous en parle : la concurrence n’existe pas. C’est assez drôle de voir comme nous avons toujours peur que l’Autre nous pique notre idée, nous pique l’argent que l’on aurait pu gagner ou le bonheur auquel on avait droit. Rassurez-vous, vous êtes unique et donc, si vous êtes un bon rédacteur web, vous aurez des commandes à l’infini.

3 – Ne regarde pas ce que tu gagnes au début

Il faut être réaliste, personne ne débarque dans le monde de la rédaction web en disant “coucou c’est moi, je suis une super rédactrice, je n’ai aucun exemple d’articles à vous donner et aucune expérience mais je vais vous facturer 8 cts/mot”. On peut le faire, oui, mais ça ne fonctionne pas !
Il est important au début d’être suffisamment à l’aise financièrement pour ne pas compter sur les revenus de vos premières commandes (voir mon article qui explique combien gagne un rédacteur web). Si vous n’avez pas un centime de côté et que vous êtes totalement débutant, je vous conseille vivement de trouver un job alimentaire dans un premier temps et de commencer à écrire sur le web en parallèle. Pour réussir, vous ne devez pas être stressé par le volet financier, avancez à votre rythme et augmentez vos tarifs au fur et à mesure. Si vous êtes bon, ça viendra beaucoup plus vite que vous ne le pensez !

4 – Fais confiance à tes clients

Je vous dis ça alors que je me suis fait “couillonner” ! Pour rappel, ça ne m’est arrivé qu’une seule fois et je m’étais très mal renseignée (j’aurais dû simplement consulter des forums pour comprendre à qui j’avais affaire).

Bref, si vous vous montrez à l’aise avec vos clients et que vous leur prouvez que vous avez totalement confiance en eux, ils vous seront très reconnaissants ! De plus, un rédacteur web qui a peur de ne pas être payé et qui le montre est soit un rédacteur web débutant, soit un auteur qui ne réussit visiblement pas à percer et qui est “short” financièrement. Dans les deux cas, ce comportement fait fuir les acheteurs !
Certains de vos nouveaux clients vont vous demander de rédiger un ou plusieurs textes avant de vous régler… Pour gagner du temps et ne pas stresser, faites en sorte de ne postuler qu’auprès d’entreprises fiables. Consultez les mentions légales de la société avec laquelle vous souhaitez collaborer et pensez à vérifier qu’elle n’est pas en faillite !

5 – Prends toujours de l’avance

Au début, je ne prenais pas d’avance, je travaillais plutôt “dans le rush”, mais un événement m’a obligée à revoir mon organisation : j’ai eu l’appendicite à 30 ans ! Bien sûr, je ne m’y attendais pas du tout et j’avais plusieurs commandes en cours. Je me suis retrouvée pliée en deux, aux urgences de Fort-de-France. J’ai été opérée et j’ai passé près d’une semaine à l’hôpital.

Rassurez-vous, les clients ont été compréhensifs et ne m’ont pas stressée, cependant, ils auraient pu eux-mêmes perdre des clients à cause de cette situation.

Mieux vaut donc toujours prendre de l’avance pour être certain de rendre les contenus rédactionnels dans les temps.

6 – Impose-toi régulièrement des cures de “digital detox”

Quand on écrit pour le web et qu’on aime ça, cela devient vite addictif, surtout lorsque les résultats sont là ! Je l’avoue, j’ai (encore aujourd’hui) beaucoup de mal à décrocher.

Dès le départ, prévoyez des moments de détente, sans ordinateur, sans smartphone et en vous interdisant de penser à vos potentiels clients, vos projets et vos commandes en cours ! Lâchez prise, vous n’en serez que meilleur lorsque vous reviendrez devant votre clavier.

7 – Apprend à bien gérer ton temps

Ce conseil devrait sans doute apparaître en première position : vous devez apprendre à bien gérer votre temps pour ne pas vous laisser emporter dans une spirale infernale ! Encore une fois : prenez de l’avance et fixez vos horaires de travail. Si vous ne le faites pas, vous vous retrouverez à rédiger les soirs et les week-ends, parfois même la nuit si vous avez pris trop de retard ! Pour rappel, écrire demande une grande concentration donc si vous êtes KO, vos textes seront en principe de moins bonne qualité.

Ça vous plaît ? Abonnez-vous pour recevoir mes meilleurs articles !

8 – Ose dire “non merci”

Un client vous envoie un e-mail à la dernière minute en vous proposant de rédiger un texte qui ne vous emballe pas, à rendre le lendemain matin ? Osez dire “non” ! Il ne vous en voudra pas à partir du moment où vous répondez avec un minimum de tact (“Merci pour ta proposition, j’aurais adoré mais blablabla… vraiment désolée.”) et que cela ne se produit pas trop souvent. Et si ses commandes ne vous plaisent pas, remerciez-le et partez tout simplement à la recherche d’un nouveau client pour le remplacer !

Cherchez un remplaçant avant d’arrêter un contrat !

Et un conseil bonus qui ne m’a pas concernée :

9 – Passe à autre chose si ce n’est pas fait pour toi

Écrire pour le web n’est pas fait pour tout le monde, c’est une évidence ! Si vous passez des heures et des heures devant un page Word blanche, que vous avez du mal à vous relire et que vos clients vous demandent de nombreuses retouches, alors, peut-être devrez-vous vous faire une raison. Il faut beaucoup de volonté et de patience au début, certes, mais à un moment, vous devez “décoller”. Si ce n’est pas le cas, je vous invite fortement à revoir vos projets professionnels.

Et vous, vous en êtes où aujourd’hui ? Des questions ? RDV sur la page Facebook pour en parler 😉

Bonne rédac’ !

Lucie

--> Voir l'eBook

  •  
    78
    Partages
  • 78
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !