Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Non mais vous vous rendez compte ? Je n’avais encore jamais écrit d’article sur ce sujet sur mon blog (c’est un scandaaaale) ! Pour ma défense, les outils évoluent et changent assez souvent, on peut même parler de “mode” dans le domaine du SEO. Lorsque je regarde mon article qui parle de veille SEO (contenu qui a moins de 2 ans), je réalise qu’il est déjà pas mal has been. Cela me condamne à actualiser mes articles (et ma formation) au fil des découvertes, en suivant les caprices des algorithmes de Google… Bon, en même temps, si c’était trop simple, ce ne serait pas drôle… et le principe du référencement naturel perdrait tout son sens ! Alors on va faire avec, et je vous referai un petit topo l’année prochaine (topez-là !). On y va, je réponds tout de suite à la question : comment trouver des mots-clé ?

Trouver les mots-clé les plus recherchés : bonne ou mauvaise idée ?

Je ne peux que constater chaque jour que la majorité des entrepreneurs ne rêve que d’une chose : trouver les mots-clé les plus recherchés… OK, l’idée est sympa, le but étant de travailler une requête avec un gros volume de recherche, car “plus il y a de recherches, plus on a de chances d’avoir des clics”. Oui… mais dans la réalité, ça ne se passe pas vraiment comme ça. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on vous indique aussi assez souvent la “concurrence” à côté du volume de recherche, mais cette indication n’est pas suffisante (c’est un avis très personnel). À un moment donné, si tout le monde utilise les mêmes outils, avec la même logique, au même moment… eh bien on sature.
Bref, si 47 blogueurs tirent les mêmes conclusions en observant le ratio “volume de recherche + concurrence”, alors, ils vont tous se mettre à travailler les mêmes requêtes… en même temps :-/
Rassurez-vous, il y a d’autres solutions pour sortir du lot et ce qui est génial, c’est qu’aujourd’hui, très peu de gens utilisent ces méthodes qui sont pourtant efficaces. Pourquoi à votre avis ? La raison est simple, ça demande un peu plus d’attention, d’observation et d’analyse. L’avantage dans ce monde où tout va trop vite (attention : parole de vieille peau aigrie – je peux me le permettre, j’aurai bientôt 35 ans ! :-p -) et où nous avons tendance à chercher en permanence à fournir le moindre effort (oui, oui, allez, je m’inclus dans le lot, je ne suis pas mazo non plus), c’est qu’il suffit d’agir un peu différemment, d’oser aller creuser un peu plus loin pour trouver des solutions qui sortent de l’ordinaire.

(Moi qui suis originaire du Sud de la France, j’ai toujours été marquée par cette tendance qu’ont les gens à s’entasser autour des parkings, pour marcher un minimum avant de rejoindre un coin de rivière… alors qu’en marchant ne serait-ce que 5 min de plus, ils auraient accès à des plages bien plus sympa. J’ai remarqué la même chose avec les plages de Martinique et dans bien d’autres lieux… Tout ça pour vous dire qu’améliorer son quotidien ne passe pas toujours pas d’énormes changements, il suffit juste de se “décaler” légèrement, d’avoir une approche différente. 

Comment trouver des mots-clé dans un texte ? Entrepreneurs en mode ESPION !

Avant de vous donner quelques outils, je dois d’abord vous dire que faire une recherche de mots clé en dit long sur l’état d’esprit et la personnalité de ceux qui font des recherches. Ce qui me vient spontanément à l’esprit quand je pense à la requête “comment trouver des mots-clé”, c’est : comment trouver les bons mots clé pour rédiger un article optimisé (pour le référencement naturel). Vous aussi ?
Figurez-vous que ce n’est visiblement pas ce à quoi les gens pensent en priorité lorsqu’ils tapent cette requête ! En effet, lorsque je tape “comment trouver des mots-clé” dans la barre de recherche, Google Suggest (un outil très intéressant que nous verrons plus bas) me suggère :

volume de recherche mots clés

comment trouver les mots clés d’un site web

mots clés google analytics

mots clés référencement google

Que puis-je en tirer comme conclusion d’après-vous ?
La réponse, c’est que je m’apprêtais à rédiger un article sur les outils de référencement et finalement, je dois admettre qu’aujourd’hui, ceux qui cherchent à optimiser leurs contenus se focalisent principalement sur ce que font les autres : ils espèrent trouver des mots clé en copiant ceux qui marchent chez leurs concurrents pour pouvoir les utiliser à leur propre compte.
Je vais donc décevoir tous ceux qui espéraient que je me positionne sur ce créneau-là : je ne vais pas vous apprendre aujourd’hui à travailler de cette manière. L’idée est intéressante et il est important d’observer la concurrence et de s’en inspirer, mais ce ne sera pas le sujet du jour… l’innovation est dangereuse, mais tellement plus intéressante ! 😉

Mes 3 outils préférés pour trouver des mots clé pertinents (tous gratuits)

Keywords Everywhere

J’utilise très peu d’outils SEO, mais Keywords Everywhere est vraiment intéressant ! Cette extension toute simple, greffée directement à Google Chrome, est un bon support au quotidien. J’ai fait une petite vidéo sur l’outil, ce sera bien plus efficace que du blabla :

Google Suggest ou les recherches associées

Vous n’avez pas le temps d’installer KeywordsEverywhere ou vous utilisez un autre moteur de recherche que Chrome ? Dans ce cas, je vous conseille vivement de jeter un oeil aux recherches associées (tout en bas des pages de résultats – SERP).
Comme son nom l’indique, Google Suggest vous suggère des recherches associées, en fonction de la requête que vous avez tapée. Le but est d’accompagner l’internaute, de l’aider à trouver facilement ce qu’il cherche, même s’il n’a pas bien formulé sa demande. Grâce aux suggestions de Google, l’internaute peut naviguer de page de résultats en page de résultats, sans avoir à réfléchir à d’autres requêtes. Vous me suivez ? Un exemple simple : tout le monde n’a pas la même idée en tête en tapant “chatte à caresser” (hum) dans la barre de recherche de Google ! Heureusement, Google Suggest est là pour répondre à tous… au cas ou il y aurait un malentendu 😉 (eh oui, que faites-vous de ces fans de “neko-cafe” qui recherchent désespéremment à aller caresser des chats en buvant du thé ? 😽 Miaou !)

Nous regretterons simplement que les autres moteurs de recherche comme Ecosia ou Lilo.org ne proposent pas des suggestions pertinentes… Pourvu que ça arrive “asap”, afin que nous puissions travailler tout en contribuant à planter des arbres ou aider des asso’.

Voilà ce que me propose Ecosia :

Et Lilo :

Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas pertinent… Lilo a fait le parallèle entre “mots” et “lettres” et nous propose des requêtes associées qui n’ont rien à voir avec le référencement naturel.

Je ne reviens pas sur les propositions de Google Suggest, je les ai déjà copiées dans mon deuxième H2 (plus haut).

Ubersuggest

Ubersuggest est un outil SEO ultra complet qui ne cesse de s’améliorer. J’adooooore aller me balader dessus. Le problème, c’est que je pourrais y passer des heures et que le temps semble vraiment s’accélérer dès que je m’y connecte. Il faut donc que je reste raisonnable… je vous laisse aller découvrir par vous-même toutes les fonctionnalités. Vous pouvez faire des audits SEO de sites, faire des test A / B, rechercher des mots clé associés, analyser les backlinks, voir la puissance d’un site, le nombre de partages sur les réseaux sociaux, les tendances, etc. Vraiment, si je trouvais le temps, j’adorerais y passer des journées entières pour essayer de comprendre les points communs entre les sites puissants. Il y a vraiment de quoi faire avec cet outil.
Ubersuggest est très intéressant pour les rédacteurs web en plein démarchage, car l’outil permet d’analyser un site avant d’aller proposer ses services !

Autres outils à tester

Je partage avec vous d’autres outils conseillés par mes élèves (que je n’ai pas encore testés, mais ça va venir !).

1.fr
YourTextGuru
Keywordtool

J’oubliais, vous avez aussi Answerthepublic qui est sympa et gratuit !
Ce logiciel en ligne analyse la requête et vous fait des propositions sous forme de mind map ET avec des listes (le tout est exportable au format .CSV pour gagner du temps).
Quelques exemples :


Comment exploiter les mots clé et optimiser un texte ?

Je m’engage sur un terrain dangereux étant donné que personne ne tape “comment exploiter des mots clé”… on est bien d’accord. C’est pas grave, c’est bien ça qui nous intéresse après tout, alors on va miser sur le SXO et advienne que pourra :-p !

Ne pas avoir peur des faibles volumes de recherche !

La première chose que j’ai envie de vous dire, c’est : n’ayez pas peur des faibles volumes de recherche. Pourquoi ? Parce que même s’il y a peu de volume sur une requête spécifique, vous pourrez tout à fait ranker sur d’autres mots clé moins puissants et travailler le champ lexical de l’idée principale, tout au long de l’article !
Un exemple pour illustrer mon propos :
Vous avez un site e-commerce sur les parapluies ou vous êtes rédacteur et vous travaillez pour un client qui vend des parapluies… Pour l’aider à développer son site, vous faites une recherche rapide sur KeyWordEverywhere… et la, stupeur (et tremblement), vous remarquez que la requête “acheter un parapluie” n’est tapée que 90 fois par mois et qu’elle est très concurrencée ! Que faire ? Abandonner le client et lui proposer de se reconvertir dans la confection d’écharpes en poils d’alpaga ? Ou bien essayer de travailler les requêtes moins concurrencées et profiter du cumul de clics sur des termes un peu moins sexy ?
La deuxième solution est la bonne.

Cela ne vous empêche pas de travailler également les requêtes concurrencées, c’est d’ailleurs fortement conseillé (car vous devez essayer de vous positionner sur des mots clé pertinents. Néanmoins, travailler les requêtes dont tout le monde se fout (les entrepreneurs, pas les internautes) va vous permettre de grapiller des clics par-ci par-là et de les accumuler au fil du temps.
Mieux vaut travailler une requête longue traîne et récupérer du trafic qualifié sur le long terme, que faire le buzz 3 jours avec un article qui partira aux oubliettes 2 semaines après sa publication !
Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Si vous travaillez régulièrement comme ça, la courbe de trafic organique ne pourra qu’augmenter au fil du temps, doucement, mais sûrement ( oui, oui, je suis dans ma phase “expressions”…).

Ce qu’il faut faire… et ce qu’il ne faut pas faire

Déjà, oubliez tout de suite la technique qui consiste à positionner des mots clé tels quels, à l’arrache (ex : “vous vous demandez comment draguer supermarché ?”. T t t t… On fait de vraies phrases siouplé ! Google comprend les mots vides, alors faites-vous plaisir, et écrivez normalement !

Autre scoop : vous pouvez choisir des dérivés et synonymes de votre requête clé, ce n’est pas la peine de la répéter 15 fois dans votre texte telle quelle. Par exemple, si votre requête est “comment trouver des mots clé” (oula, à force, j’ai peur de sur-optimiser mon article et être pénalisée… on verra bien). Vous pouvez opter pour des variantes comme :
– comment réussir sa recherche de mots clé ;
– trouver des mots clé pertinents ;
– optimiser un contenu pour le référencement naturel ;
– comment repérer des mots clé dans un texte ;
– comment optimiser un texte ;
– etc.
Vous travaillerez le champ lexical du verbe “trouver”, mais aussi de la requête “mot clé”.
Donc on peut penser à :
– Google ;
– SEO ;
– moteurs de recherche ;
– outils ;
– algorithmes ;
– Bing ;
– Yahoo ;
– optimisation ;
– title ;
– balisage HTML ;
– WordPress ;
– Yoast SEO ;
– contenu SEO ;
– etc.
Tous ces mots me sont venus naturellement en tête. C’est un coup à prendre, ça vient vite une fois qu’on est habitué.
Pour info, j’ai lancé un petit exercice sur ma chaîne pour vous entraîner à réfléchir de cette manière, le voici :

Plusieurs personnes ont joué le jeu et ont répondu en commentaires, sous la vidéo d’exercice. Je ne vous en dis pas plus, mais sachez que cela vaut une petite étude sociologique ! On remarque en effet que les associations d’idées sont très différentes d’une personne à l’autre, en fonction de l’éducation, du vocabulaire, de la personnalité et sans doute aussi de l’état d’esprit du moment. Je trouve ça très intéressant !

J’ajoute au passage cette vidéo qui m’a été inspirée en pleine rando à l’île des pins (Nouvelle-Calédonie), alors que des mots clé me venaient à l’esprit pendant la balade (là, je me dis que j’ai besoin d’une détox urgente !).

Bien positionner ses mots clé : l’importance de la structure

On va finir là-dessus… (moue qui dit “ça suffit !”)

J’ai réalisé une vidéo assez claire (il me semble) pour expliquer comment bien structurer un contenu sur le web.
Vous avez déjà les mots clé, il ne vous reste plus qu’à apprendre à bien construire vos textes ! Si ça c’est pas du travail pré-mâché 😉

Des “like”, des pouces en l’air sur YouTube, des coeurs… Je prends tout si cet article vous a été utile !
Pensez aussi à vous abonner à ma chaîne YouTube si ce n’est pas encore fait et à cliquer sur la cloche (un beau moyen de me remercier si mon contenu vous plaît !)
Merci Beaucoup !
Bonne rédac’

Lucie Rondelet

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !