Illustrations de métiers qui recrutent dans le secteur du digital

Métiers Digitaux Qui Recrutent | 6 Secteurs en Plein Essor

1 million de nouveaux postes devraient être créés dans le secteur du numérique avant la fin de la décennie. C’est le chiffre révélé par le rapport Les métiers en 2030 de France Stratégie. Internet, par son évolution constante, ouvre, il est vrai, de fabuleuses perspectives d’emploi et de carrières professionnelles. Nombreux sont donc les métiers digitaux qui recrutent. Dans cet article, nous mettons en avant 6 secteurs en plein boom ! Lequel choisirez-vous ?

1/ La création et le développement web : des métiers digitaux qui recrutent

La première phase du développement d’un site web fait appel à des « architectes » digitaux. Leur défi est d’associer, aux exigences du cahier des charges du client, les contraintes techniques et l’expérience utilisateur. Les fonctions de la création numérique se découpent en trois phases : la création, la modélisation et la conception. Elles font appel aux métiers suivants :

  • L’UI designer : il a pour mission de concevoir les interfaces (UI signifie d’ailleurs… user interface). Concrètement, il rend la navigation claire et fluide pour qu’elle soit user friendly.
  • L’UX designer : UX pour User eXperience. Il est l’ergonome du site web. Il veille à ce que le parcours client soit de qualité, en conformité avec les besoins et les attentes de l’internaute.
  • Le motion designer : son savoir-faire technique de création de design en 2D et 3D s’allie à une expertise de narration.
  • Le développeur web : il élabore les fonctionnalités d’un site web grâce à sa maîtrise des différents langages informatiques. Sa compétence s’applique également aux mobiles et aux applications smartphones.
  • Le directeur artistique digital : chef d’orchestre du projet, il supervise les phases de la création, depuis le briefing jusqu’au livrable. Il garantit la qualité du design en cohérence avec les exigences du client.

2/ Le responsable marketing : un métier du numérique porteur

La structure du site web est désormais prête à l’emploi. C’est pour ainsi dire une enseigne dotée d’une vitrine vide à remplir et à animer pour attirer les prospects et satisfaire les clients acquis. Entrent en scène les experts de la stratégie digitale. Avec la multiplication des canaux et supports, le webmarketing est un secteur porteur. Les fonctions recoupent la création de campagnes digitales et du parcours utilisateur dans le tunnel de vente, la gestion de contenus et la gestion de la e-réputation. Le responsable marketing digital s’applique à analyser les leviers permettant d’acquérir de nouveaux clients et de les fidéliser : référencement naturel ou publicité sur les moteurs de recherche, emailing, techniques d’affiliation, etc.

3/ Les métiers du marketing digital : les fonctions supports en vogue

Pour anticiper les besoins et établir la stratégie d’inbound marketing, le responsable marketing peut s’entourer d’autres profils :

  • Le consultant en référencement SEO (Search Engine Optimization) : il analyse les mots-clés à travailler, la structure du site et la concurrence. Sa stratégie de référencement organique vise à une augmentation du trafic sur le site web.
  • Le consultant CRM : il met en place les campagnes de fidélisation afin d’augmenter le chiffre d’affaires. Il analyse le parcours client et les axes d’optimisation.
  • Le community manager : il décline la stratégie établie par le social media manager. Il assure l’animation de la communauté sur la toile et fédère les membres autour d’actions, participant à accroître le nombre d’ambassadeurs de l’entreprise qu’il représente.

Cette liste de métiers connexes au marketing digital n’est pas exhaustive.

4/ Les métiers de l’écriture digitale pour la production de contenus numériques

Dans le sillon de la stratégie marketing, les producteurs de contenus alimentent la vitrine digitale d’une entreprise.

1. Le rédacteur web SEO

Le rédacteur web SEO participe à la communication éditoriale de l’entreprise. Sa mission est d’écrire des contenus digitaux : fiche produit, article de blog optimisé, newsletter, ebook, etc. Bien plus qu’une plume du numérique, il suit une déontologie avec pour vocation d’informer et d’attirer des prospects grâce à sa parfaite connaissance du SEO. Son métier peut évoluer vers celui de content manager.

👉 Découvrez les formations en rédaction web SEO proposées par FRW

2. Le copywriter

Un copywriter est d’abord un bon rédacteur web. Maîtriser les techniques de l’écriture digitale est une base avant de se lancer dans le copywriting. L’objectif est ici de convertir le prospect en client au moyen d’une action : inscription à une newsletter, téléchargement d’un ebook, etc. Il effectue un travail de fond et d’analyse sur les métriques, le produit et les clients potentiels de la marque. Sur cette base, il adapte son jeu d’écriture pour convertir le persona dans l’entonnoir de vente.

👉 Tenté·e par l’écriture persuasive ? Découvrez la formation en copywriting de FRW

3. Le social media manager

Le social media manager est un rédacteur des réseaux sociaux. En raison du format particulier des publications, son style d’écriture doit :

  • être concis, pour capter l’attention du mobinaute ;
  • prendre en compte les subtilités des contenus conversationnels afin de susciter un engagement immédiat.

Il est garant de l’identité et de la notoriété de la marque. En observant les tendances et en analysant les statistiques, il crée la stratégie de social media ou une campagne pour la communauté de son client selon les valeurs de la marque.

👉 Envie de devenir social media manager ? Formez-vous avec FRW !

5/ La data science et l’IA : les métiers du digital qui décollent

La fiction des romans d’Isaac Asimov nous a rattrapés ! Les spécialités de la data science et de l’intelligence artificielle tiennent une place prépondérante dans notre réalité, on l’a vu avec l’arrivée tonitruante de ChatGPT fin 2022 !

La data science et ses qualifications pluridisciplinaires

La fonction consiste à extraire des données et les convertir en informations exploitables. Les données massives regroupent les textes, les photos, les vidéos, etc. La data science, pluridisciplinaire, fait appel aux mathématiques, à l’informatique et à l’expertise métier. Elle nécessite de connaître différents langages de programmation pour l’extraction de requêtes (Python, C/C++ ou SQL).

Qu’il soit business analyst, growth hacker, data scientist, l’expert en données identifie les tendances et établit des corrélations. L’objectif est de dégager des indicateurs de performances (KPI) permettant de corriger une stratégie ou d’en établir une nouvelle. L’approche s’applique également aux analyses budgétaires.

Les métiers émergents dans l’intelligence artificielle

L’ingénieur en intelligence artificielle est une combinaison entre :

  • un chercheur et un informaticien ;
  • deux sciences : la science humaine (psychologie, neuroscience, ergonomie, biologie…) et la science technique (mathématiques, informatique, robotique, modélisation).

Dire que l’intelligence artificielle remplace l’homme est un raccourci. Cependant, en se basant sur la compréhension du fonctionnement du cerveau humain et ses capacités cognitives, l’ingénieur en IA développe un programme informatique capable d’aider l’homme ou de le supplanter sur certaines tâches à faible valeur. Le développeur en intelligence artificielle travaille conjointement avec d’autres experts : statisticien, automaticien, linguiste, ergonome…

6/ Le cloud computing : nouveau métier du digital qui recrute

La production de données sur le Web pose l’enjeu de la sécurité, du stockage et de la virtualisation de celles-ci.

L’ingénieur du cloud computing

Expert en algorithmes, en programmation et en architecture de logiciels et réseaux, il conseille et accompagne les sociétés dans leur choix d’externalisation de données. Pour le compte d’un prestataire ou d’une organisation, il étudie les offres des fournisseurs de logiciel et des plateformes de stockage et assure le bon déploiement de la solution – optimale en termes de sécurité des données – ainsi que la prise en main chez le client.

Le spécialiste en cybersécurité

Il garantit le bon fonctionnement des systèmes informatiques avec, pour objectif principal, de lutter contre tout type de fraude informatique ou de cyberattaque.

Pour prévenir les tentatives d’hameçonnage ou de piratage, ses missions consistent à :

  • écrire les scénarios des audits pour détecter les points de vulnérabilité ;
  • effectuer les contrôles de manière permanente ;
  • établir des plans d’action en cas de faille ;
  • réaliser une veille sur la sécurité numérique.

Avec 60,92 millions d’internautes en France (chiffres We are Social & Hootsuite 2022), Internet reste un secteur d’avenir, avec de nombreux métiers digitaux qui recrutent. Le Web répond à tous les profils, aux appétences et aux compétences de chacun : les créatifs du design, les passionnés du webmarketing ou ceux de l’écriture, les amateurs d’énigmes et de chiffres. Chacun apporte sa pierre à l’édifice numérique afin de satisfaire les 93 % de la population française qui utilisent Internet.

🎯 Vous vous êtes reconnu·e dans les profils des métiers de l’écriture digitale ?
👀 Regardez l’offre de formation FRW et changez maintenant de voie professionnelle !

Estelle Fontaine, Storyteller et Copywriter, ancienne élève Liberté avec pack accompagnement.

lucie rondelet instagram

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lancez-vous !

error: Content is protected !!

Inscrivez-vous à notre réunion d'information !

Rendez-vous le mardi 7 mai à 12 h, en direct avec Lucie Rondelet (fondatrice) et Roseline Tiffreau (directrice).

Vous voilà inscrit•e !