Vous enseignez au sein de l’Éducation nationale depuis 2, 5 ou 10 ans ? Votre passion pour l’enseignement a laissé place à un épuisement professionnel ? « Prof, je veux changer de métier » ou « je suis prof et je n’en peux plus », ces phrases vous trottent dans la tête depuis quelques années ou quelques mois. Peut-être est-il temps de passer à l’action ? D’après une note publiée par la DEPP en avril 2020, une hausse des démissions est constatée chez les titulaires ou les stagiaires. Ainsi, chaque année, de plus en plus d’enseignants cherchent à quitter l’Education nationale et se reconvertir. Et si c’était vous ? Avant de vous lancer, il vous faut trouver votre nouvelle voie professionnelle. Une question se pose alors : quelle reconversion est envisageable pour un enseignant ? Vous verrez que les possibilités sont infinies. Peut-être vous tournerez-vous vers la rédaction web. Un métier qui nourrit l’esprit tout en offrant une belle liberté au quotidien.

La phase de doute : une situation vécue par la plupart des enseignants qui veulent quitter l’Éducation nationale

Si vous êtes arrivé sur cet article, c’est que vous êtes en pleine réflexion. Et vous n’êtes pas seul ! La grande majorité des enseignants passent par cette phase de doute au cours de leur carrière. Certains même n’en sortent jamais et restent dans un métier qui ne les rend plus heureux. Ce questionnement est tout à fait normal. Qui dans son travail n’a jamais douté ? Le métier d’enseignant est particulièrement exigeant. Vous devez assurer des cours, quels que soient les conditions et l’environnement. Vous vous attelez à préparer des séquences d’apprentissage, mais un petit grain de sel peut mettre à néant tous les efforts que vous avez fournis. Vous devez alors faire preuve de volonté et d’énergie pour vous adapter et maintenir un cadre bienveillant pour les élèves.

Certaines fois, ce sont simplement les événements dans votre vie personnelle qui vous amènent à remettre en cause votre envie de continuer à enseigner. Cette période de doutes vous appartient. Il vous faut arriver à saisir si elle correspond à une réelle envie de changement ou juste à un questionnement passager. Si le plaisir d’enseigner vous a quitté et que vous allez à reculons au travail peut-être est-il temps de changer de métier.

La prise de décision : prof, je veux changer de métier

« Prof, je veux changer de métier ». Cette phrase résonne en vous et vous êtes prêt à l’assumer. Comme un cri de désespoir, vous cherchez à quitter le navire sans vous perdre au passage. La démission de l’éducation nationale n’est pas une mince affaire. En quittant l’enseignement et la fonction publique, vous êtes radié des cadres.

Mais une reconversion professionnelle bien préparée peut amener à un réel épanouissement. Sortir de votre zone de confort vous fera découvrir de nouveaux horizons insoupçonnables. La plupart des enseignants reconvertis vous le diront : quitter l’enseignement leur a permis de sortir d’une « prison dorée » et de retrouver une liberté tant espérée. Reste ensuite à trouver le métier qui sera aligné avec vos envies et vos besoins.

⏩ À lire aussi : Sortir de sa zone de confort

Quelle reconversion pour un enseignant ?

Quitter l’éducation nationale, oui, mais pour quoi faire ? Comme beaucoup, vous vous demandez sans doute quel métier faire après « prof ». Il n’est jamais simple de trouver sa nouvelle voie. Vous devez arriver à savoir ce qui vous anime. Vos passions pratiquées ou non exploitées peuvent se transformer en une activité professionnelle.

De nombreux profs se tournent vers la rédaction. Ce secteur d’activité est particulièrement adapté aux ex-enseignants. Ces professionnels de l’éducation ont une maîtrise poussée de la langue française. Ils possèdent de hautes compétences rédactionnelles. Les fautes d’orthographe et de syntaxe se glissent rarement dans leurs écrits. Les enseignants ont alors de réels atouts pour travailler dans la création de contenu. Les métiers de la rédaction s’entendent au sens large du terme. Vous pouvez devenir correcteur, écrivain ou encore blogueur professionnel.

⏩ À lire aussi :  Métiers de la rédaction : la liste (presque) complète

Un des métiers de ce domaine d’activité a le vent en poupe. C’est la rédaction web ! Le rédacteur web écrit des articles pour des entrepreneurs ou des blogueurs. Il met sa plume au service de ces professionnels pour une mise en avant de leurs services ou de leurs produits. Le rédacteur web se révèle alors comme un collaborateur pour une pleine réussite. L’entreprise gagne en visibilité sur Internet et voit son nombre de clients augmenter grâce au travail du rédacteur web professionnel.

La rédaction web et le freelancing : un horizon professionnel empli de liberté pour l’enseignant en reconversion

Et si la rédaction web et le freelancing étaient faits pour vous ? Beaucoup d’enseignants qui démissionnent de l’Éducation nationale créent par la suite leur entreprise. Souvent, ces projets entrepreneuriaux prennent la forme de microentreprise. Cette forme juridique est idéale lorsque l’on entreprend seul et que l’on a peu de frais de fonctionnement. La création d’une microentreprise se fait gratuitement en ligne en quelques clics. Les démarches et la comptabilité sont ainsi simplifiées et permettent de se focaliser sur son cœur de métier. Grâce au statut d’indépendant, les anciens profs ont une totale liberté sur l’organisation de leur journée et sont libres de prendre les décisions qui leur semblent les plus judicieuses. Le freelancing est en plein boom. Le marché du travail est en train de changer et le statut d’indépendant prend de plus en plus d’ampleur.

Pourquoi un enseignant est-il un candidat idéal pour devenir freelance ? L’enseignant quitte un paquebot avec toutes les secousses endurées à coup de réformes imposées. L’indépendant, quant à lui, est seul capitaine sur son navire. Il peut alors naviguer tout en profitant d’un horizon dégagé. Cette liberté de décision est particulièrement recherchée par les enseignants en reconversion.

Le métier de rédacteur web se prête parfaitement à ce statut d’indépendant. Le prof reconverti peut alors exercer un métier dans lequel il se sent légitime en toute liberté. Comment savoir si vous avez toutes les qualités pour devenir rédacteur web et si l’entrepreneuriat vous correspond ? Lucie Rondelet partage sur sa chaîne YouTube de nombreuses vidéos vous aidant à faire votre choix. L’interview de Jeff Carlotti, coach en reconversion professionnelle, vous aidera à vous positionner.

Si vous êtes prêt à passer à l’action et à vous lancer dans la rédaction web, la formation rédaction web de Lucie Rondelet est faite pour vous. Vous y trouverez un cadre bienveillant et apprendrez un nouveau métier avec de réelles missions à la clé. Vous vous sentirez alors légitime et découvrirez une nouvelle vie professionnelle portée par la beauté des mots et une liberté retrouvée.

De professeure des écoles à rédactrice web : mon témoignage de reconversion d’enseignante

Si je vous parle de reconversion professionnelle et de ces différentes phases pour quitter l’Éducation nationale, c’est que j’ai emprunté ce chemin également. Enseignante en primaire pendant plus de 13 ans, j’ai choisi de quitter la Fonction publique après plusieurs années de remise en question. Une fois la décision prise de partir, il a fallu trouver un nouveau métier à exercer. Je voulais trouver une profession qui m’offre cette liberté qui faisait défaut dans mon quotidien professionnel. Mon objectif était également de me tourner vers une profession qui me passionne comme l’enseignement a pu me passionner pendant des années.

L’écriture est rapidement apparue comme une activité que je souhaitais pratiquer davantage. Et pourquoi ne pas en faire mon métier ? J’ai cherché sur Internet et me suis documentée sur les métiers de l’écriture. La rédaction web est ressortie comme une évidence. Je me suis tournée vers la formation de Lucie Rondelet pour la progressivité et la qualité de son programme. Les avis des anciens élèves m’ont aidée à sauter le pas.

Aujourd’hui, je ne regrette pas ce choix et celui de démissionner de l’Éducation nationale. J’ai achevé la formation en rédaction web il y a plus de 8 mois et je vis confortablement de la rédaction web SEO. J’ai réussi à atteindre le niveau de vie que j’espérais obtenir en fin de carrière dans l’Éducation nationale ! Finalement, j’ai quitté un emploi de fonctionnaire au semblant sécurisant dans un système qui me faisait souffrir pour un travail d’indépendant dans lequel je m’épanouis jour après jour.

Élodie Gerbault — consultante SXO, rédactrice web, ancienne élève liberté avec pack accompagnement et créatrice du blog prof-et-ensuite.fr

Sources :

Note de la DEPP d’avril 2020

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!