Rédiger un article

Rédaction : 5 points à Vérifier Avant de Rendre un Article

Publié
Checklist du rédacteur web
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trouver des clients en rédaction web, c’est bien, commencer à écrire pour eux, c’est top, mais vérifier ses textes avant de les envoyer, c’est encore mieux ! Je vous propose de découvrir tout de suite 5 points qui feront office de checklist avant d’envoyer votre article à un client.

N’oubliez pas de placer cet article dans vos favoris s’il vous semble utile ! 😉

1 – Vérifier les fautes d’orthographe

Vous venez de terminer de rédiger un contenu ? Je vous déconseille fortement de le relire tout de suite ! Si vous avez d’autres textes à rédiger, attaquez-les afin de penser à autre chose et si ce n’est pas le cas, entamez une autre activité. Levez-vous, allez vous préparer un café, une tisane, faites une balade, peu importe, le tout est de vous détacher de votre article. Laissez-le reposer autant que possible. Si ce n’est pas urgent, relisez-le le lendemain ou plusieurs jours après.
Quoi qu’il en soit, je vous conseille de commencer par vérifier l’orthographe. Je vous ai parlé du correcteur en ligne Scribens, gratuit, mais dans mon article “comment ne plus faire de fautes d’orthographe“, plusieurs personnes ont recommandé “Antidote”, un logiciel visiblement très efficace (que je ne connais pas), mais payant.
Une fois votre article passé au peigne fin par un logiciel, reprenez-le et lisez-le à voix haute, en vous concentrant à 100 % sur votre relecture.
En utilisant cette méthode, vous trouverez certainement des coquilles que le correcteur n’avait pas identifiées !

2 – “Checker” la typographie

Avez-vous bien laissé une espace avant les points d’exclamation et d’interrogation (sauf si vous écrivez pour des clients québécois) ? N’avez-vous oublié aucun tiret ? Qu’en est-il des majuscules, ont-elles été bien utilisées ?
Cela peut vous paraître peu important mais la plupart des bons clients sont à cheval sur la typographie… et ceux qui ne le sont pas vous paieront moins cher (il faut être logique !).

3 – Relire attentivement le briefing

Reprenez votre briefing et vérifiez que chaque petit détail précisé par le client a bien été respecté :

  • la police utilisée ;
  • la taille de la police ;
  • la couleur du texte (si rien n’est indiqué, vous devrez tout mettre en noir)
  • l’interligne ;
  • le nombre de mots au total ;
  • le nombre de mots / caractères dans l’intro / le chapô ;
  • les mots clé ;
  • les liens hypertexte
  • les images à ajouter
  • le format du document que vous allez renvoyer ;
  • la mise en page
  • le balisage HTML
  • etc.

4 – Relire une dernière fois le tout

Tout doit être bon, il ne vous reste plus qu’à relire votre texte une dernière fois, très rapidement et à voix haute avant de l’envoyer à votre client. Pensez à enregistrer votre fichier avec un nom pertinent (titre de l’article ou groupe de mots clé par exemple).

5 – S’assurer que la pièce jointe… est bien jointe !

Une fois que vous aurez rédigé votre petit message de remise à votre client, n’oubliez pas de vérifier que vous avez bien ajouté la ou les pièces jointes  ! Je suis la reine pour oublier ce genre de choses…). Oui, oui, je donne des conseils mais ne réussis pas toujours à les appliquer 😉

Imaginez un instant que le message parte juste avant vos vacances et que vous filiez sans votre ordinateur… vous perdriez les gains relatifs à votre rédaction mais aussi certainement un client !

C’était rapide, mais j’espère que ça vous aidera. Si ça vous a plu, je serai très heureuse de recevoir un petit “like” 🙂

Bonne rédac’ et n’oubliez pas d’aller faire un tour (éventuellement vous abonner à) ma chaine Youtube, je prévois de faire de plus en plus de vidéos !

Lucie

  •  
    16
    Partages
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 réflexions au sujet de « Rédaction : 5 points à Vérifier Avant de Rendre un Article »

  1. Bonjour! Merci pour cet article! Je m’interroge par rapport à la typographie, le fait de laisser un espace avant le point d’interrogation et d’exclamation. J’ai étudié le secrétariat et ici en Belgique, on ne laisse pas d’espace avant mais bien après. Du coup, ça me perturbe un peu, je me dis qu’il y a peut-être une différence de règles de typographie entre la France et la Belgique. Savez-vous ce qu’il en est? Merci!

  2. Très utile cet article ! Moi aussi je suis la reine des pièces jointes oubliées, je ne compte plus le nombre de fois où je me suis fait houspillée par mon ancien employeur ! Une de mes techniques pour éviter cet oubli, c’est de commencer par mettre la pièce jointe avant d’écrire mon mail. Comme j’utilise Thunderbird (un équivalent d’Outlook), il me signale aussi quand il repère le mot « joint » dans mon texte, ça m’a sauvé la vie quelques fois 😉
    Pour la relecture, quand je peux, je fais relire à une autre personne. Ça me permet de voir aussi si mon texte est bien cohérent…

  3. Merci pour toutes ces infos très utiles. On peut parfois être tellement concentré sur son texte que l’on passe à côté des fautes. Oui, parfois la relecture par un tiers se révèle efficace. Encore merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *