Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prise par le temps, j’ai décidé aujourd’hui de rédiger un article un peu plus léger et un peu plus personnel. Je voulais d’abord vous donner un avis sur la plateforme Scribeur ou vous parler de ma méthodologie en rédaction web mais je reporte tout cela à plus tard. Aujourd’hui, je vous parle de ma vie de maman freelance, des aspects positifs et négatifs de mon métier de rédactrice web SEO. En route !

Mon blog sur la rédaction web, ce gouffre qui ne cesse de m’aspirer !

La dolce vita, c’était avant

J’ai commencé ce blog quelques mois seulement après la naissance de ma deuxième petite merveille, ce qui a totalement modifié mon emploi du temps. Avant, je ne travaillais que 3-4h par jour après avoir déposé l’aînée, puis je partais à la salle de sport, à la plage, en rando, ou, j’avoue, il m’arrivait de passer quelques heures devant des documentaires sur Youtube voire pire, devant des épisodes de Plus Belle La Vie (Shame on me… moi-même, je n’y crois pas !).
Aujourd’hui, mon quotidien n’a absolument rien à voir, déjà, je n’ai plus “un enfant un bas-âge” mais “un enfant en bas-âge ET un bébé”, ce qui change radicalement la donne, surtout quand le papa s’absente de 6h15 du matin à 21h à peu près tous les jours de la semaine et qu’il est également bien occupé les week-ends… Bref ! Me voilà totalement aspirée par mes obligations familiales ET par ce blog qui ne cesse de gagner en notoriété (merci à vous ;-)).

Mais Lucie, pourquoi dis-tu que le blog te prend du temps ?

Et oui, car après-tout, je ne fais “qu’un article tous les deux jours” !? Figurez-vous que cela demande bien plus d’investissement qu’il n’y paraît car :

  • je fais des recherches sur les mots clés ;
  • je fais de la promo sur les réseaux sociaux ;
  • je réponds aux commentaires et à tous les messages que je reçois ;
  • je gère les propositions de partenariats ;
  • je réalise des interviews ;
  • je mets en ligne mes vidéos, avec une connexion calédonienne proche du 56K (arf !) ;
  • je les “monte” (hum… enfin vous avez peut-être vu le résultat, j’ai une dextérité d’enfant de 3 ans avec iMovie) ;
  • je rédige mes newsletters pour mes chers abonnés ;
  • et bientôt je devrais mettre à jour mon guide gratuit “60 sites qui recrutent des rédacteurs web” pour  vous offrir la version 2018 (dans laquelle j’ajouterai quelques dizaines de sites ;-)).
  • tout ça sans compter la préparation de ma formation pour devenir rédacteur web, mais ça c’est une autre histoire !

Mon quotidien de maman et freelance

Mais revenons à nos moutons, ce n’est donc pas mon métier de rédactrice web qui me prend du temps mais bien le blogging, cette activité annexe qui me prive de 2 ou 3h de sommeil par nuit, en plus des heures “bouffées” en journée.
Si je mets de côté la partie blogging, je peux vous garantir que la vie de maman-rédactrice-web-freelance est plutôt symptoche, et ce pour plusieurs raisons. Être travailleur indépendant présente de nombreux avantages :

L’école / La crèche

Ma seule priorité est d’accompagner ma “grande” à l’heure à l’école. No stress pour le reste : on part à pied tous les matins, bébé dans le sac de portage, souvent en claquettes, car à Nouméa, il fait bon toute l’année ! :-p Je rentre ensuite à la maison et je prépare la petite pour l’amener à la crèche (mère indiiiigne !)

J’ai tout de même fait le choix de garder ma dernière avec moi jusqu’à ses 6 mois (ce qui m’a valu une grosse perte de CA mais passer du temps avec son bébinou n’a pas de prix ;-)). J’estime aujourd’hui qu’il est important pour moi de m’épanouir dans mon travail et pour elle d’avoir une “vie sociale” en dehors du cocon familial.

J’en profite pour préciser qu’il est IMPOSSIBLE de travailler comme rédactrice web avec vos enfants dans les parages. Ce métier demande une grande concentration et je suis pour ma part incapable de faire du bon boulot lorsqu’on me parle ou me dérange toutes les deux secondes “maman ! MAAAAA MAAAAAAN ! Maman ? J’ai envie de faire caca !”… Ça vous parle ? Mon conseil : si vous prévoyez de devenir rédactrice web freelance et que vous êtes maman, prévoyez un budget garderie, c’est indispensable.
La bonne nouvelle, c’est que vous pourrez récupérer vos enfants plus tôt, garder vos mercredis après-midi pour être avec eux et même éventuellement les vacances scolaires (avec une bonne dose d’organisation en amont).

Les rendez-vous médicaux

Mais quel bonheur… même 2 ans après avoir créé mon entreprise, je ne m’y fais toujours pas. J’ai voulu prendre un rendez-vous médical tout à l’heure et la conversation ressemblait à ça :

  • Quel jour vous arrange ?
  • peu importe… oh, on va éviter le mercredi après-midi
  • très bien… matin ou après-midi ?
  • euuuhhh… allez, le matin, comme ça j’évite les embouteillages
  • parfait c’est noté !

Les courses, le linge, le ménage et autres trucs passionnants

Les courses ? Quand je veux, où je veux ! En ce moment j’y vais souvent avec mes filles pour gagner du temps mais avant j’y allais plutôt en journée.

Le linge ? Trop facile : je suis à la maison donc ça ne pose aucun problème, je l’étend quand je veux et le plie le soir. Parfait !

Le ménage ? J’ai décidé de réfléchir en mode 20/80 : “combien coûte une femme de ménage ?”, “combien je gagne de l’heure quand je rédige ?” “OK, le calcul est vite fait : je gagne beaucoup plus en faisant appel à une femme de ménage qu’en le faisant moi-même, comme ça tout le monde est content !”

Alors oui, je travaille à domicile et pourtant je mets ma fille à l’école (bon, ça c’est normal), mon bébé à la crèche et j’ai une femme de ménage ! Ça vous paraît étrange ? Vos commentaires sont les bienvenus ! Que feriez-vous à ma place ?

Bonne chance à toutes si vous avez décidé de vous lancer dans la rédaction en tant que maman entrepreneur(e) ! Vive la rédac’ et vive la liberté ! 😉

Vous aimez ? Partageeeeez !!! (merci ;-))

Lucie

  •  
    33
    Partages
  • 33
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !