Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Vous rêvez de devenir rédacteur web freelance ? Travailler à domicile ou être digital nomad vous tente et vous êtes prêt à vous lancer dans la grande aventure ? Je vous propose aujourd’hui de découvrir ce guide qui va vous permettre d’y voir un peu plus clair. Je reçois régulièrement des demandes d’informations sur le statut du rédacteur web freelance, les déclarations de revenus, etc. j’ai donc décidé de faire le point. On y va !

Préambule : les qualités du rédacteur web indépendant

Avant de se lancer, le futur rédacteur web freelance va devoir faire le point sur ses qualités et ses défauts. Pour mener à bien son activité, il devra :

Le rédacteur web travaille généralement seul mais peut également faire partie de groupes de rédacteurs “virtuels”. Dans ce genre de cas, il échangera avec ses “collègues” en ligne (cela reste assez rare).

Formation pour devenir rédacteur web freelance

Il n’est pas obligatoire de se former à la rédaction web (j’en suis la preuve) cela dépend de la personnalité et de la motivation de chacun. Certains réussissent à se motiver seuls tandis que d’autres ont besoin d’être soutenus et accompagnés… à vous de voir !

Vous lirez souvent sur les fiches métier rédacteur web qu’il faut une BAC +3 ou 5 en journalisme… c’est un plus, évidemment, mais ce n’est absolument pas obligatoire. Ces études sont certainement passionnantes et enrichissantes mais elles ne constitueront pas une porte d’entrée pour accéder au métier de rédacteur web freelance. Une fois diplômé, vous devrez, comme les autres, vous former (seul ou accompagné) aux spécificités de la rédaction web et au démarchage de client.

Travailler sur les plateformes de rédaction pour s’entraîner

Dans un premier temps, il est probable que vous soyez amené à travailler sur les plateformes de rédaction web. Celles-ci sont assez formatrices et vous permettent de gagner quelques euros.

Comment déclarer les revenus gagnés sur les plateformes de rédaction web  ?

Vous êtes très nombreux à me poser la question suivante : comment déclarer les revenus gagnés sur les plateformes de rédaction web ? Après avoir fait quelques recherches, voilà ce que j’ai trouvé (cette réponse ne s’adresse qu’aux Français de France métropolitaine).

Attention aux maux de crâne… !

” Sont imposables à la CRDS, à la CSG recouvrée par la DGFIP, les revenus d’activité et de remplacement de source étrangère lorsque le contribuable remplit cumulativement les conditions suivantes :

– être domicilié fiscalement en France au sens de l’article 4B du CGI,
– être à la charge, à quelque titre que ce soit, d’un régime obligatoire français d’assurance maladie,
– la CSG n’a pas été déjà précomptée par l’employeur pour les seuls revenus d’activité, et une convention internationale n’exclue pas son imposition en France.

De plus, le 3° de l’article 15 de l’ordonnance n° 96-50 du 24 janvier 1996 prévoit l’imposition à la CRDS pour tous ces revenus perçus, dont l’imposition est attribuée à la France par une convention internationale, et qui n’ont pas supporté la CRDS.

Ces revenus doivent être déclarés pour leur montant net de l’impôt prélevé à l’étranger lorsqu’ils ne bénéficient pas d’un crédit d’impôt. Si aucun impôt à la source n’a été acquitté dans l’autre État, le montant brut de ces revenus de valeurs mobilières doit être porté sur la déclaration n° 2042C.

Les revenus portés ligne 5LU, 5KU ou 5MU sont imposables au taux de 7.5 %.

Par ailleurs, ce montant doit être reporté ligne 8TQ de la déclaration n° 2047 (Déclaration des revenus encaissés à l’étranger). ”

……………………..

Pour résumer, il vous faut, en complément de la déclaration simplifiée n°2042 (déclaration des traitements et salaires)

– Déclarer vos revenus bruts des plateformes de rédaction web sur le formulaire n° 2042C (Déclaration complémentaire de revenus) dans la rubrique “Revenus non commerciaux non professionnels”. Sélectionner la sous-rubrique “Régime déclaratif spécial ou micro BNC”, puis “Revenus imposables”. Renseigner les cases 5KU, 5LU ou 5MU selon votre situation fiscale (1er déclarant, 2nd déclarant, ou personne à charge).

– Ne pas oublier de reporter le montant sur le formulaire n° 2047 (Déclaration des revenus encaissés à l’étranger) au niveau de la rubrique VIII. “Revenus de source étrangère imposables à la CSG et à la CRDS”. Renseigner la case 8TQ “revenus non salariaux”.

Consulter la source

Rédaction web : puis-je émettre des factures avant d’avoir créé mon entreprise ?

Après moult recherches sur le web, je vous confirme malheureusement que chaque euro gagné doit être impérativement déclaré et facturé en tant qu’entreprise. Si vous proposez vos services en tant que rédacteur web freelance, vous devrez être capable d’émettre une facture avec un numéro de SIRET dans les 8 jours.

En d’autres termes, chaque euro dépensé ou gagné doit être déclaré (nous devons donc créer une auto-entreprise pour pouvoir vendre le lit bébé devenu trop petit sur LeBonCoin, le sac de billes vendu à la kermesse de l’école, les 20 euros offerts par notre mémé quand on lui a rendu visite, etc.). Arf…

Statut du rédacteur web freelance

Le portage salarial

Le Service Public nous dit :

Le portage salarial est une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté ayant un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial effectue une prestation pour le compte d’entreprises clientes.

Je vous renvoie vers le site officiel si vous voulez obtenir plus d’informations sur ce statut spécifique.

Rédacteur web freelance sous le régime de l’auto-entreprise

La plupart des rédacteurs web freelance débutants démarrent en créant une auto-entreprise (aussi appelée “micro-entreprise”). Ils obtiennent donc rapidement le statut d’auto-entrepreneurs.

Pour cela, ils doivent déclarer leur activité à l’URSSAF après avoir rempli un formulaire papier récupéré dans un CFE (Centre de Formalité des Entreprises). Il est également possible de télécharger le formulaire de création d’auto-entreprise sur le site Droit-finances.net, voici le lien : formulaire PO (Cerfa 13821*01).

Le problème majeur du rédacteur web auto-entrepreneur est que le plafond de son chiffre d’affaires est limité à 35 200 euros par an en 2017. Rappelons qu’il ne s’agit pas de bénéfice mais bien de CA, le rédacteur web à domicile devra donc retirer ses charges sociales, ses frais et ses impôts pour obtenir son salaire net.

De nombreux changements sont attendus dès le début de l’année 2018, le plafond de l’auto-entrepreneur devrait être doublé. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article des Echos.

Le rédacteur web freelance en EURL

L’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) est plus lourde administrativement. Pour créer une EURL, le rédacteur web indépendant devra rédiger ses statuts, fournir un capital (les fonds sont à déposer chez un notaire, à la caisse des dépôts et des consignations ou dans une banque), publier un avis de constitution et enfin, valider le tout auprès d’un CFE. Une fois qu’il aura terminé ce parcours du combattant, le rédacteur web freelance ne sera tenu par aucun plafond, il sera rattaché au RSI et cotisera donc pour sa retraite, les prestations maladie et la maternité.

Mon expérience et mon statut de rédactrice web indépendante

Étant donné que je vis en Nouvelle-Calédonie, je ne suis actuellement pas concernée par ces statuts. Je suis à ce jour “patentée”, un statut extrêmement simple qui n’impose qu’un seul rendez-vous et un seul formulaire à remplir. Je n’ai pas de plafond au niveau du CA mais plus je gagne, plus je cotise.
En moins d’une semaine, mon entreprise était immatriculée. Je conseille donc ce statut à tous les Calédoniens qui me suivent. Vous cotiserez à la CAFAT pour la maternité et la maladie, il faut en revanche se constituer sa propre épargne pour la retraite. En ce qui concerne la mutuelle, j’ai personnellement choisi la MPL (mutuelle des patentés et libéraux).

Voilà une bonne raison de venir vivre en Nouvelle-Calédonie ! (Non ?! ;-))

Quel statut pour les rédacteurs web qui vivent à l’étranger ?

Vaste question à laquelle je ne pourrai malheureusement pas répondre (trop compliqué tant il a de pays et de statuts !).

Vous êtes nombreux à me suivre depuis l’Algérie, le Québec, la Suisse, la Belgique, Madagascar et bien d’autres contrées exotiques 😉 Je lance donc un appel : si certains d’entre-vous ont des informations à partager sur les statuts des freelance dans ces pays je suis preneuse ! Vous apporterez une réelle valeur ajoutée à cet article. N’hésitez pas à partager votre expérience et/ou vos connaissances sur le sujet en commentaire ! MERCI à tous !

Se lancer comme rédacteur web freelance

Vous vous demandiez comment devenir rédacteur web freelance et vous y voilà… Il ne vous reste plus qu’à générer un chiffre d’affaires suffisamment confortable pour en vivre et vous épanouir à côté !
Je vous invite donc à télécharger mon guide “101 sites qui recrutent des rédacteurs web”, à suivre de près l’actualité SEO et à aller trouver les clients là où ils sont ! Si vous avez besoin d’aide, ce blog vous aidera à vous en sortir à tous les niveaux (méthodologie, démarchage, réflexion sur les tarifs à appliquer, etc.).

J’espère que cet article vous a aidé et éclairé et que vous trouverez le statut qui vous convient le mieux !

Bonne rédac’ et régalez-vous !
Lucie
Vous pouvez également me retrouver sur Facebook 😉
--> Voir l'eBook

  •  
    48
    Partages
  • 48
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !