Qu'est-ce que le SEO ?

Définition du SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel

Définition de SEO : SEO est l’acronyme de Search Engine Optimization en anglais et se traduit par « optimisation pour moteurs de recherche ». Le terme de « référencement naturel » est également très utilisé et a la même signification. Le SEO consiste donc à travailler son site web et son contenu dans l’unique but d’améliorer son positionnement dans les résultats naturels de Google (entendez par « résultats naturels », « sans publicité »).

Je suis certaine qu’après avoir lu cette définition du SEO, vous voulez en savoir plus ! « Qu’est-ce que le SEO ?« , « Comment le travailler ? », « Pourquoi les algorithmes de Google sont si exigeants ? », « Comment bien positionner mes articles ? », voilà des question qui reviennent très souvent parmi les web-entrepreneurs. Si vous êtes blogueur et/ou que vous souhaitez devenir rédacteur web : vous DEVEZ comprendre le référencement naturel. Dans cet article, je vous explique avec des exemples simples pourquoi il est si important de maîtriser le SEO quand on écrit pour le Web. Et c’est parti pour une session de SEO pour les nuls !

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO repose sur 3 piliers :

  1. la technique
  2. le contenu rédactionnel
  3. la popularité

Vous l’aurez compris, un site qui travaille son référencement naturel a plus de chances d’apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche qu’un concurrent qui n’a pas fait cet effort.

Travailler le SEO, c’est comprendre les algorithmes de Google

Comprendre les algorithmes de Google, c’est comprendre le SEO. Cela ne vous a pas échappé : lorsque vous tapez une requête sur Google, les sites les plus pertinents apparaissent en premier dans votre page de résultats. Cela n’est pas un hasard : les algorithmes de Google « scannent » les pages web qui sont mises en ligne et détectent celles qui contiennent le plus d’informations relatives à votre requête.

Le grand mystère des algorithmes : le SEO est un monde secret

Google ne souhaite bien évidemment pas révéler les secrets de ses algorithmes si puissants et le groupe se contente donc de « lâcher » de temps en temps des « bonnes pratiques » pour être bien référencé. Alors, « Comment devenir le premier sur Google ? », je suis sûre que la réponse à cette question vous intéresse fortement. 😉 Au risque de vous décevoir, personne aujourd’hui n’est capable de dire avec assurance : « pour apparaître en première page de Google, il faut faire ci et ça », c’est impossible et tant mieux car un secret révélé perd toute sa valeur.

L’importance de l’écriture pour le Web dans le domaine du SEO

Les rédacteurs web SEO et les experts doivent donc se renseigner chaque jour sur les bonnes pratiques, les différentes mises à jour et les recherches effectuées par leurs collègues. De nombreux experts réalisent régulièrement des études, c’est-à-dire qu’ils interviennent sur des sites et observent les résultats. Mais le problème avec le SEO, c’est qu’il évolue en permanence car les algorithmes de Google sont mis à jour régulièrement pour que le moteur de recherche soit le plus efficace possible ! Et c’est plutôt bien joué.

En ce qui me concerne, je réalise de nombreux tests avec mes blogs et ceux de mes clients. J’en conclus que la seule optimisation du contenu rédactionnel peut offrir des résultats stupéfiants !

Pourquoi les algorithmes de Google sont-ils si exigeants ?

(paragraphe pour briller en société ;-))

Google n’a qu’un seul objectif : offrir une excellente expérience utilisateur (UX) aux internautes. Pourquoi ? Peut-être pas par altruisme, mais plutôt pour qu’un maximum de personnes utilisent son moteur de recherche. Ce qui fonctionne parfaitement en France puisque plus de 90 % des recherches sont effectuées sur Google. (Moi je vous conseille plutôt ecosia.org – !). Ce n’est pas nouveau : un client satisfait est un client qui revient.

« Mais Google est gratuit ! » me direz-vous, et vous avez raison… enfin à moitié ! En réalité, Google gagne de l’argent à chaque fois que vous cliquez sur une publicité Google AdSense ou que vous sélectionnez une réponse comportant un encart « annonce » dans les résultats de son moteur de recherche.

De plus, Google se développe avec Gmail, Google Maps, Google My Business, Google Drive, etc. Si vous utilisez tous ces logiciels, alors Google sait absolument TOUT sur vous et cela lui permet de vendre ses annonces toujours un peu plus cher (car extrêmement bien ciblées !).

Comprenez donc que plus l’algorithme est exigeant, plus les utilisateurs continueront à utiliser Google et cela aura un effet boule de neige.

Comment travailler son SEO ?

Pour obtenir de bons résultats, il est important de travailler sur plusieurs fronts. Voici les plus importants :

Proposer un contenu rédactionnel SEO

Les experts ont remarqué que Google aime les articles et autres contenus rédactionnels qui répondent à certaines exigences (balisage html, structure soignée, présence de mots clés, richesse du vocabulaire, pertinence des informations, etc.). Je ne vais pas revenir là-dessus maintenant, ce serait trop long. Je vous invite donc à lire mes articles :

▶️ Comment structurer un article de blog

▶️ Comment écrire un article optimisé

▶️ Rédiger un article optimisé pour Google : 5 outils au top

Fournir des liens de qualité

Pour prouver à Google que votre site/article a de la valeur, vous devez y insérer des liens internes (comme ceux que je viens de placer ci-dessus) et aussi des liens externes de qualité. Ne vous amusez pas à pointer vers un site bas de gamme au contenu pauvre et à la valeur ajoutée faible. Vous devez privilégier des sites officiels et renommés.

Vous êtes un rédacteur web freelance qui doute sur la pertinence de certains réglages ou manip. ? Ne prenez pas d’initiatives sans l’accord de vos mandataires, vous devez vous contenter de suivre les indications de vos clients, même si ceux-ci ne connaissent rien au SEO et qu’ils foncent dans le mur :-/ Lorsque vous les connaîtrez mieux, vous pourrez en revanche leur proposer quelques pistes pour qu’ils puissent s’améliorer, ils apprécieront sans doute !

Effectuer les bons réglages

Je vais éviter de rentrer dans les détails car ce serait bien trop complexe ! Il s’agit principalement de bien paramétrer son site pour qu’il soit bien référencé. Cela ne vous concerne pas si vous voulez devenir rédacteur web freelance. En revanche, si vous êtes blogueur sur WordPress, je vous invite vivement à suivre les indications de WP Marmite qui met régulièrement à jour sa page.

Observer les tendances pour comprendre le référencement naturel

Le SEO est en mouvement perpétuel et les tendances devraient évoluer assez rapidement. On constate par exemple que de plus en plus de requêtes ne sont plus tapées mais dictées… et on ne parle pas comme on écrit ! Là où on internaute aurait tapé  « comprendre le SEO » ou « comprendre SEO » dans la barre de recherche Google, le mobinaute qui effectue une recherche vocale aura plus tendance à demander à son appareil « c’est quoi le SEO » ? Ou encore « qu’est-ce que le SEO ? ». Vous saisissez la différence ?

Il faudra donc revoir les titres des articles et les adapter en conséquence, d’autant plus que de plus en plus d’objets connectés nous entourent : Google Box, Apple TV, autoradio connecté, Apple watch, etc.

Par ailleurs, Google réussit de mieux en mieux à détecter les sites qui ont une réelle valeur ajoutée et pour cela, ses algorithmes observent le temps de présence sur un site, le comportement de l’internaute et le taux de rebond… On parle alors d’expérience utilisateur (UX). Si ce jargon ne vous parle pas, vous pouvez aller faire un tour sur mon lexique du rédacteur web.

L’importance d’un excellent contenu rédactionnel optimisé

Un internaute tape une requête sur Google et trouve votre site dans les résultats. Il clique dessus, regarde votre page d’accueil puis clique pour revenir en arrière, sur la page de résultats de Google. Arf… si ce comportement se répète plusieurs fois, l’algorithme de Google comprendra que votre site ne répond finalement pas à la requête sur laquelle vous êtes positionné. Vous risquez donc de perdre votre positionnement confortable !

Si en revanche votre site reçoit des visites organiques, c’est-à-dire qui proviennent naturellement d’un moteur de recherche, et que vos visiteurs restent sur votre page, qu’ils parcourent votre site et le placent en favoris, alors l’algorithme comprendra que vous apportez une réelle valeur ajoutée ! Grâce à l’algorithme et à votre contenu, votre site remontera naturellement dans les résultats de Google. (S’il vous plaît : baladez-vous sur mon site ! ;-))

La super bonne nouvelle

Si Google fait bien son travail, on devrait enfin avoir des sites avec des contenus de qualité qui apparaissent dans les premiers résultats. Fini les blogs mal écrits qui n’apportent rien et qui sont bourrés de fautes. Exit les sites avec peu de contenu et des publicités partout. L’expérience utilisateur sera mise à l’honneur et tout le monde sera gagnant (ou presque).

Combien de temps faut-il attendre avant d’être bien positionné sur Google ?

La mauvaise nouvelle, c’est que personne ne sait vraiment comment et quand Google décide d’indexer les pages et de positionner les sites dans ses résultats. Ce qui est sûr, c’est qu’à moins de faire un blog sur l’actualité, vous devrez en principe attendre plusieurs mois avant d’obtenir des résultats probants. Plus votre site est « vieux », plus Google aura confiance en lui, surtout s’il reçoit des visiteurs actifs et réguliers.

La bonne nouvelle c’est que si vous souhaitez poursuivre une formation en rédaction web, vous êtes sur le bon site ! De nombreux cours sont consacrés au SEO dans lesquels je vous livre tous mes secrets ! Le fruit de plusieurs années de sueur et de travail acharné (si si) ;-).

Google est de plus en plus intelligent, vous devez donc vous focaliser sur du contenu de qualité, aussi bien dans la rédaction que dans les informations que vous livrez à vos lecteurs.

Bonne rédac’ !

Lucie

Suivez-moi sur Facebook !

lucie rondelet instagram

Partager l'article

5 réponses

  1. Salut Lucie!
    Merci pour tes explications claires sur Google. Cela m’amène à la réflexion suivante :
    En ce qui concerne la tendance 2018, si les internautes utilisent de plus en plus la requête vocale, ne vont-ils pas se tourner également de plus en plus par le contenu vocal (déjà très présent) ? Est-ce que les articles écrits seront moins privilégiés que les podcast ou les vidéos. Par besoin de repos des yeux, par paresse après une journée de travail, parce qu’on est en déplacement, bref que sais-je encore ?
    Par exemple, je sais que beaucoup de mamans au foyer écoutent les podcasts pendant qu’elles cuisinent ou s’occupent des enfants. C’est un moyen pour elles de ne pas perdre de temps et de rester informées sur leurs centres d’intérêt. Donc le contenu écrit est-il voué à disparaitre ?
    De là me viennent 2 autres questions :
    1 – Les contenus vocaux seront-ils d’aussi bonne qualité que les contenus écrits ? On lit souvent en blogging qu’il est préférable d’écrire aussi simplement que l’on parle alors qu’en réalité les écrits sont quand même plus structurés et réfléchis que lorsqu’on parle.
    2 – Comment Google va-t-il pouvoir reconnaitre les contenus vocaux de qualité? Un super titre (écrit pour le coup) peut cacher un contenu vocal bien pourri…
    A réfléchir… !

    Bonne journée

    1. Salut Céline !
      Tes questions sont en effet très pertinentes et il est difficile aujourd’hui d’apporter des réponses claires et sûres à tout ça… On peut quand même espérer que le contenu vocal ne réussisse pas directement à concurrencer le contenu écrit, tout comme les films ne concurrencent pas les livres par exemple. D’après moi, le contenu écrit ne disparaîtra pas tant que notre génération sera de ce monde (mais la relève sera sans doute moins attachée à l’écriture !).
      En ce qui concerne la qualité des contenus vocaux je pense qu’ils sont moins pertinents que les contenus écrits pour l’instant car ils sont tout simplement moins nombreux. Par contre, le gadget Google Home est capable de lire à « voix haute » des articles rédigés sur le web. On peut donc imaginer qu’à l’avenir, il faudra aussi « écrire comme on parle » afin que les articles soient plus agréables à écouter.
      Enfin, pour ce qui est de l’algorithme de Google, il pourra fonctionner de la même manière qu’aujourd’hui, la seule différence et qu’il devra retranscrire les données vocales avant d’analyser la pertinence du contenu.
      Bonne journée à toi aussi !

  2. Bonjour Lucie,

    merci pour tes explications claires sur le SEO. On peut voir que tu maîtrises vraiment le sujet puisque c’est grâce à ton titre osé incluant « pour les nuls » que j’ai trouvé ton article sur Google puisque c’est exactement ce que je cherchais : un article pour les nuls 😉

    En tapant, SEO ou « à quoi sert la Google Search Console », on tombe sur des articles bien trop techniques ou détaillés. J’avais juste besoin de savoir à quoi sert le SEO et pourquoi il est important de s’y intéresser quand on démarre un blog.

    Ton article m’a plu et je vais donc prochainement regarder les autres articles pour comprendre comment je peux rédiger mieux mes articles pour mon blog.

    Merci !

  3. Bonjour, merci pour cet article et pour votre blog de manière générale, j’y apprends beaucoup de choses ! Je découvre tout juste le SEO et je trouve ça fascinant, de pouvoir « jouer » avec l’algorithme de Google et anticiper au mieux ses réactions sur notre contenu !

    Je me permets de relever une petite faute dans l’introduction « beaucoup de web-entrepreneurs me pose cette question ». (J’ai tendance à être pointilleuse, est-ce une bonne qualité pour la rédaction web ???)

    Encore merci pour votre travail !

  4. Explication pour les nuls (grand sourire) j’ai bien aimé le titre. Cet article je trouve assez détaillé pour les gens qui ne maitrisent pas le domaine, mais je trouve que même avec cette explication détaillé les gens auront de difficulté pour faire le SEO correctement. Je trouve que pour avoir des résultats satisfaisants il est mieux d’investir notre temps dans la recherche d’un vrai professionnel dans le référencement et, surtout, quand nous travaillons dans un domaine bien spécifique.

    J’ai une agence immobilière et j’utilise le logiciel de transaction immobilière IWS de plus de 10 années. Ils sont assez correct au niveau des tarifs dans ce domaine et je suis content de mon positionnement aussi. Mais c’est vrai qu’un responsable d’une agence immobilière ne deviendra jamais un expert en SEO, mais avec les articles que vous partagez vos connaissances nous aurons une idée et des propositions à fournir à nos prestataires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lancez-vous !

error: Content is protected !!

Inscrivez-vous à notre réunion d'information !

Rendez-vous le mardi 7 mai à 12 h, en direct avec Lucie Rondelet (fondatrice) et Roseline Tiffreau (directrice).

Vous voilà inscrit•e !