Vous aimeriez vous réorienter professionnellement ? Pas la peine d’attendre 5 ans de plus si vous sentez que c’est le bon moment : se reconvertir à 30 ans est une aventure passionnante. D’ailleurs, selon la dernière enquête de BVA pour le réseau France compétences, parue en février 2022, les 25-34 ans représentent plus d’un tiers des actifs ayant changé de carrière récemment ! Mais attention : changement de boulot rime avec changement de vie. Nouveau rythme, nouveaux interlocuteurs, nouveau lieu de travail : tout cela impacte forcément votre quotidien. Et si c’était justement de cela que vous aviez envie ? À 30 ans, on ne court pas forcément après la routine… et d’autres éléments de la vie personnelle peuvent aussi prendre le dessus. Vous aimeriez fonder une famille, et votre rythme actuel n’est pas compatible avec ce projet ? Vous cherchez une orientation professionnelle plus en phase avec votre personnalité et vos valeurs ? Découvrez tout de suite 5 métiers tendance pour une reconversion réussie 👇

Les métiers numériques plébiscités pour se reconvertir à 30 ans

Selon l’institut de sondage Odoxa, les métiers du numérique sont les plus recherchés dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Plutôt logique : la crise sanitaire a accéléré la transformation digitale des entreprises et démultiplié le besoin d’experts dans le secteur informatique. D’autant que ces métiers offrent de belles promesses d’indépendance et de liberté géographique, un critère plébiscité à l’ère post-covid. Un exemple ? Cet article, que j’ai écrit dans le sud du Portugal, a été relu en Suède par la responsable éditoriale en road trip en Scandinavie… alors que la créatrice de l’entreprise FRW est domiciliée en Nouvelle-Calédonie 😉. Vous avez toujours rêvé de voyager et de mener une vie de digital nomad ? Vous souhaitez devenir freelance et organiser votre temps comme bon vous semble ? Au sein d’une entreprise ou en tant qu’indépendant, les métiers suivants pourraient bien attirer votre attention.

1. Développeur web, le métier pour trentenaire geek

Le web developer est un technicien qui conçoit des sites internet ou des applications sur mesure. Il développe et met en place l’ensemble des fonctionnalités de la plateforme selon un cahier des charges élaboré par son client. Pour ce faire, il doit maîtriser les langages de développement web (Java, PHP, SQL, ASP) et les systèmes de gestion de contenus (CMS) afin d’écrire des lignes de code et de les intégrer à l’interface. Les tâches du développeur incluent également :

  • l’adaptation ou la refonte de sites existants ;
  • la rédaction de notices techniques ;
  • la correction des bugs (dysfonctionnements informatiques) détectés sur un site ;
  • le suivi et le support des plateformes conçues par lui.

Ce job pour geeks affirmés touche à tous les domaines d’activité, du jeu vidéo au e-marketing en passant par la santé, la finance, l’art ou encore le secteur public (armée, enseignement, etc.).

livre lucie rondelet

2. Social média manager, le job idéal pour les millenials

Facebook, Instagram, Twitter, TikTok, Snapchat… Le social media manager connaît par cœur les réseaux sociaux et leurs rouages. Responsable de la stratégie social media de ses clients, il effectue à la fois des tâches créatives et analytiques :

  • partager des contenus pertinents ;
  • créer des visuels impactants ;
  • sélectionner les supports de communication adéquats pour chaque réseau (photo, vidéo, mème, etc.) ;
  • analyser l’impact des campagnes de publicité payante ;
  • réaliser une veille actualisée des hashtags de la marque.

Ce métier très polyvalent exige une grande capacité d’organisation, car un responsable de médias sociaux est souvent amené à gérer les comptes de plusieurs clients.

📌 Vous voulez devenir social media manager ? Découvrez le programme de la formation Social writer de FRW.

3. Rédacteur web SEO, pour une reconversion à 30 ans réussie

Auteur de contenus rédactionnels numériques, le rédacteur web SEO a plus d’une corde à son arc. Sa mission : améliorer la visibilité d’une marque ou d’une entreprise et fidéliser sa clientèle en créant des contenus engageants, et optimisés pour les moteurs de recherche. Pages fixes, pages à propos, articles de blog, livres blancs ou encore newsletters, ce scribe 2.0 rédige des textes bien structurés et attrayants visant à booster le trafic sur les sites de ses clients. Ses compétences en référencement naturel et écosystème numérique peuvent rapidement l’amener à jouer le rôle de conseiller en stratégie digitale. Les bons rédacteurs web SEO s’arrachent comme des petits pains, car tout le monde veut être premier sur Google ! Directement issu de la transition numérique, ce métier d’avenir a le vent en poupe.

📌 Découvrez l’univers passionnant de la rédaction web SEO avec les formations de Lucie Rondelet et devenez rédacteur·rice web avant votre 31e anniversaire !

4. Copywriter, le magicien des mots

Le copywriter a un pouvoir magique : celui de convaincre son lecteur de passer à l’action grâce à ses mots. Champion de l’écriture persuasive, c’est le roi des CTA (call to action) qui convertissent : vendre un produit ou un service, inciter à laisser une adresse e-mail ou à s’abonner à une newsletter, etc. Ses missions concernent aussi bien les supports digitaux que les supports traditionnels. Il peut donc être amené à concevoir des pages de vente et des séquences mail tout autant que des affiches, des courriers publicitaires ou encore des prospectus copywrités. Les candidats idéaux à ce job passionnant sont des personnes dotées d’une forte empathie. En effet, elles doivent être capables de se glisser dans la peau du client idéal pour mettre à jour ses besoins et ses envies afin d’actionner les bons biais de persuasion. Si son métier n’est pas récent, le copywriter est devenu un collaborateur essentiel pour les entreprises physiques ou digitales.

📌 Le copywriting vous fascine et vous aimeriez apprendre les techniques de vente éthiques et durables ? Découvrez la formation au copywriting de FRW.

5. Traffic manager, un métier analytique pour changer de métier à la trentaine

Expert en marketing digital, le traffic manager gère les différents leviers d’acquisition de trafic pour une marque ou une entreprise. À ce titre :

  • il organise les campagnes publicitaires sur le Web (planification, mise en ligne des bannières, reporting et analyse des données) ;
  • il étudie le comportement des internautes grâce à des outils d’analyse (temps passé sur une page, nombre de clics, mots-clés tapés dans les moteurs de recherche) afin d’adapter sa stratégie ;
  • il s’appuie sur plusieurs sources de trafic potentiel (SEO, SEA, relations presse) pour générer de nouveaux canaux d’acquisition.

Ce stratège du Web possède des connaissances approfondies en inbound marketing et une rigueur à toute épreuve. Une piste de choix pour les profils scientifiques.

Comment faire une formation après 30 ans ?

Vous ne partirez pas de zéro si vous décidez de changer de métier à 30 ans ! Les compétences acquises au fil de vos expériences professionnelles ne demandent qu’à être recyclées. Cependant, pour être sûr de réussir votre reconversion et démarrer sur de bonnes bases, vous ne pourrez pas faire l’économie d’une formation.

Sorti du circuit scolaire et universitaire depuis quelques années, si ce n’est pas depuis belle lurette, pas évident de retourner sur les bancs de l’école… Bonne nouvelle : si vous êtes attiré par les métiers du digital, vous pourrez apprendre votre nouveau métier en ligne. De nombreux organismes proposent des parcours d’apprentissage en e-learning complets. Cours en vidéo, ateliers interactifs, plateforme dédiée et suivi personnalisé sont au programme des meilleures formules. Dans tous les cas, privilégiez les établissements certifiés Datadock et Qualiopi et partez en quête des témoignages d’anciens élèves : ils en disent long sur la qualité du contenu délivré.

📌 Social media manager, copywriter, rédacteur web SEO : FRW propose un panel complet de formations à distance autour de l’écriture digitale. De mon côté, j’ai suivi la formation Origami de Lucie Rondelet : opération reconversion réussie !

📌 Le compte personnel de formation est un dispositif public de formation continue ouvert à toutes les personnes actives. Il vous permet de bénéficier d’une aide au financement pouvant couvrir l’intégralité des frais engagés. Consultez vos droits au CPF et découvrez les formations éligibles à tout moment.

Sabine André, rédactrice web SEO et ancienne élève Origami 6

Sources :

Des reconversions professionnelles variées et éloignées des modèles linéaires, note d’études France compétences (février 2022).
Changer de métier ? Une bonne chose pour 85 % des français. Sondage Odoxa pour OpenClassrooms (juin 2017)

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!