L’objectif de Google a toujours été de fournir aux internautes la réponse la plus qualitative et la plus pertinente possible. Chaque année, l’importance du contenu augmente. Les tendances SEO pour 2020 découlent naturellement de ce constat : maîtrise du langage naturel, augmentation des requêtes conversationnelles… Si le géant technologique continue sur cette lancée, cette décennie sera marquée par sa transformation complète en moteur de réponse. Pourtant, cela n’empêche pas de nouveaux acteurs de revendiquer leur part du gâteau. Découvrez dans cet article quelles sont les tendances en référencement naturel qui impacteront votre activité de rédacteur en 2020 !

L’obsolescence des stratégies basées sur les mots clés est la tendance majeure pour le SEO en 2020

Colibri, RankBrain, BERT… Ces mises à jour des algorithmes de Google ont graduellement mené l’indexation des pages web vers un niveau supérieur : celui du langage naturel, c’est-à-dire l’expression écrite ou orale réellement utilisée par les humains. Pourquoi cette évolution a-t-elle sa place dans les changements prévus pour 2020 ? Parce que la mise à jour BERT, déployée en France début décembre 2019, en est une consécration : entraînée à comprendre le langage humain, la machine appréhende les contenus dans leur globalité et saisit l’intention de recherche de l’internaute.

💡 En 2020, un robot comprend votre texte et les requêtes des internautes de la même façon (ou presque) qu’un être humain.

Pourquoi cette évolution du SEO est-elle particulièrement importante pour vous, rédacteurs ? Car elle rend les stratégies fondées exclusivement sur le placement de mots clés caduques. Ne vous cassez plus la tête à essayer d’insérer votre requête clé dans un texte selon un ratio savamment étudié : so 2010 ! À la place, rédigez de façon naturelle. L’équation est simple : si vous créez un contenu exhaustif et sourcé, votre texte s’agrémentera automatiquement du champ sémantique nécessaire à son bon positionnement. En revanche, un abus de mots clés ne sauvera pas un texte sans valeur.

🎞️ Vous souhaitez découvrir BERT en détail ? Lucie a pensé à vous :

Les requêtes conversationnelles ont le vent en poupe

Poussées par la multiplication des assistants personnels virtuels (comprenez : les appareils permettant d’effectuer des recherches vocales), les requêtes conversationnelles gagnent du terrain cette année.

🛎️ Bonne nouvelle : elles subissent une concurrence faible… jusqu’à présent. Alors, foncez ! Comment ? En utilisant des requêtes de longue traîne, mais pas n’importe lesquelles. Mettez-vous à la place de l’utilisateur pour déterminer les demandes faites à Siri, Alexa… Autre bénéfice : la longue traîne est LE moyen pour atteindre le Graal du rédacteur : la position 0 ! C’est d’ailleurs le contenu du précieux encadré qui est lu par les assistants vocaux.

Quelques exemples de résultats des élèves de Lucie :

position 0

Google poursuit sa transformation en moteur de réponse

Qui dit position 0, dit réponse fournie directement à l’internaute par Google. Le géant de la technologie ne cache d’ailleurs pas cet objectif ambitieux : devenir un moteur de réponse. En schématisant grossièrement, la première étape vers ce but a été l’introduction des featured snippets et du knowledge graph. La seconde est le déploiement de BERT. Si je devais faire des pronostics pour les années futures, je dirais que ce ne sont sans doute pas les dernières modifications prévues.

Naïvement, vous visez cette fameuse position 0. Je le fais aussi. Quelle fierté lorsque vous voyez l’extrait d’un de vos textes s’afficher dans l’encadré !

💣 Pourtant, l’orientation prise par Google pourrait avoir des effets délétères pour le référencement naturel. Si la réponse est fournie directement à l’internaute par le moteur de recherche, le trafic des sites diminuera, indépendamment de leur position dans le SERP. Ce phénomène épargnera probablement les requêtes commerciales, mais il nuira au trafic issu des mots clés informationnels et navigationnels. Pour l’instant, il est impossible de prédire comment cette problématique sera traitée par l’entreprise américaine.

Les moteurs de recherche spécialisés sont privilégiés par l’utilisateur

Incroyable, mais vrai : Google n’est pas le seul moteur de recherche intéressant. En fonction de vos sujets de prédilection, vous devez également vous renseigner sur les stratégies d’optimisation pour Pinterest, Amazon, Booking, Tripadvisor…

Comparées au mastodonte de la recherche en ligne, ces plateformes semblent marginales. Pourtant, les internautes se tournent de plus en plus vers elles pour leurs requêtes spécialisées. C’est ainsi qu’en 2018, Amazon est devenu le moteur le plus utilisé pour la recherche de biens de consommation. Dans une plus faible mesure, Pinterest a connu une progression importante au cours de l’année 2019 : 28 % d’utilisateurs en plus. Ils sont aujourd’hui 322 millions à utiliser ce réseau. C’est suffisant pour leur consacrer une petite partie de votre attention en 2020 !

D’autres tendances SEO se dégagent pour le reste de la décennie, mais elles auront un impact plus faible sur votre activité de rédacteur. Il s’agit notamment de la recherche par image qui s’installe progressivement dans les habitudes des internautes. De plus, les sites qui ne seraient pas encore passés au responsive design doivent le faire prochainement : depuis le lancement de l’Index Mobile First en 2018, c’est la version mobile des pages qui est indexée pour la majorité des sites. Bref, de nombreuses évolutions sont attendues pour cette année, mais aucune révolution !

Et vous, quels sont vos pronostics pour l’avenir du SEO ?

Pour suivre toutes les actualités du référencement éditorial, abonnez-vous à la chaîne YouTube de Lucie !

Anne – Correctrice et coach dans l’équipe de Lucie Rondelet et ancienne élève Origami 2

 

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :