Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Le storytelling est une technique qui permet d’embarquer le lecteur dans une histoire afin de le captiver et le rapprocher de la personne ou la marque qui est à l’origine du texte. Le storytelling est très utilisé en marketing et en politique, le récit peut parfois ressembler à un conte et doit entraîner des émotions chez le lecteur. La traduction de “storytelling” est littéralement la “communication narrative“, inutile donc de préciser la définition.

Combien de fois avez-vous dit à votre meilleur ami « tu sais ce qui m’est arrivé hier ? Attends, faut que j’te raconte ! ». Eh, oui, raconter sa vie n’est pas qu’une expression. À l’oral, pour rendre vivant et intéressant un récit, le meilleur moyen est de le mettre en scène. Et à l’écrit, ça marche aussi ? Évidemment et ça porte même un nom : le storytelling. Comment se pratique-t-il ? Pourquoi fonctionne-t-il si bien ? Y a-t-il des pièges à éviter ? Découvrons tout de suite les secrets qui font d’un article une histoire mémorable grâce au storytelling !

Origine du storytelling : pour la petite histoire…

S’il est vrai que ce concept a fait son entrée dans le jargon du digital content il y a quelques années seulement, c’est en fait un principe vieux comme le monde. Déjà, à l’époque de la mythologie, on se servait des histoires pour asseoir une autorité. Les récits ont toujours eu le pouvoir de convaincre. Qui oserait remettre en question la puissance de Zeus ou la force d’Hercule ?

Plus récemment, avec l’arrivée du marketing, les publicitaires ont continué de profiter de la force de persuasion des histoires pour vanter les mérites de leurs produits. Et c’est dans les années 2000, avec l’arrivée d’internet, que le terme anglo-saxon storytelling s’est généralisé et est devenu une vraie technique de communication.

L’art de raconter une histoire | Technique de storytelling en 4 étapes

Comme dans toute rédaction, le contenu doit être structuré et avoir un fil conducteur. Le petit plus du storytelling réside dans la maîtrise du schéma narratif. Voici les 4 étapes à suivre pour garantir le succès de votre récit :

  1. Planter le décor de l’histoire en présentant le contexte et le héros.
  2. Donner du piment et de l’intensité dramatique en intégrant un élément perturbateur.
  3. Permettre au héros de réagir et parvenir à une solution (qui peut être une réussite ou un échec).
  4. Offrir un point final au récit dans lequel le héros tire les leçons de ses expériences (genre de morale de l’histoire).

Les secrets du succès du storytelling en rédaction web

L’émotion au cœur de l’action

Ce qui fait le succès du storytelling c’est la capacité du rédacteur web à « embarquer » les internautes dans une aventure. Qu’elle soit réelle ou imaginaire, une bonne histoire permet de créer un lien de proximité entre auteur et lecteur. Pourquoi ? Parce qu’elle humanise le rédacteur et joue sur les émotions du public.

cafeine-lucie-rondelet

Un processus d’identification facilité

Une histoire bien rédigée et adaptée à la cible du site ou du blog en question a de grandes chances de capter l’attention du lecteur, car elle lui permet de se sentir impliqué et concerné.

Bien souvent, l’internaute va pouvoir s’identifier au héros. Il arrive même fréquemment qu’il se reconnaisse dans la situation décrite, ce qui va alors décupler son intérêt pour l’intrigue et l’inciter à poursuivre sa lecture avec enthousiasme.

Un esprit durablement marqué

Un autre avantage du storytelling est sa capacité à faire passer un message en le rendant vivant. Combien de fois avez-vous lu une information pour l’oublier aussi vite ? Grâce à la mise en scène provoquée par une histoire, le message que vous souhaitez faire passer restera plus facilement et plus durablement ancré dans les mémoires. Et au passage, vous aussi ! 😉

2 pièges à éviter qui pourraient réduire à néant vos talents de storyteller

Ne parler que de vous

J’évoquais un peu plus haut les bribes d’une conversation avec votre meilleur ami à qui vous deviez absolument raconter un évènement de votre vie. Alors, que cette histoire puisse intéresser votre entourage, c’est logique. Mais en quoi pourrait-elle captiver une personne qui ne vous connait pas du tout ? En rien, nous sommes d’accord.

N’oublions pas aussi que l’un des principaux intérêts du storytelling réside dans la capacité du lecteur à s’identifier au héros. C’est pourquoi, raconter une histoire, c’est bien, impliquer le lecteur en lui permettant de se sentir concerné, c’est mieux. Et si vous ne faites que parler de vous, comment le peut-il ?

Manquer de crédibilité et d’honnêteté

Tout le monde aime les bonnes histoires. Mais ce que le public apprécie par-dessus tout, c’est sentir la sincérité et l’authenticité d’un récit (sauf évidemment dans le cas d’une science-fiction, mais dans ce cas, les choses sont claires dès le début 😉). Alors, évidemment, rien ne vous empêche d’être inventif (vous n’avez pas nécessairement une anecdote pour chaque sujet). Mais si vous êtes forcé de faire preuve de créativité, veillez juste à ce que ça ne se ressente pas trop.

Encore une fois, le public a besoin de pouvoir visualiser les choses et si l’intrigue est trop tirée par les cheveux, ils sentiront que tout ne tourne pas rond et vous perdrez la confiance de vos lecteurs. Et vous savez à quel point elle est précieuse 😉.

Voilà donc en quoi consiste le storytelling, comment et dans quel but l’exploiter en rédaction. Si on réfléchit bien, il s’agit ni plus ni moins qu’une technique de webmarketing qui se rapproche d’ailleurs un peu du copywriting.

À lire aussi : Devenir Webmarketeur : Pourquoi pas moi ? 

Lucie et Carine

 

  •  
    95
    Partages
  • 95
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !