Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Avez-vous déjà entendu parler de cocon sémantique ? Il s’agit d’une technique SEO dont l’objectif principal est d’attirer un trafic ciblé sur un site internet grâce à un travail de maillage interne pertinent et établi autour de requêtes clés, sur une même thématique. Je vous parle en chinois ? Pas de panique, l’article d’aujourd’hui est entièrement dédié au sujet : définition, mise en place, outils, vous saurez tout !

Note : cet article a été commandé à Marie DM, élève de la formation Origami.

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ?

Définition du cocon sémantique

Le concept du cocon sémantique est aujourd’hui populaire grâce à Laurent Bourrelly, consultant SEO depuis 2004 et expert en matière de référencement. Il fait le constat que la plupart des chefs d’entreprise se lancent dans la rédaction d’un blog ou d’un site, sans avoir une vision stratégique clairement définie. Ils suivent les préconisations de leur CMS, publient du contenu sans tenir compte des attentes de leurs (potentiels) clients, et se lancent ainsi dans de nombreuses actions sans avoir d’objectif précis. Résultat ? Non seulement ces entreprises prennent le risque de voir leur site ou leur blog pénalisé par les mises à jour de l’algorithme de Google du jour au lendemain, mais ils perdent également du temps et… de l’argent !

Créer un cocon sémantique est une méthode appliquée par de nombreux experts dans le référencement naturel et dont le principe est le suivant : l’objectif est de partir des attentes et des besoins d’un internaute pour décliner un certain nombre de thématiques et de requêtes principales. Autour de ces thématiques, plusieurs niveaux de contenus et de pages reliées entre elles (maillage interne) vont pouvoir être établis pour en faire ressortir une page cible. Notez que plusieurs cocons peuvent être mis en place au sein d’un même site. Ainsi, en naviguant de page en page, l’internaute finit par se retrouver sur la page cible du site internet.

Comment fonctionne le cocon sémantique ?

Tout le principe du cocon sémantique repose sur la construction d’un maillage interne puissant, mais attention, un mauvais maillage peut aussi avoir l’effet inverse. Vous devez ainsi porter une attention toute particulière aux liens vers lesquels vous allez pointer, et ce en fonction de la stratégie que vous avez établie. L’idée est de créer un véritable cocon, de tisser des liens, autour d’une page stratégique pour en renforcer la puissance dans le SERP, grâce aux mots clés et au maillage interne. Vous voyez l’idée ?

–> Découvrez ici le lexique du rédacteur web

Imaginez un arbre généalogique avec trois niveaux de descendance :

  • la mère, qui représente la page cible, celle que vous voulez booster ;
  • les filles, qui représentent ce qu’on appelle des pages mixtes et qui vont pointer à la fois vers la page cible et vers les pages complémentaires ;
  • les petites filles, qui sont des pages complémentaires qui vont pointer vers les pages mixtes.

L’architecture de ces pages va ainsi permettre de “donner du jus” à un ensemble de pages, avec pour objectif que l’internaute se retrouve nécessairement sur la page cible, au fil de sa navigation, et bien sûr d’augmenter le trafic du site. Malin non ?

Cocon sémantique et référencement naturel

Comme vous le savez, même si l’on peut constater un certain nombre de bonnes pratiques en matière de référencement naturel, personne n’est à l’abri de voir son site ou son blog pénalisé suite à une nouvelle mise à jour de l’algorithme de Google. Il est déjà arrivé à Lucie FRW de voir des clients très bien positionnés dans le SERP, se retrouver en bas des résultats en quelques jours.

Cela vous effraie ? Vous avez bien raison, car en matière de référencement naturel, mieux vaut rester prudent. Pour revenir à notre cocon, et comme nous l’avons vu précédemment, il est composé d’une multitude de pages dont le champ sémantique est travaillé pour répondre aux exigences de l’optimisation SEO. On a donc une page cible, autour de laquelle on construit une véritable toile de contenus rédigés autour d’un même champ sémantique. Vous l’aurez compris, référencement et cocon sémantique font (très) bon ménage.

L’intérêt d’un trafic ciblé

Le rêve de tout propriétaire de site e-commerce, de blog ou de site internet, c’est d’obtenir du trafic. Sans trafic, il paraît en effet difficile de faire vivre un site et donc de générer du chiffre d’affaires. Il me paraît néanmoins essentiel de préciser que ce qui est vraiment important, c’est d’attirer une audience ciblée. Entre un visiteur qui atterrit sur votre site par hasard, en cliquant sur une publicité par curiosité, et celui qui aura tapé des mots-clés dans la barre de recherche de Google et qui visite votre site parce que votre contenu lui paraît pertinent, il n’y a pas photo !

Mettre en place un cocon sémantique c’est placer l’internaute au centre de sa stratégie de référencement. En se posant les bonnes questions, le contenu est construit pour répondre à ses attentes et à ses besoins. Si un internaute se retrouve sur votre site, ce ne sera pas par hasard, mais bien parce qu’il aura trouvé dans le SERP, du contenu pertinent qui répond à sa recherche. Vous avez ainsi beaucoup plus de chance de convertir une audience ciblée, qu’un visiteur lambda qui navigue de site en site.

Comment créer un cocon sémantique ?

Les étapes à mettre en place

Avant de commencer, je tiens à préciser que je ne suis pas une experte en matière de cocon sémantique et que si vous souhaitez réellement le mettre en place sur votre site, je vous recommande vivement de vous former auprès de l’expert en la matière, Laurent Bourrely. Sur son site, celui-ci propose une formation en ligne de 10 vidéos dédiées pour faire de vous un as du cocon sémantique. Ceci étant dit, voici la liste des étapes importantes à suivre pour créer un cocon sémantique.

L’importance du choix des mots-clés

Vous le savez déjà, le choix des mots-clés est capital pour rédiger un article optimisé pour le SERP. Pourtant, il n’est pas toujours évident de prioriser les différents niveaux de requêtes et de faire des choix pertinents compte tenu de votre thématique mais aussi de votre environnement.

Dans la mesure où la notion de cocon sémantique repose sur plusieurs niveaux de pages et de requêtes, le choix des mots-clés et du champ sémantique que vous allez utiliser est stratégique. En partant ainsi d’un thème central, vous pouvez décliner un certain nombre de thématiques associées, avec les mots clés qui s’y rapportent. Si on prend par exemple le thème des chats, vous pourrez avoir les grandes familles suivantes : alimentation du chat, prendre soin d’un chat, jouets pour chat, etc. Puis dans la famille “alimentation du chat”, vous pourrez associer les requêtes suivantes : quelles croquettes choisir pour son chat, comparatif de prix des croquettes pour chats, etc. Je pense que vous avez compris le principe.

Ce premier travail pose la question des besoins des internautes, car c’est bien autour de ces besoins que votre travail de recherche doit être orienté. Vous devez vous interroger sur votre public cible et orienter le contenu de vos publications en fonction de ses attentes pour le conduire directement jusqu’à votre site.

Mindmaps et cocons

Difficile de parler de cocon sémantique sans aborder la notion de mindmap (carte visuelle). Si cela ne vous parle pas, laissez-moi éclairer votre lanterne. Le mindmapping est un outil de visualisation extrêmement efficace pour extraire et mémoriser des informations. C’est une méthode créative et logique qui permet de regrouper des idées et de prendre des notes. En gros, c’est une sorte de cartographie autour d’un thème qui permet de transformer tout un tas de données, en un tableau attractif et facile à visualiser.

En matière de cocon sémantique, les mindmaps vont vous aider à concevoir et à visualiser votre cocon pour construire votre arborescence. Vous obtiendrez ainsi une vision plus claire sur l’architecture de vos pages et sur leurs interactions entre elles. Si l’on reprend notre exemple de thématique du chat, réaliser une mindmap consiste à recréer visuellement le mot-clé central “chat”, et à décliner les différentes familles autour de ce mot clé, dans un niveau de détail le plus avancé possible sous formes de silos.

Une fois que vous aurez créé votre carte visuelle, vous aurez un plan précis qui vous servira à décliner les différents niveaux de pages à mettre en place pour créer votre cocon sémantique. Le mindmap va donc vous aider à construire l’arborescence de votre site.

Maîtriser l’architecture de votre cocon

Nous l’avons déjà évoqué un peu plus haut, l’architecture des pages est le fondement du cocon sémantique, essayons de reprendre les bases de cette technique SEO :

  • La page cible : elle est la page stratégique de votre site. C’est elle que l’on va chercher à booster.
  • Les pages mixtes : elles sont les pages de niveau intermédiaire. Chaque page mixte contient un lien vers la page cible dans le chapô (en utilisant le mot-clé principal) et chaque H2 contient le lien vers une page mixte. Il faut compter un minimum de 5 pages mixtes, il y aura donc 5 H2 dans chacune d’elles. En bas de page, les liens vers les pages complémentaires sont également proposés.
  • Les pages complémentaires : elles sont les pages de second niveau. Elles contiennent un lien vers la page cible (en utilisant le mot-clé principal), et les liens vers les pages mixtes en fin d’article. La rédaction des pages complémentaires reste classique.

Vous l’avez compris, l’utilisation du cocon sémantique est un outil puissant pour renforcer à la fois le maillage interne de votre site, mais aussi pour améliorer le référencement naturel de vos pages dans le SERP et le trafic de votre site. Si vous avez bien défini les besoins et les attentes de votre cible, ce jeu de maillage interne devrait conduire l’internaute tout droit vers votre page cible.

Quelques outils pratiques pour vous aider

Si à votre tour vous avez envie de vous lancer, je vous propose de découvrir quelques outils qui vont pouvoir vous aider dans la mise en place de votre cocon sémantique.

Outils en ligne

SEObserver : cet outil vous permet de traquer la concurrence sur un mot-clé pour partir en quête des premiers résultats sur Google. Grâce à lui vous pourrez facilement repérer les sites bien positionnés sur un mot-clé, analyser leur stratégie et les bonnes pratiques qui fonctionnent, pour vous aider à affiner votre propre stratégie. Attention, l’utilisation de cet outil est payante.

Insight Yooda : ce site fonctionne un peu sous le même modèle que SEObserver, à la différence qu’il propose une version gratuite. Vous pourrez ainsi analyser des sites, trouver des mots clés pertinents sur une liste de requêtes et trouver directement des sites concurrents sur la base d’une thématique.

Cocon.se : il s’agit d’un outil de visualisation de l’architecture interne d’un site. Il met en évidence l’attrait de vos contenus et vous donne une représentation visuelle interactive de l’organisation de votre site. Il peut ainsi mettre en évidence ses forces, comme ses faiblesses et vous donner ainsi des pistes d’amélioration.

Cocon sémantique et WordPress

Si vous n’avez pas de compétences en matière de développement, vous devrez donc intégrer les liens de maillage interne manuellement. Si c’est le cas, vous serez probablement soulagé de savoir qu’il existe un plugin WordPress dédié à l’intégration du cocon sémantique. Il s’agit du plugin Bombyx4wp, développé par Benoit Chevillot (développeur de talent), sur les préconisations de Laurent Bourrelly.

Concrètement comment ça fonctionne ? Vous allez pouvoir rédiger vos contenus (ou faire appel à un rédacteur de talent) directement sur le fichier mindmap. Une fois ce travail réalisé, il suffit d’envoyer le fichier compressé au plugin qui se charge d’importer les données et d’intégrer les textes dans le respect des grands principes du cocon sémantique et du maillage interne. C’est donc un gain de temps considérable et l’assurance d’un travail réalisé dans les règles de l’art.

Sachez qu’il s’agit d’un plugin payant qui coûte 40 € et qu’en l’achetant, vous bénéficiez d’une remise de 40% sur la formation de Laurent Bourrelly, ce qui n’est pas négligeable !

Nous arrivons à la fin de cet article. J’espère qu’il vous aura permis d’y voir plus clair et qu’il vous encourage à vous lancer dans cette aventure passionnante pour booster votre référencement naturel et attirer du trafic ciblé. Comprendre le cocon sémantique et le mettre en place est une mission qui peut en effrayer plus d’un de prime abord, mais je crois réellement en son potentiel et à son impact sur le référencement et pour le trafic.

N’hésitez pas à me donner vos impressions dans les commentaires et à aimer la page Facebook de Lucie pour vous tenir informé des derniers articles publiés 😉

Marie DM

C'est quoi le cocon sémantique

--> Voir l'eBook

  •  
    32
    Partages
  • 32
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !