Pour éviter les textes fades, nombreux sont les clients qui précisent “pas de blabla” ou encore “merci d’éviter le mot pour mot” dans leurs briefings. Si vous débutez et que vous restez perplexe face à ces phrases obscures, rassurez-vous, cet article devrait éclairer votre chemin et vous donner un coup de pouce pour avoir un bon style en rédaction web ! 😉

Faire du blabla : chose à éviter en rédaction web à tout prix

Ne vous est-il jamais arrivé de lire un article qui tourne autour du pot pendant 3, 4, 5 phrases, voire plus, avant de vous révéler une information franchement peu intéressante ? Personnellement ça m’arrive très souvent, surtout lorsque je lis des articles d’actualité. Ces articles reprennent tout le contexte (que l’on connaît par cœur), pour finalement nous remettre en conclusion la phrase “choc” du titre qui nous avait donné envie de lire l’article… Et c’est tout !

Éviter les textes fades signifie donc arrêter le “blabla”. Arrêter de raconter / écrire des choses inutiles ou à faible valeur ajoutée, uniquement dans le but de remplir un texte (berk). Le web est déjà assez pollué par les articles inconsistants !

Faire du mot pour mot : l’ennemi d’un bon style rédactionnel

Le “mot pour mot” ressemble fortement au “blabla”. J’ai remarqué que ceux qui pratiquent le “blabla” le font souvent de manière inconsciente tandis que le “mot pour mot” est un art maîtrisé ! Les rédacteurs en manque d’inspiration utilisent le “mot pour mot” dans le but de compléter un article qui n’aurait pas assez de contenu. Et comme nous sommes sont souvent payés au mot… ça fait plus de sous-sous. Ou alors certains rédacteurs font ça pour répondre au briefing d’un client qui a bien précisé “1 000 mots minimum”.

Exemples concrets de “blabla” et de “mot pour mot”

Je ne sais pas si vous avez fait le même constat, mais les contenus touristiques sont souvent très fournis en “blabla”. Par exemple :

 New Delhi offre de nombreux points d’intérêts et d’attractions pour profiter au mieux de votre escapade citadine ou de votre week-end.

Trouvez-vous que cette phrase apporte quelque chose ? Si vous deviez vous rendre à New Delhi la semaine prochaine, seriez-vous heureux de découvrir ce morceau de texte ?

Pour un dépaysement total, les Maldives vous offrent une multitude de raisons de les visiter. Rien n’est plus relaxant que d’admirer cette nuance de bleu en commençant par le ciel au bleu d’azur.

Ici, le problème n’est pas seulement le “blabla”… hum.

Voici maintenant quelques exemples de “mot pour mot” :

Le choix est énorme, vous y trouverez certainement ce qui vous convient, et continuerez à effectuer vos exercices avec plaisir.

… le type de phrase que l’on ajoute juste à la fin, car il nous manque une quinzaine de mots !

Je remarque aussi beaucoup de :

Qui ravira petits et grands

ou encore

De tout temps, l’Homme

Je n’ai malheureusement pas beaucoup d’autres exemples en tête au moment où j’écris ces lignes mais je devrais les noter. N’hésitez pas à partager les vôtres en commentaires !

Que vous soyez rédacteur web débutant (ou même confirmé), attention donc à toutes ces phrases ou expressions qui vous desservent et tirent votre style vers le bas !

Et si le thème de votre article ne vous inspire pas, je vous laisse avec cette vidéo 🙂

Et si mon blog vous plaît, rendez-vous sur ma page “Plan du site” pour avoir un aperçu de tous mes articles !

N’oubliez pas de laissez un petit “like” si cet article vous a plu et à me rejoindre sur la page Facebook !

Bonne rédac’ !

Lucie

lucie rondelet instagram

error: Content is protected !!