Actu

Logiciels Libres et Rédaction web : Conseils d’une spécialiste

Publié
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous souhaitez vous lancer en rédaction web et avez besoin d’un ordinateur. Vous hésitez entre Mac et PC. Savez-vous qu’il existe une troisième possibilité ? Les logiciels libres sont une solution méconnue mais intéressante. À la fois éthiques, souvent gratuits, faciles d’utilisation, ces logiciels vous permettent d’effectuer toutes les tâches nécessaires à votre activité. Suivez le guide !

Note : cet article a été rédigé par Véronique D, spécialiste des logiciels libres 😉

Les logiciels libres : pourquoi les utiliser ?

En rédaction web, l’ordinateur est votre outil de travail. C’est d’ailleurs le principal matériel dont vous avez besoin pour exercer votre activité. De nombreuses raisons peuvent vous inciter à utiliser des logiciels libres.

L’éthique

Une grande partie des utilisateurs de logiciels libres sont sensibles à l’éthique. À l’inverse des logiciels propriétaires dont le code source est gardé secret, les logiciels libres mettent le leur à disposition. Ainsi, n’importe quel développeur peut l’étudier, le modifier, l’améliorer et le redistribuer. Ces principes ont été définis par la Free Software Foundation (Fondation pour le logiciel libre), fondée par Richard Stallman en 1985. Le concept de liberté ne se cantonne pas aux logiciels : l’utilisateur est tout aussi important et ses données personnelles restent confidentielles. Elles ne sont pas revendues dans un but commercial. À l’heure où les scandales s’enchaînent et où l’éthique est de plus en plus recherchée, c’est une alternative attrayante.

La gratuité

Les logiciels libres sont souvent disponibles gratuitement. Quand on débute en rédaction web, on a souvent peu de moyens donc éviter d’avoir à investir dans des logiciels coûteux, c’est plutôt un bon point ! De plus, même avec un vieil ordinateur peu performant, vous pourrez écrire vos textes et les transmettre à vos clients. Les logiciels libres sont généralement moins gourmands en ressources que les logiciels propriétaires. Quand vous achetez un ordinateur neuf, quelle que soit la marque, plusieurs logiciels sont déjà pré-installés : système d’exploitation, navigateur internet, bureautique, antivirus… Vous n’avez pas le choix, ils sont imposés, mais ils ne sont pas gratuits car le prix d’achat de l’ordinateur les prend en compte. Pire encore, si vous achetez un Mac, vous ne pourrez utiliser qu’un certain nombre de logiciels, validés par Apple et payants, bien sûr. Avec les logiciels libres, vous n’installez que ceux dont vous avez besoin et réalisez donc de substantielles économies !

L’entraide

Les libristes forment une communauté extrêmement solidaire. L’esprit d’entraide n’est pas un vain mot et vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider. De nombreux tutoriels, sites spécialisés et forums existent. Si vous rencontrez un problème, vous demandez comment utiliser telle fonctionnalité, posez votre question sur un forum, vous recevrez rapidement une réponse. Il existe également de nombreuses associations, partout dans le monde, où des bénévoles passionnés vous expliqueront le fonctionnement des logiciels libres. Ils pourront même vous aider à les installer sur votre machine. Vous ne serez donc jamais seul devant votre ordinateur : l’entraide et le partage font partie des valeurs fondamentales des libristes.

Les logiciels libres : quelques exemples

Les logiciels libres sont aussi diversifiés que les logiciels propriétaires. Quel que soit votre besoin, il existe un logiciel pour le couvrir.

Le système d’exploitation

Sur les ordinateurs neufs, Windows est pré-installé. Quand vous souhaitez changer de version, vous devez l’acheter et lorsqu’il faut faire des mises à jour, vous devez vous arrêter de travailler pendant leur installation. Linux est un système d’exploitation alternatif. De son véritable nom, GNU/Linux, ce système existe dans de nombreuses versions. Ainsi, que vous soyez débutant ou expert, il existe une distribution faite pour vous. L’un des autres avantages, c’est que votre ordinateur démarre et s’éteint bien plus rapidement. Les mises à jour se font régulièrement, d’un simple clic, pendant que vous continuez à travailler.

Les navigateurs Internet

Outre Internet explorer et Safari (pour les Mac), il existe pléthore d’autres navigateurs Internet, dont certains sont des logiciels libres. Mozilla Firefox et Chromium, par exemple, en font partie. Avec ces navigateurs, votre vie privée est préservée tout en vous offrant des performances similaires. Vous pouvez enregistrer vos sites préférés en favoris (ou marque-pages). Si vous le souhaitez, vous pouvez même ajouter une extension qui vous permettra de créer des vignettes. Personnellement, j’utilise beaucoup ce système, que je trouve bien plus pratique que les favoris. Ma page d’accueil présente un certain nombre de vignettes : les sites que j’utilise le plus comme ma boite mail perso, ma banque, la bibliothèque municipale, etc. Ces vignettes ne se limitent pas à une seule page : vous pouvez créer autant d’onglets que nécessaires et personnaliser chacun avec le nombre de vignettes souhaitées.

Les moteurs de recherche

Si Google est numéro 1 des moteurs de recherche, il est loin d’être éthique. Ses algorithmes sont jalousement gardés secret et la moindre de vos recherches est mémorisée. Qwant est un moteur de recherche libre qui respecte votre vie privée.

La bureautique

La suite Microsoft Office est certainement la plus répandue pour la bureautique mais là aussi, une alternative existe avec LibreOffice. Traitement de texte, tableur, présentations de diaporamas, dessins, base de données… tout cela est possible avec LibreOffice. L’autre avantage de cette suite libre, c’est que vous n’avez aucun euro à débourser pour vous la procurer, elle est totalement gratuite et téléchargeable sur Internet. Si vous êtes habitués à Word, vous pouvez être un peu dérouté au début et ne pas trouver comment faire telle ou telle manip mais rassurez-vous : vous n’êtes pas seul ! Tapez votre demande dans un moteur de recherche ou directement sur un forum et vous trouverez la réponse à votre question.

La gestion de mails

Thunderbird est l’équivalent de Outlook en libre et gratuit. Grâce à cette application de messagerie, vous gérez vos mails avec simplicité. Vous pouvez consulter toutes vos adresses mails depuis un seul endroit, créer des dossiers et sous-dossiers, classer les mails de vos contacts, etc. Chaque boite mail reste indépendante et lorsque vous écrivez un message, vous sélectionnez l’adresse mail d’expédition. Pour votre destinataire ça ne change rien : il ne sait pas que vous êtes passé par un client messagerie et non par votre boite mail directement. Pour chaque boite mail, vous disposez d’une boite de réception, d’un dossier « envoyés », « indésirables » et « corbeille » et vous créez les dossiers nécessaires pour chaque boite mail.

Les logiciels libres sont donc une solution très intéressante si vous débutez en rédaction web et n’avez pas les moyens d’investir dans un matériel coûteux. Gardez votre vieil ordinateur portable, installez une distribution Linux, les logiciels dont vous avez besoin et… commencez à travailler !

Véronique D, rédactrice web et élève de la formation Origami

  •  
    22
    Partages
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 réflexions au sujet de « Logiciels Libres et Rédaction web : Conseils d’une spécialiste »

  1. Merci beaucoup pour cet article, depuis le temps que je voulais passer à Linux, je crois que je vais recycler mon vieux pc et tester.

  2. Ah merci ! Je suis contente que quelqu’un en parle ! Je fonctionne sous Linux depuis des années (bon j’avoue, je n’y connaissais rien, mais je vis avec un informaticien, ça aide…) et je n’ai vraiment pas envie de changer !
    A ceux qui hésitent, sachez que dans un premier temps vous pouvez partitionner votre disque dur pour installer Windows d’un côté et une distribution Linux de l’autre côté – ça peut être pratique notamment si vous avez certains jeux (pour moi c’était les Sims) qu’il est plus simple d’utiliser avec leur CD sous Windows…

    1. Bonjour Maylis
      Ah ! Je viens juste d’installer Linux sur un PC booknote, je débute, et quels sont vos logiciels pour la rédaction ? Merci

    2. Oui en effet, partitionner son disque est très pratique. Personnellement c’est ce que j’ai fait aussi car comme je suis aussi écrivain public-biographe, j’ai un dictaphone pour enregistrer les personnes et un logiciel de dictée vocale qui retranscrit mais ne fonctionne que sous Windows (Snif !). Il y aussi la solution d’installer une “machine virtuelle” (Virtual box, je crois) : ça fait comme un 2e ordi dans votre ordi et ça vous permet d’avoir accès à Windows sans redémarrer votre ordi pour quitter Linux. Ça c’est carrément génial ! Ça m’a beaucoup servi quand j’écrivais sur Textbroker car il ne voulait pas copier mon texte depuis LibreOffice sur Linux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *