La spécialisation du rédacteur web | Le point sur un sujet qui fait parler

Se spécialiser en rédaction web : bonne ou mauvaise idée ? Les deux mon capitaine ! Que vous débutiez en tant que rédacteur web freelance ou que vous ayez déjà un peu d’expérience, inévitablement, vous risquez de vous poser la question. Vous avez des thématiques de prédilection et aimeriez rédiger exclusivement dessus ? Au contraire, vous préférez rester généraliste, car la diversité des sujets abordés est votre arme absolue antimonotonie ? Focus sur la spécialisation en rédaction web.

Pourquoi il est préférable de ne pas se spécialiser quand on débute comme rédacteur web SEO

Vous découvrez la rédaction web et faites vos premiers pas sur les plateformes ou avec des clients directs ? Ne vous posez pas la question de la spécialisation tout de suite. Chaque chose en son temps. Pour le moment, votre objectif est de vous entraîner à rédiger sur des sujets que vous ne connaissez pas. Pourquoi ? Pour prendre les bons automatismes : apprendre à trouver des sources fiables, créer des structures, respecter un briefing de rédaction…

Au démarrage, il y a de fortes probabilités pour que vous ayez peu de commandes, c’est normal, vous débutez. Profitez-en pour rédiger sur des thèmes variés, pour lesquels vous n’avez pas franchement d’appétence. Plus vous écrirez sur des sujets que vous n’aimez pas, plus il vous sera facile d’écrire sur ceux que vous appréciez. De plus, vous aurez de nombreuses URLs à faire figurer dans votre portfolio de rédacteur web de compét’. Votre sésame pour décrocher de nouvelles missions.

Un autre point positif : écrire sur tout et être généraliste permet d’élargir sa culture générale. Chlorinateur, serre-joint dormant, véranda… Vous serez ravi d’apprendre de nouveaux savoirs, et surpris de vous en servir (ou de pouvoir en parler) dans votre vie quotidienne.

À partir de quand un rédacteur de contenu web peut-il se spécialiser dans ses domaines de prédilection ?

Dès lors que le rédacteur web débutant commence à avoir quelques clients et qu’il s’est entraîné à écrire dans des domaines variés, il peut envisager de choisir de rédiger uniquement dans ses thématiques préférées. Cela intervient en général plusieurs mois après le début d’activité. On rédige d’abord sur tout (et n’importe quoi ?), et finalement on se rend compte qu’on prend plus de plaisir à écrire sur certains sujets (la décoration, les vins, les animaux…). C’est un processus normal. C’est à ce moment-là que la question de la spécialisation mérite vraiment de se poser, mieux, d’être envisagée sérieusement.

Vous n’y pensiez peut-être pas en commençant la lecture de cet article, mais elle peut aussi concerner les types de contenu. Certains apprécient particulièrement de rédiger des contenus longs et vont chercher à n’écrire que des e-books. Pour d’autres, ce sont les articles de blogs qui auront leur préférence. C’est normal aussi.

⏩ Vous voulez vous former à la rédaction web ? Découvrez la formation en rédaction web de Lucie Rondelet !

Les avantages de se spécialiser en rédaction web

Faire le choix de se spécialiser présente des avantages certains pour le rédacteur web. Le premier est incontestablement le temps gagné sur les recherches documentaires. À force de rédiger sur le même sujet, il finit par devenir fin connaisseur. Il sait également où chercher les informations, notamment les sources primaires. La phase de préparation des textes est donc plus rapide que pour un sujet inconnu. Ensuite, parce qu’il a l’habitude d’écrire sur un même sujet, qu’il connaît les synonymes spécifiques au thème, il rédige aussi plus vite. Bref, c’est tout bénéfice pour sa rentabilité de freelance.

En principe, on se tourne vers des thématiques que l’on apprécie. C’est donc l’assurance d’écrire tous les jours sur des sujets qui plaisent vraiment.

Enfin, pour un rédacteur web se spécialiser permet de se différencier et de faire sortir son profil du lot. Sur certaines thématiques, le créateur de contenu peut même facturer plus cher ses articles, car ils nécessitent une véritable expertise ou de longues recherches. C’est le cas par exemple de la finance, des assurances, du droit…

⏩ Pour aller plus loin : Comment écrire plus rapidement ?

Est-il risqué de rédiger uniquement dans ses thématiques en tant que rédacteur SEO freelance senior ?

Risqué, peut-être pas. Mais ce qui est sûr, c’est que l’ennui ou la lassitude d’écrire toujours sur le même sujet peuvent apparaître après un certain temps. La flamme du début peut finir par s’éteindre ou bien vous pouvez avoir l’impression d’avoir fait le tour du sujet. Dans ce cas, ce n’est pas un problème, il suffit d’élargir son champ de compétence à d’autres domaines. Ou de choisir une niche dans sa thématique de prédilection, pour aller plus loin, approfondir ses connaissances et devenir véritablement expert.

Mieux que la spécialisation, le choix d’une niche : un bon pari ?

Se spécialiser dans une niche est une question qui revient souvent, notamment dans les blogs anglophones. Attention : faire le choix d’une niche, ce n’est pas se concentrer sur une thématique. La niche se situe à un niveau de granularité plus fin. Vous êtes rédactrice web spécialisée dans les animaux ? Dans ce cas, votre niche pourrait être une race de chien précise, une méthode d’éducation canine spécifique ou encore l’alimentation BARF. Ce n’est donc pas un sujet sur lequel vous avez rédigé 10 textes, mais bien un domaine pour lequel vous avez des connaissances et une expertise réelles.

Choisir une niche de rédaction présente aussi des avantages, complémentaires à ceux déjà listés plus haut :

  • devenir une référence dans votre domaine ;
  • fidéliser plus facilement vos clients ;
  • accéder à des ressources encore plus pointues grâce à vos clients et ainsi parfaire vos connaissances et in fine, augmenter votre plus-value.

Certains se spécialisent même dans des niches pour le moins inattendues comme… le cannabis (véridique !). Il y a vraiment de la place pour tout le monde !

La spécialisation du rédacteur web : ce n’est pas une obligation

Terminons cet article par un point majeur : la spécialisation en rédaction web n’a aucun caractère obligatoire. Ce n’est pas un passage obligé et certains rédacteurs font le choix de rester généralistes, par plaisir d’écrire sur différents sujets. Pour éviter la lassitude aussi. Ceux-là n’ont pas à rougir ni à se dévaluer. L’important est de prendre en compte deux paramètres : le plaisir d’écrire sur tout et la rentabilité. Tout va bien de ces côtés-là ? Alors ne changez rien !

⏩ Et vous, vous avez fait le choix d’une spécialisation, voire d’une niche (laquelle) ? Au contraire, vous préférez ne pas choisir de thématiques spécifiques ? Faites-nous part de votre expérience de rédacteur web en commentaire.

⏩ N’oubliez pas de suivre Lucie sur ses réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn ou Instagram) ou de vous abonner à sa chaîne YouTube pour ne rien manquer de l’actualité de la rédaction web !

Stéphanie Soulier – Chargée éditoriale FRW et ancienne élève Origami 4

lucie rondelet instagram

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lancez-vous !

error: Content is protected !!

Inscrivez-vous à notre réunion d'information !

Rendez-vous le mardi 7 mai à 12 h, en direct avec Lucie Rondelet (fondatrice) et Roseline Tiffreau (directrice).

Vous voilà inscrit•e !