Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Vous souhaitez devenir rédacteur web sur Edit-Place ? Très prisée, cette agence de content marketing reste un mystère pour beaucoup. Idéale pour se familiariser avec le SEO, elle présente de nombreux avantages par rapport aux plateformes de rédaction web traditionnelles. Revers de la médaille : les places sont chères ! Vous cherchez un avis sur Edit-Place ? Inscrite depuis 2013, je vous parle de mon expérience en tant que rédactrice et correctrice. Principes, avantages et inconvénients, voici tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Note : cet article a été rédigé par Malorie Deboni (ancienne élève Liberté)

Pourquoi postuler comme rédacteur web sur Edit-Place ?

Si vous êtes déjà inscrit sur des plateformes de rédaction web comme Scribeur, Rédacteur, Textmaster ou Textbroker, le fonctionnement d’Edit-Place peut vous laisser perplexe au premier abord. Et pour cause : ce n’est pas une plateforme de rédaction web à proprement parler, mais une agence de stratégie éditoriale. Concrètement, ça change quoi ? Eh bien pas mal de choses !

Des clients professionnels

Les clients auxquels vous avez affaire sur les plateformes traditionnelles n’y connaissent pour la plupart rien en SEO. Les briefs loufoques, vous en avez certainement déjà vu plusieurs depuis vos débuts. Tout n’est pas négatif pour autant : ces plateformes peuvent être un excellent tremplin pour découvrir certains aspects du métier de rédacteur web. Pourtant, à un moment, vous pourriez vous sentir frustré, que ce soit par rapport à la qualité des contenus produits (ce n’est pas votre faute, vous n’avez fait qu’appliquer le brief) ou par rapport à la rémunération.

Vous avez un bon style rédactionnel et maîtrisez parfaitement le français ? Il est temps de passer à la vitesse supérieure ! En attendant de trouver des clients avec qui travailler en direct (ou en parallèle), une agence comme Edit-Place vous permettra de vous améliorer en rédaction web. Ici, vos clients sont exclusivement des grands groupes et chaque mission comprend une série d’articles à rédiger en suivant un brief complet.

La valeur ajoutée d’Edit-Place consiste à offrir un accompagnement de A à Z à ses clients, de la mise en place du projet à sa réalisation en passant par le suivi des performances. Les briefs sont réalisés par des équipes en interne. Charte éditoriale, mots-clés à intégrer, balisage HTML et consignes pour le maillage interne, c’est l’idéal pour se familiariser avec le SEO et apprendre à adapter son style en fonction des attentes.

Des commandes régulières et variées

Edit-Place propose des missions autour de thématiques variées comme les voyages, le bricolage, la parentalité, les jeux et jouets, etc. Ici, même principe général que sur les plateformes de rédaction web : les missions vous sont servies sur un plateau et vous restez libre d’accepter ou pas. Vous pouvez donc postuler aux offres en fonction de vos domaines de prédilection. Vous êtes encore débutant ? Je vous conseille de participer à toutes les offres. C’est l’idéal pour exercer vos talents de rédacteur web couteau suisse et vous faire connaître sur la plateforme !

C’est ce que j’ai fait au début, et je ne le regrette pas. Se rendre compte que l’on est capable de rédiger un article apprécié par le client sur un sujet totalement inconnu et plutôt technique, quoi de mieux pour améliorer sa confiance en soi ! Arriver à produire un contenu clair, dynamique et agréable à lire malgré la complexité du sujet, c’est un excellent exercice pour progresser en rédaction web.

Vous pourrez rédiger différents types de contenus :

  • des articles longs et détaillés sur un sujet spécifique (généralement plus de 1 000 mots) ;
  • des articles de blog et guides d’achat ;
  • des tops ;
  • des fiches produits ;
  • des landing page ;
  • etc.

Spécialisée dans la production de contenus optimisés, Edit-Place propose aussi des services de relecture et de traduction dans plus de 40 langues. Rédacteur, correcteur, traducteur ou les trois, postulez à toutes les missions qui vous intéressent.

Une rémunération plus attractive

Vous êtes démoralisé par les commandes payées 1 cent du mot ? Sur Edit-Place, la rémunération est un peu plus attractive. Le rédacteur web freelance est payé en fonction du nombre de mots rédigés. Ce tarif, c’est vous qui le fixez lorsque vous postulez à une offre, en ne dépassant pas la limite maximale de la fourchette tarifaire propre à chaque mission. Gardez à l’esprit que ce tarif restera applicable pour l’ensemble de la mission. Un conseil : ne vous bradez pas trop en pensant avoir plus de chances d’être sélectionné(e) : la qualité prime sur le prix !  

Soyons honnête, vous gagnerez probablement moins qu’avec des clients directs. L’avantage : vous n’aurez pas besoin de courir après vos factures à la fin du mois. Combien peut-on espérer gagner sur Edit-Place ? En règle générale, les tarifs varient entre 3 et 6 cents par mot en rédaction, en fonction des exigences de la mission. Pour la correction, comptez 2 cents par mot en moyenne.

Il est possible de retirer ses gains à partir de 20 euros. Les paiements sont clôturés le dernier jour du mois et arrivent sur votre compte le 15 du mois suivant. Vous pouvez choisir d’être payé soit par Paypal, soit par virement bancaire. Dans ce cas, il faut retirer 2 % de frais de gestion à vos royalties.

Comment devenir rédacteur web sur Edit-Place ?

Pas d’article d’évaluation, pas de mission sur mon profil ? Si l’interface vous laisse perplexe, suivez ce petit guide.

Remplir son profil

Première chose importante : connectez-vous sur la nouvelle interface Content4Business. L’inscription est relativement simple et rapide. Il suffit de remplir les différentes rubriques sur la page Profil et d’ajouter une description personnelle.

La rubrique compétences vous permet d’indiquer votre niveau d’expertise (débutant – intermédiaire – expert) dans différents domaines : cuisine, éducation, e-commerce, mode, immobilier, voyages, informatique, etc. Sélectionnez ceux qui vous intéressent dans le menu déroulant pour les ajouter à votre profil. Vous pouvez également mettre des liens vers vos réseaux sociaux, votre site internet ou blog.

La plateforme est ultra intuitive et agréable à utiliser. Si vous rencontrez un problème, téléchargez le tutoriel pour être guidé tout au long du processus : une vraie mine d’informations ! Chaque étape y est reprise de manière détaillée et illustrée à l’aide de captures d’écran. Comment se retirer d’une mission si vous l’avez acceptée par erreur ? Comment se passe la phase de sélection ? Qui contacter en cas de problème ? Toutes les réponses à vos questions s’y trouvent.

Bon à savoir : il est indispensable de justifier d’un statut juridique pour s’inscrire sur Edit Place (SIRET ou numéro de TVA intracommunautaire).

tableau de bord sur Edit Place

Postuler aux offres

Contrairement à d’autres plateformes comme Texbroker, il n’y a pas d’article test à rédiger lors de l’inscription. Le site publie des offres pour des missions auxquelles il est possible de postuler comme rédacteur, correcteur ou traducteur. Guettez votre boite mail et foncez vous inscrire dès qu’une offre est publiée ! Et oui, la concurrence est rude et le nombre de places limité. Tout comme lors de l’inscription, il suffit de suivre les étapes en indiquant votre tarif (sans dépasser la fourchette tarifaire) et vos disponibilités (nombre d’articles par semaine et période de disponibilité).

Il y a deux types d’offres : avec ou sans test. Le principe des offres avec test ? Vous devez répondre à un quiz puis rédiger un article test, qui sera rémunéré s’il répond aux attentes de qualité. Il s’agit d’écrire un texte court (généralement 300 mots maximum) en rapport avec la thématique de l’offre, à partir d’un brief fictif créé par les équipes en interne. Ainsi par exemple, si vous postulez pour un site e-commerce de jeux et jouets, l’équipe pourra tester vos compétences rédactionnelles en vous demander de rédiger un article ayant pour titre : quels jouets pour un enfant de 6 mois ? En tant que rédacteur web débutant sur cette plateforme, vous avez bien sûr plus de chances d’être sélectionné sur les offres avec test rémunéré.

Astuce : si l’offre est fermée quand vous vous connectez sur la page, envoyez un e-mail à l’équipe.

Intégrer une équipe

Votre article test est envoyé ? Il ne vous reste plus qu’à attendre patiemment. Le processus de sélection peut durer une à deux semaines. Vous avez reçu le mail tant attendu disant que votre article a été accepté ? C’est super, mais ne vous réjouissez pas trop vite. Les équipes vont ensuite effectuer la sélection parmi tous les articles test acceptés envoyés par les rédacteurs. Dans un second temps, vous recevrez un autre mail pour vous dire si vous êtes sélectionné ou non pour participer à la mission.

Comment ça se passe après ? Pour chaque mission, un chef de projet est en charge. Vous trouverez ses coordonnées en bas de chaque brief et pourrez le contacter à tout moment. Voici comment se déroule concrètement une mission :

  • rédaction d’un article de calibrage : suite à celui-ci, le brief est réajusté si nécessaire et vous recevez des feedback sur votre écrit ;
  • lancement d’une série d’articles ;
  • correction ;
  • reprises éventuelles ;
  • QC par l’équipe en interne (comprendre “quality check”) ;
  • reprises éventuelles ;
  • textes envoyés au client ;
  • reprises éventuelles.

J’imagine que la première chose qui vous saute aux yeux, c’est le nombre de reprises éventuelles. Il s’agit ici du processus type lors d’un premier lancement. Une fois la mission sur les rails, les lancements suivants ne comportent plus (sauf exception) ces nombreuses phases de reprise.

Bon à savoir : vous devrez rédiger dans des templates fournis par Edit-Place. Il est impératif d’avoir Word et Excel.

Gagner de l'argent sur Edit Place

Edit place, une plateforme rentable ?

Voilà la réponse que tout le monde attend ! Je n’ai pas de réponse tranchée, car cela dépend de plusieurs conditions.  

Rédiger vite et bien : des impératifs

Pour dégager un chiffre d’affaires correct sur Edit-Place, il est indispensable d’apprendre à rédiger vite et bien. Les deux sont indissociables ! Négliger la qualité, c’est prendre le risque de ne plus être sélectionné pour les futurs projets. En revanche, si vous passez de nombreuses heures à effectuer les recherches pour un seul article, vous allez rapidement vous épuiser et vous ne parviendrez pas à tenir le rythme.

Pouvoir participer à plusieurs missions en même temps, c’est l’un des aspects que je trouve les plus intéressants. Dans l’euphorie, on aurait tendance à vouloir tout accepter. Ah la gourmandise ! Sur Edit Place, les délais, c’est vraiment sacré ! Et ils peuvent parfois être très serrés. Une accumulation de retard, c’est le risque de se retrouver sur la liste noire, peu importe vos qualités rédactionnelles. 

Bien choisir ses missions

Calculez votre taux horaire sur les différents projets et vous verrez rapidement se dégager des tendances. Le facteur chance va aussi jouer. Certains nouveaux projets sont parfois fastidieux au démarrage, si les attentes du client n’ont pas été bien ciblées. Je vous rassure, c’est relativement rare, et les articles de calibrage servent justement à éviter ce genre de situation.

Sur d’autres projets, il est possible de s’arracher les cheveux du début à la fin, à cause des exigences pointues du client qui génèrent de nombreux allers-retours. À nouveau, cela reste plutôt rare, mais mon avis sur Edit Place ne saurait être complet si je n’y faisais pas référence. Bref, dans ces cas, il faut s’accrocher !

Avoir beaucoup de missions

C’est là où le bât blesse pour les nouveaux freelance qui s’inscrivent. En 2016, le nombre de contributeurs à travers le monde était d’environ 3 000. Aujourd’hui, on en compte environ 7 000. La concurrence est rude, et seuls les meilleurs sont sélectionnés. En termes d’opportunités, comptez une à deux offres par mois. Je pense qu’à l’heure actuelle, il faut donc plutôt l’envisager comme un complément de revenus.

Mon avis sur Edit-Place : points forts et réflexions

Une ergonomie au top

J’adore leur interface intuitive ! Sur votre compte, vous pouvez visualiser vos missions envoyées, celles en cours, à venir, et le temps qu’il vous reste pour les effectuer. Pour organiser ses journées en rédaction web, c’est vraiment très pratique. À vous de gérer vos missions ! Petit bémol : si vous êtes correcteur, votre organisation peut parfois être perturbée par des missions qui arrivent en retard ou vous reviennent suite à une demande de reprise.

Des feedbacks pour s’améliorer en rédaction web

J’ai découvert Edit-Place en 2013, en cherchant à gagner de l’argent sur Internet. À l’époque, je n’y connaissais pas grand-chose en rédaction web. Les briefs sont parfois longs et pointus, mais ils ont le mérite d’être complets. Le temps passé à les intégrer n’est jamais perdu puisque les missions durent généralement plusieurs semaines, mois, voire années. Enfin, qu’il s’agisse des feedback de l’équipe ou des clients, ces retours permettent de progresser en rédaction.  

Edit-Place : mon bilan après 6 ans

Six ans après mon inscription, je collabore toujours de manière régulière avec Edit-Place. Seule ma stratégie est différente, ce qui me permet d’avoir des gains plus importants qu’au début. Désormais, je sélectionne uniquement les missions en lien avec mes domaines d’expertise ou qui font appel à mes points forts. Plateformes ou agences de content marketing, c’est le même combat : il faut accepter de commencer en bas de l’échelle le temps de faire ses preuves. Pour moi, c’est un choix qui se défend, à partir du moment où il s’inscrit dans une stratégie.

J’espère que cet avis sur Edit-Place vous aura permis de mieux comprendre comment fonctionne la plateforme. Beaucoup de rédacteurs web abandonnent rapidement après la phase d’inscription, parce qu’ils ne voient aucune mission ou faute d’avoir été sélectionné suite à un appel d’offre. Persévérance, réactivité et rigueur, pour moi, ce sont les 3 qualités essentielles pour réussir sur Edit-Place

Malorie Deboni

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !