Devenir rédacteur web

Avis Textmaster : mon Expérience de Rédactrice Web

Publié
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Textmaster est une excellente plateforme de rédaction web, elle est fiable et offre de nombreuses opportunités. Si vous êtes bilingue ou multilingue, vous pouvez également proposer vos services de traduction (la spécialité du site). Vous cherchiez un avis objectif sur Textmaster ? Je vous parle tout de suite de mon expérience en tant qu’auteure.

1 – Comment fonctionne Textmaster ?

Tout comme Textbroker, Textmaster est une plateforme de rédaction qui rémunère les auteurs au mot. Les rédacteurs web sont donc payés en fonction de leur niveau et du nombre de mots qu’ils rédigent.

Inscription sur Textmaster

L’inscription sur Textmaster est très simple, il suffit pour cela de « postuler » comme auteur en remplissant un formulaire en ligne. Le site vous demande ensuite de rédiger un article test (dans mes souvenirs, il s’agit d’une description de photo –un bateau échoué-). Certaines personnes m’ont rapporté que la plateforme ne prenait plus d’auteurs mais le staff rouvre quelquefois les inscriptions (surtout dans les périodes de rush, c’est-à-dire un peu avant Noël et pendant les grandes vacances par exemple). Vous pouvez tenter votre chance si cela vous intéresse.

Une fois votre texte analysé par les équipes du site, vous recevez une réponse : soit votre profil est accepté, soit il est refusé. S’il est accepté, vous pouvez immédiatement accéder aux commandes disponibles en ligne.

Rédaction de contenu sur la plateforme de rédaction web

Une fois que vous avez sélectionné une commande, un compte à rebours se met en route. Vous devez rédiger votre texte dans le temps qui vous est imparti. Pour ma part, je triche souvent en envoyant un message à l’équipe (cela permet de mettre le chrono sur pause). J’envoie par exemple : « Bonjour, je suis intéressée par cette commande et je suis en mesure de vous la remettre dans les 24h » ; jusqu’à présent, ça a toujours marché !

2 – Rémunération sur Textmaster

La rémunération de base sur Textmaster est de 1,1 cts le mot… oui c’est très très peu mais un débutant ne peut pas avoir à la fois le beurre et l’argent du beurre. Si votre entreprise n’est pas encore immatriculée, que vous n’avez pas d’expérience et que vous rendez des articles qui ne sont pas parfaits, vous devez vous attendre à recevoir ce genre de gains. Textmaster s’occupe de chercher les clients à votre place, d’émettre des factures et de corriger vos textes. Le groupe s’occupe également de toute la logistique (renvoyer les textes, négocier avec les clients, etc.). De votre côté, vous n’avez qu’à « piocher » dans les commandes et rédiger comme vous le voulez, quand vous voulez.

Comment gagner plus d’argent sur Textmaster ?

Il y a plusieurs manières d’augmenter ses revenus sur Texmaster. La première consiste à rédiger plus de 100 000 mots (hum…). Je ne suis pas une warrior mais il se trouve que je les ai atteints assez rapidement (j’entends par là en moins d’un an), c’est donc faisable ! Une fois que vous avez passé ce cap vous passez à “ta-dam !” 1,2 cts/mots (youhou !). La bonne nouvelle, c’est que lorsque vous vous lancez dans un marathon rédactionnel pour rédiger 100 000 vous apprenez très vite ! Si Textmaster estime que vos textes sont de bonne qualité, vous passerez donc à 3,3 cts/mot avant même d’atteindre les 100 000 mots (vous me suivez ?). Cela signifie que lorsque vous atteindrez le niveau « premium », vous aurez accès à des commandes à 3,3 cts le mot et si à ce stade vous dépassez les 100 000 mots vous aurez droit à 3,6 cts le mot. Ce montant reste encore riquiqui pour certains rédacteurs mais si l’on réfléchit en terme de « rapport-qualité-prix » cela me semble tout à fait raisonnable. Il suffit par exemple de rédiger un texte de 500 mots en 30-60 min et vous gagnez +/- 18€ de l’heure. Vu le niveau d’exigence de la plateforme, c’est tout à fait envisageable !

Comme pour Textbroker, je partage avec vous mon tableau de bord et quelques exemples de revenus (sachant que je ne “travaille” sur les plateformes qu’occasionnellement, un peu pour m’amuser et varier les plaisirs au niveau de l’écriture) :

Mon tableau de bord Textmaster

Mes revenus sur Textmaster

Consultez mon comparatif des plateformes de rédaction web !

Comment retirer ses gains ?

Rien de plus simple, il suffit pour cela de cliquer sur “retirer mes gains”. On peut en principe recevoir l’argent dès que l’on a atteint 50€ de commandes validées (cela peut être assez rapide). Il faut en revanche avoir un compte Paypal ou Payoneer. L’argent est viré immédiatement, Textmaster est donc la plateforme gagnante sur ce point là (la plus rapide !).

3 – Peut-on avoir des commandes régulières sur Textmaster ?

Il est assez difficile d’obtenir des commandes régulières sur Textmaster car le site se concentre en ce moment sur les traductions. L’une des chargés de projet m’a précisé qu’ils espéraient bientôt repartir à la recherche de clients en rédaction web (vivement !). Lorsque la plateforme tourne bien, on peut avoir accès à des dizaines et des dizaines de commandes pendant des mois, c’est plutôt sympa, surtout si l’on écrit vite. Enfin, si vous vous faites repérer par un membre de l’équipe, vous pourrez recevoir des commandes en avant-première, par e-mail 😉

Bon à savoir :

Si votre contenu tape dans l’œil d’un client, celui-ci pourra vous “nommer Textmaster”, dans ce cas, vous serez prévenu par e-mail lorsqu’il mettra des commandes en ligne !

Ça vous plaît ? Abonnez-vous pour recevoir mes meilleurs articles !

4 – Textmaster : avis de rédactrice web

Vous l’aurez certainement compris, j’aime beaucoup Textmaster pour plusieurs raisons. La première est que le tableau de bord est extrêmement simple, tout est intuitif. La deuxième est que les commandes me plaisent souvent : les briefings sont rapides à lire, pas “prise de tête”. On peut parfois écrire des recettes de cuisine, des récits de vacances, des tuto de type DIY, etc. C’est sur Textmaster que j’ai reçu mes commandes les plus drôles. Autre point positif : les équipes sont réactives et la plateforme vraiment vivante, ça bouge tout le temps chez Textmaster !

J’espère que cet article vous a permis d’apprendre 2-3 choses et je vous invite à poster votre expérience en commentaire : qui peut me dire si Textmaster recrute toujours des auteurs ? Qui a tenté sa chance en traduction ?

Bonne rédac’ !

Lucie

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 réflexions au sujet de « Avis Textmaster : mon Expérience de Rédactrice Web »

  1. Article très instructif, merci beaucoup pour ton partage d’expérience! Justement, je comptais t’envoyer un mail pour te dire que j’y ai postulé comme traductrice et rédactrice, et ma candidature a été acceptée pour les deux, donc ca continue à recruter !! 😉

  2. Hello. Tu prends l’engagement écrit ici en commentaire que cet article est pas un truc écrit dans le cadre d’un deal entre toi et textmaster (d’une façon ou d’une autre, payé ou non) ? Ca serait dommage que ta transparence ne soit pas complète si c’était le cas

    1. Bonjour Nathalie,
      Oui, je prends sans aucun problème l’engagement écrit ici que ce n’est pas du tout un article sponsorisé. Je n’ai aucun deal avec Textmaster (ni avec Textbroker dont je fais souvent la pub). Je ne sais pas s’il existe de l’affiliation avec ces plateformes mais si c’est le cas je n’en profite pas ! Tu fais bien de poser la question, ça lèvera le doute pour ceux qui comme toi se la posaient 😉
      Bonne journée

  3. Bonjour,
    Merci pour l’article 🙂
    Je ne sais pas, mais à chaque fois que je me connecte, il n’y a jamais de mission sur textmaster 🙁

    1. Bonjour Rojo,
      En effet, comme je le précise dans mon article, Textmaster se concentre actuellement sur la traduction mais une personne de l’équipe m’a dit qu’ils pensaient recommencer à chercher des clients en rédaction dans un avenir assez proche. Il faut patienter ! En attendant, il y a toujours Textbroker, Greatcontent et Scribeur par exemple.

  4. Bonjour Lucie,

    Peux-tu me dire si, après correction, Textmaster fait part des corrections à l’auteur ?
    J’ai envoyé ma candidature à l’instant en tant que rédactrice et traductrice, donc oui, ils recrutent encore en ce moment.
    Encore merci pour tous tes conseils judicieux !

    1. Bonjour Sarah,
      Non, Textmaser n’envoie pas de corrections (Textbroker oui par contre). Et oui ! ils recrutent de nouveau, une autre lectrice l’avait précisé, c’est top ! J’espère que ça va marcher pour toi 😉

  5. Super article, mais je suis très déçue…. j’ai écris un joli texte sur la plateforme, et il a été refusé car: j’ai écris soir là au lieu de soir-là, et au dessus à la place d’au-dessus…. bon, certes, ce sont des fautes, mais qu’en est-il de la qualité du texte? Aucun retour. Je travaille en tant que rédactrice web en entreprise et j’aspire vraiment à me lancer en free lance, j’imagine qu’on apprend de ses erreurs, mais je suis déçue.

    1. Merci Patricia !
      En effet, ils sont très pointilleux et tant mieux finalement, c’est ça qui permet d’avancer ! J’ai reçu une note de 3 étoiles au début sur Textbroker car je n’avais pas respecté la typographie, je n’avais pas mis d’espace avant un point d’interrogation”. Je le répète souvent, le rédacteur web n’est pas vraiment un écrivain et encore moins un “artiste”, les clients cherchent la qualité, évidemment, mais ils veulent surtout des exécutants, des personnes capables de suivre un brief et de rendre un contenu “propre”… et s’il manque un pauvre tiret, pour eux ce n’est pas “propre” :-/ Tu as été prise sur Textbroker ? Quoi qu’il en soit, tu peux essayer de faire tes armes ailleurs et démarcher des clients en direct.

  6. Bonjour,
    Merci pour cet article instructif, j’aimerais savoir combien je devrais payer pour recevoir des textes à traduire? J’ai refusé de m’inscrire sur d’autres plateformes car je devais payer un abonnement par mois en plus des commissions prises par le site. Merci de votre aide, bonne journée.
    Val

    1. Bonjour Val,
      Certains de mes rédacteurs sont également traducteurs. Je peux vous mettre en relation directe avec eux, ainsi, vous ne paierez aucun supplément (car je ne prends pas de commission) et vous pourrez commander vos textes “à la carte”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *