Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Débuter en rédaction web n’est pas simple car on trouve encore peu de sites intéressants sur ce sujet. Bien que ce métier soit de plus en plus répandu, il n’existe pas non plus de véritable formation à ce jour. Dans ce contexte, comment trouver sa place et commencer à écrire des articles rémunérés en tant que rédacteur web débutant ? Que faut-il savoir avant de se lancer dans la rédaction web comme freelance ? Comment rédiger de bon articles quand on est blogueur ? Je vous explique tout !

Le rédacteur web débutant n’est pas un journaliste

Bonne nouvelle pour celles et ceux qui se voyaient déjà en train de filer à la bibliothèque pour consulter les Archives nationales : le rédacteur web débutant n’est pas un journaliste ! Vous n’êtes donc pas obligé de faire des interviews et/ou de chercher des études scientifiques jamais révélées pour faire un bon article : le rédacteur web débutant ne fait que du “recyclage”.

Mais le recyclage d’articles… c’est nul !?

Pas de panique, si vous aimez apprendre, vous serez servi, même en recyclant des articles existants. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez trouver des milliers de sites fiables et intéressants. La mauvaise nouvelle, c’est que vous allez tomber sur de nombreux sites mal écrits qui révèlent des absurdités voire pire, des informations qui semblent justes mais qui sont fausses !

Votre premier travail en tant que rédacteur web débutant sera donc de différencier le vrai du faux, la qualité de la merdouille. Plus vous lirez d’articles, plus votre œil de taupe deviendra un œil de lynx dans ce domaine !

Pour rédiger un bon article, vous devrez faire des recherches sur Google (ou un autre moteur de recherche) puis extraire les meilleures informations que vous aurez trouvées. Une fois ce travail fait, vous ferez une synthèse afin de réaliser un bon contenu, patchwork de tout ce que vous aurez trouvé sur la toile.

Faire attention au duplicate content

Il devrait être inutile de le préciser mais les clients (et Google) n’aiment pas le duplicate content (contenu dupliqué). S’il suffisait de faire du copier/coller pour être rédacteur web, ça se saurait ! Si vous trouvez un excellent texte qui vous inspire, contentez-vous de le reformuler mais surtout (par pitié !) ne le copiez pas. Vos clients vont vérifier vos contenus grâce à de puissants logiciels et s’ils voient que vous avez triché vous serez purement et simplement congédié !

L’outil sympa : vérifiez vos contenus avec Positeo

La rédaction web comporte des spécificités

Ecrire des phrases courtes

Alors oui, il est très important de préciser qu’on n’écrit pas sur Internet comme on écrirait un livre, un recueil de poèmes ou une lettre d’amour à son amant/sa maîtresse ! Vous vous adressez à un public très “volage”, qui est en principe prêt à cliquer ailleurs, fermer son smartphone ou faire autre chose en même temps qu’il regarde votre article. En gros, si votre écriture est “lourde”, pleine de fioritures et d’envolées lyriques, vous lasserez vite votre lectorat. Préférez donc les phrases simples. Souvent, les clients précisent “une seule idée par phrase”. Vous verrez, ça vient avec le temps, même si ce n’est pas facile au début.

Connaître le balisage html

C’est quoi ça le balisage achtémeuleu ? Mon article est plein de balises html, par exemple, les titres de mes paragraphes sont en H2 et mes sous-titres en H3. C’est un langage codé pour le web (et pour les moteurs de recherche) qui permet de comprendre la structure des articles. Antan lontan (comme on dit aux Antilles), il était impossible de faire un site web sans maîtriser le balisage html (et c’était affreux). Merci WordPress et autres CMS. Ouf !

L’optimisation SEO

SEO signifie Searching Engine Optimization. L’écriture SEO consiste donc à optimiser son contenu rédactionnel pour le référencement naturel sur Google. Vous me suivez ?

Je vais prendre un exemple concret :

Imaginez que pour votre blog ou votre client, vous décidiez d’écrire un article sur la cuisson al dente des pâtes. Comme vous êtes fun, vous titrez “Moi j’aime bien les pâtes bien fermes !”. Votre titre est sympa mais il n’est pas du tout optimisé pour la requête “pâtes al dente”. Cela signifie que pratiquement personne ne pourra trouver votre article dans les résultats de Google en tapant “pâtes al dente” dans la barre de recherche. Pourtant, la plupart des blogueurs et des clients vous demanderont des articles optimisés car ils auront envie/besoin que leurs contenus soient visibles sur les moteurs de recherche. Vous comprenez donc qu’optimiser un article pour le référencement naturel est désormais incontournable.

Le titre n’est bien évidemment pas le seul élément à optimiser, vous devez travailler tout l’article. J’ai déjà écrit un post sur le sujet que je vous conseille vivement.

N’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir mes meilleurs articles !

L’orthographe et la grammaire ne sont pas des options

Si vous êtes blogueur, vous pourrez laisser quelques coquilles sans que cela ne choque personne, en revanche, si vous êtes rédacteur web débutant et que vous remettez un article à un client, celui-ci devra être parfait. Rassurez-vous cependant, les clients n’ont pas tous les mêmes exigences et certains s’offrent les services de correcteurs comme deuxième filtre.

Le rédacteur web freelance doit apprendre à fixer ses tarifs

L’une des difficultés du rédacteur web freelance est de réussir à fixer de bons tarifs… Comment réussir à gagner sa vie sans refuser de commandes ni brader son prix au mot ou à la pige ? Proposer un tarif trop élevé c’est prendre le risque de perdre la commande et se brader signifie laisser croire que l’on vaut moins ! Pas facile donc de savoir sur quel pied danser.

Rassurez-vous, avec le temps, vous apprendrez à évaluer votre travail. Pour ma part, je propose des tarifs en fonction du temps que je passe sur une rédaction : il faut que cela soit rentable. Par exemple, je peux proposer un tarif préférentiel à un client qui me prend un lot de commandes avec le même briefing pour chaque (car vous le verrez, lire les briefings prend parfois beaucoup de temps). Idem pour les ebooks, je peux me permettre de baisser le tarif au mot. En revanche, je ne peux pas proposer de prix cassés à ceux qui ont des demandes très spécifiques et ponctuelles et qui me demandent un facture par commande… trop d’administration tue le travail de rédacteur web.

Pour s’en sortir, il faut réussir à écrire vite… et bien !

C’est un secret ou vous le saviez déjà ? Plus vous écrivez vite et bien, plus vous réussirez à obtenir un bon salaire à la fin du mois. Ce qui est sûr, c’est que plus vous écrirez, plus vous serez à l’aise et plus vous irez vite. Par ailleurs, plus vous rédigez sur un thème, plus vous devenez “expert” et donc, écrivez de plus en plus vite. Pour ma part, j’ai la chance d’être spécialisée dans de nombreux domaines et il m’arrive très fréquemment de ne pas avoir à faire de recherches pour rédiger mes articles. Tout à l’heure, j’ai battu mon record : 1 000 mots en 35 minutes pour un article non préparé.

Votre mission, si vous l’acceptez :

Je vous propose un petit exercice pour vous familiariser avec la rédaction SEO : vous devez trouver un titre et une structure pertinente pour la requête “se former à la rédaction web” :

Titre principal : percutant, comprenant la requête principale

Puis 3 titres de paragraphes de type H2 (un seul doit comprendre la requête principale, les autres doivent si possible utiliser le champs sémantique de la formation en rédaction web).

J’attends vos réponses en commentaires, en espérant que vous jouiez le jeu. Je vous répondrai !

Bonne rédac’ !

Lucie

  •  
    20
    Partages
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !