Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Vous lisez probablement ces lignes parce que vous cherchez un métier à exercer à domicile. Bien entendu, vous êtes sur un blog consacré à la rédaction web. Je vais donc vous en parler, car c’est un des (meilleurs 😉) débouchés pour travailler chez soi sans diplôme. Mais il existe beaucoup d’autres possibilités abordées dans cet article. Il a été pensé pour vous guider dans votre processus de réflexion : de la découverte de votre profil, jusqu’au choix du travail à domicile le plus adapté, en passant par l’acquisition des qualifications nécessaires. Il évoque aussi les avantages et les inconvénients propres à cette voie pour que vous puissiez prendre une décision réfléchie. Vous êtes prêt ?

Travailler chez soi sans diplôme : quel est votre profil ?

La sécurité est votre leitmotiv : trouvez un emploi de salarié en télétravail

Si vous n’êtes pas capable de vivre sereinement avec l’incertitude financière inhérente au freelancing, je vous conseille de chercher un employeur qui accepte le télétravail. Cela ne sera pas facile : en France, seuls 3 % des salariés pratiquent régulièrement le travail à distance. Il faut toutefois relativiser cette statistique. Les emplois qui nécessitent la présence des travailleurs dans les locaux de l’entreprise entrent aussi dans cette moyenne, ce qui fausse l’analyse.

Si vous envisagez une reconversion professionnelle et que vous désirez travailler depuis votre foyer, vous devez opter pour une activité nomade, même si vous l’effectuez pour le compte d’un employeur. Autrement dit, vous pouvez oublier les postes liés à l’accueil des clients ou à l’exécution de tâches matérielles.

La prise de risques vous fait vibrer : créez une entreprise à votre service

Vous tenez une idée de produit ou de service prometteur ? Alors, lancez votre entreprise ! Au début, vous serez seul, et votre activité ressemblera fortement à celle de la catégorie professionnelle abordée ci-dessous. La différence réside dans votre objectif : créer une organisation qui travaille pour vous. 

Pour y parvenir, vous devez élaborer votre plan d’affaires en gardant ce but à l’esprit : aucune tâche et aucun produit ne doit dépendre exclusivement de vous. L’ensemble des activités de votre future entreprise doivent pouvoir être exécutées par une autre personne ou automatisées. Vous devez donc progressivement recruter une équipe pour vous épauler et prendre le relais dans la gestion quotidienne de votre société.

Entre risques et sécurité, votre cœur balance : devenez freelance en créant votre travail idéal

Si vous n’avez plus envie de subir les liens du salariat, mais que vous ne rêvez pas de devenir chef d’entreprise, la voie médiane est celle de la consultance. Autrement dit, vous proposez un service à des clients. Pas question de sous-traitance ici : votre service est inextricablement lié à votre personne. 

Vous avez le confort de travailler seul, sans gérer une équipe et sans investissements importants, mais cela comporte aussi les risques inhérents à ce statut : vous devez trouver des missions pour vivre de votre activité à domicile.

Seul le complément de salaire vous intéresse : optez pour une tâche répétitive sans prérequis

Cet article ne s’adresse pas aux personnes souhaitant gagner quelques euros supplémentaires pour arrondir leurs fins de mois. Son objectif est d’aider ceux désirant trouver une activité à exercer à titre principal depuis leur domicile. J’ai toutefois mentionné cette catégorie, car elle concerne une partie importante de la population : le salaire ou les allocations sociales ne suffisent pas toujours à payer les factures, et vous êtes nombreux à chercher un complément de salaire sur Internet. 

Sans entrer dans les détails, je vous conseille de choisir cette activité complémentaire avec beaucoup de précautions. Vous cherchez généralement une activité sans exigence de connaissances spécifiques, et c’est normal : vous n’avez pas de temps à consacrer à son apprentissage. Certains sites vont vous annoncer des gains mirobolants. Méfiez-vous ! Il est peu probable qu’un travail accessible à tous, sans égard à l’expérience ou aux qualifications, soit fortement rémunéré. Des promesses démesurées doivent vous alerter. Le principe de précaution prévaut sur le Net.

Sélectionner un travail à domicile : le Web regorge d’options sérieuses et rentables

Rédacteur de contenus web ou print

Cette vaste catégorie englobe la rédaction web, la rédaction de textes optimisés pour les moteurs de recherche, le copywriting, le storytelling ou même l’écriture de livres, d’articles pour magazines, de communiqués de presse… 

Forcément, cela implique des réalités financières bien différentes. Vos revenus seront essentiellement influencés par : 

  • Votre maîtrise de la langue française : si vous possédez déjà cette aptitude, la transition sera facile. En revanche, si vous avez des lacunes, une mise à niveau sera nécessaire. Vous passerez donc par une phase intermédiaire au cours de laquelle vous devrez fournir un effort important sans gagner votre vie (ou très peu).
  • Votre capacité à vous vendre : si vous n’êtes pas capable de démontrer la valeur ajoutée de votre service à vos prospects, vous obtiendrez peu de missions ou des propositions peu rentables. Notez que cela est valable pour toute activité indépendante.
  • Vos atouts supplémentaires : prendre le temps de vous former est un pari gagnant. En moyenne, les rédacteurs ayant des compétences en référencement naturel, en copywriting, en storytelling ou une maîtrise approfondie d’un sujet sont mieux rémunérés. Des aptitudes techniques (HTML, connaissance de certains systèmes de gestion de contenu…) vous permettront aussi de décrocher de meilleures missions. 

Cette profession vous intéresse ? Découvrez les conseils de Lucie en vidéo (l’une des premières sur sa chaîne YouTube !) :

Consultant SEO

Si la rédaction ne vous inspire pas, mais que le fonctionnement des algorithmes vous passionne, cet emploi à domicile est fait pour vous. Le consultant SEO est un stratège. Il prodigue ses recommandations pour aider ses clients à placer leur site web dans les meilleures places du moteur de recherche. Également doté d’une forte capacité d’analyse, il suit l’évolution du trafic et cherche les solutions les plus adaptées pour améliorer la visibilité du site de ses clients. 

C’est une profession qui peut être réalisée en freelance pour des agences ou des clients directs. Elle peut aussi se faire en interne pour un employeur, en particulier pour les grandes entreprises qui doivent gérer de grandes quantités de données. 

Webdesigner

Ces experts enjolivent le Web en créant les interfaces graphiques des sites internet. Les aspects artistiques et créatifs de cette profession font rêver : choix des couleurs, des polices, de l’agencement d’une page… Pourtant, ils ne sont rien sans de solides connaissances techniques. L’infographiste doit maîtriser le CSS et l’HTML, mais aussi être capable d’anticiper les implications des designs créés : faisabilité, facilité de développement… Vous rêvez toujours ? C’est peut-être votre activité à domicile idéale. 

Développeur web

Vous devez avoir un goût prononcé pour la structure et l’informatique si vous espérez devenir web developer. La notion de « développeur web » est très large et englobe toute personne créant des applications web grâce à sa maîtrise des langages de programmation de haut niveau. Ce spécialiste peut également faire de la gestion de projet et interagir avec l’ensemble de la chaîne de création d’un site internet : webdesigner, rédacteur… Il travaille généralement en tant que salarié — en télétravail ou non —, mais il peut aussi exercer son activité en freelance pour des agences ou des clients directs. 

Infopreneur

Si vous possédez des connaissances pointues sur un sujet spécifique, vous serez probablement intéressé par l’infopreneuriat. Ce nouveau métier du Web ne consiste pas à se créer un travail, à la manière d’un indépendant, mais à créer une véritable entreprise spécialisée dans la vente d’informations. Quelles informations ? Celles que vous voulez, pour autant que votre maîtrise du sujet permette d’apporter une véritable valeur ajoutée à vos clients. Vous êtes également libre de choisir le support de transmission de ces informations : ebooks, formation, podcast… 

Ne vous fiez pas à l’apparente simplicité de cette activité à domicile : vous devez parfaitement connaître une thématique, mais ce n’est pas tout. Tour à tour, vous serez rédacteur, marketeur, informaticien, community manager, vidéaste, scénariste, comptable, secrétaire… Bien entendu, une fois votre activité sur les rails, vous engagerez une équipe (qu’il faudra suivre). Mais vous devez d’abord passer par cette terrible période au cours de laquelle vous gérez tout par vous-même sans savoir si votre entreprise connaîtra le succès. J’avoue que pour avoir travaillé avec quelques infopreneurs, cela m’épuise rien que d’y penser.

Télésecrétaire

Grâce à la digitalisation de nombreuses tâches, de plus en plus de personnes proposent des services de secrétariat aux petites entreprises et aux indépendants. Leurs prestations sont souvent taillées sur mesure pour chaque client. Certains télésecrétaires deviennent le pilier sur lequel repose toute la gestion d’une entreprise. Vous êtes organisé et multitâches ? Les outils informatiques ne vous font pas peur ? Vous venez peut-être de trouver l’occupation à exercer depuis chez vous !

Community manager

Ce « gestionnaire de communauté » est un fin communicant. Il entretient l’activité des pages fans (sur Facebook, Twitter, Instagram…) de ses clients en proposant des contenus pertinents, en réagissant aux commentaires, mais aussi en chassant les propos haineux ou déplacés. Ce travail demande de l’empathie, une plume affûtée (voire acérée dans certains cas), de la créativité et un esprit analytique. Si vous êtes hyperconnecté, cette profession du Web est faite pour vous ! 

Traducteur

Vous maîtrisez une ou plusieurs langues ? Vous possédez un vocabulaire foisonnant ? Vous pourriez devenir traducteur sans avoir de diplôme, mais attention : certaines agences demandent ce précieux sésame à leurs sous-traitants. Les offres sont toutefois suffisamment nombreuses pour parvenir à vous faire une place dans ce secteur sans avoir fait d’études, pour autant que vous démontriez un niveau professionnel. Et bonne nouvelle : les entreprises recrutent de moins en moins ce profil en interne, préférant se tourner vers des agences et des indépendants pour leurs projets de traduction. Vous pourrez l’exercer depuis chez vous, sans devoir vous déplacer en entreprise.  

Data scientist

S’il y a une profession à la mode, c’est bien celle-là ! Les entreprises collectent des millions de données qu’il faut ensuite utiliser. Et face à cet océan d’informations brutes, il faut un chef d’orchestre : le data scientist. Il va les trier et les faire parler pour qu’elles puissent être exploitées (amélioration des produits, décisions stratégiques…). 

Cette profession s’exerce sans diplôme spécifique, mais pas sans expertise. Vous ne pouvez pas vous réinventer data scientist du jour au lendemain. Vous devez avoir un profil technique. Si, à force d’apprentissage, vous parvenez à cumuler l’expertise statistique, informatique et marketing, votre avenir dans cette profession nomade est tout tracé.

Vivre de son travail à domicile : êtes-vous prêt à en accepter les inconvénients ?

Que vous soyez salarié en télétravail, freelance ou entrepreneur, travailler depuis votre domicile comporte de nombreux avantages : vous choisissez vos horaires, vous évitez les trajets, vous ne craignez pas de retrouver vos enfants sur le trottoir de l’école lorsque vous êtes retenu en réunion… Que des avantages ? Non, ce serait trop beau. Vous devez posséder un état d’esprit propre aux travailleurs à domicile. 

Si vous ne devez retenir qu’un mot, c’est « autorégulation » : le travailleur à domicile définit ses tâches, décide des dossiers les plus urgents à traiter, organise ses horaires pour qu’ils n’impactent pas sa vie privée (si possible). Et il est seul, toute la journée. Ces sujets ont été abordés en détail par de précédents articles dont je vous recommande la lecture :   

Exercer une activité flexible et sans diplôme : comment pouvez-vous acquérir les aptitudes nécessaires ?

Vous aurez remarqué que les activités proposées ci-dessus s’exercent à domicile et sans diplôme, mais pas sans qualifications. Si vous ne possédez pas le savoir-faire nécessaire, vous devez l’acquérir. 

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • une formation, à distance ou en présentiel, auprès d’experts du domaine : toutes les informations vous sont présentées de façon claire et pédagogique afin d’accélérer votre apprentissage. Cette facilité a un coût : le prix de la formation. Il dépend de son formateur, de sa durée, de l’accompagnement fourni, mais aussi du secteur. Les formules Origami et Liberté de Lucie sont des exemples remarquables de la structure, du contenu et de l’accompagnement à attendre d’une excellente formation en e-learning
  • l’autodidaxie : presque tous les sujets peuvent être étudiés sans frais grâce à diverses ressources (livres, formations gratuites en ligne, revues, blogs spécialisés…). Le coût est donc limité, voire inexistant. En revanche, vous devez consacrer de longues heures à la recherche d’informations structurées.    

Que l’investissement soit financier ou en temps, vous ne pourrez pas vous en passer si vous souhaitez avoir un travail à domicile rentable. C’est la loi de l’offre et de la demande : au plus vos compétences sont rares (et utiles 😉), au plus vos revenus sont élevés. 

J’espère que cet article vous a permis de faire un choix. C’est le cas ? N’hésitez pas à partager vos réflexions dans les commentaires !

Et si vous avez opté pour la rédaction SEO (une reconversion testée et approuvée 😍), je vous invite à parcourir les articles de ce blog et à découvrir les vidéos de la chaîne YouTube de Lucie.

Anne Beckers — Correctrice et coach dans l’équipe de Lucie Rondelet et ancienne élève Orgami 2 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !