Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est bien sympa de travailler sur les plateformes de rédaction web mais il arrive un moment où l’on a envie de voler de ses propres ailes ! Mais comment !? Comme d’habitude, je vais me baser sur ma propre expérience et vous donner quelques astuces. Vous envisagez de devenir rédacteur web freelance (indépendant) ? Suivez-moi !

1 – S’entraîner sans relâche à la rédaction web

Surtout, ne mettez pas la charrue avant les boeufs ! Il est inutile de chercher des clients si vous n’êtes pas encore à l’aise avec la rédaction web. Avant de vous lancer, je vous conseille de vous entraîner, vous entraîner et encore vous entraîner. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • travailler sur les plateformes de rédaction afin d’avoir une formation gratuite et rémunérée ;
  • faire des stages de rédaction web (payés au lance pierre mais formateurs) ;
  • écrire des piges bénévolement sur des sites comme Blasting News (je dis “bénévolement” car la rémunération est vraiment dérisoire) ;
  • créer un blog.

Attention, la création d’un blog vous permettra d’écrire sur le web mais pas de vous entraîner à répondre à un briefing de client. Le blogging ne doit pas être votre seule solution si vous envisagez de devenir rédacteur web freelance.

2 – Chercher à s’améliorer en permanence pour devenir rédacteur web freelance

Si ce n’est pas encore fait, je vous encourage vivement à enregistrer mon blog dans vos favoris (modestie bonjour !). Pourquoi ? Parce-que j’ai des tonnes de choses à vous dire sur la rédaction web et que ce n’est que le début ! Je manque de temps mais je compte également développer ma chaîne Youtube afin de vous proposer des informations encore plus “légères”. Vous pourrez également bientôt télécharger mes contenus sous forme de podcasts gratuits (comme ça vous aurez la possibilité d’écouter mes conseils depuis le train, votre voiture ou n’importe où !).

Bref, il existe aujourd’hui très peu de sites consacrés à la rédaction web. Le seul que je vous recommande aujourd’hui est Ecrirepourleweb.

Pour s’améliorer, il faut s’inspirer des autres ! Je vous conseille aussi de :

  • pratiquer une veille SEO ;
  • lire des contenus de qualité le plus souvent possible ;
  • fouiller sur le web pour voir ce qui se fait (articles de blog, descriptions de produits, etc.) ;
  • se poser régulièrement la question suivante : “aurais-je pu faire mieux ?”.

3 – Faire le point avant de créer son entreprise de rédaction web

Vous pouvez assez facilement créer votre entreprise de rédaction web sous le régime de l’auto-entreprise. La bonne nouvelle, c’est que les plafonds devraient augmenter (si ce n’est pas déjà fait). Vous pourrez donc facturer jusqu’à plus de 70 000 euros par an en tant que rédacteur web freelance sans avoir à changer de statut.

Néanmoins, vous devrez absolument faire le point avant de créer votre entreprise et devenir rédacteur web freelance. Voici une petite checklist qui peut vous être utile avant de démarrer (répondez par “oui” ou par “non”) :

  • je suis capable d’écrire vite ;
  • lorsque je suis inspiré(e), je peux rédiger plus de 3 000 mots par jour ;
  • je me relis rapidement et je ne fais plus de fautes ;
  • je sais comment m’organiser (notamment au niveau des plages horaires) ;
  • j’ai un portfolio conséquent, de nombreux exemples d’articles à présenter à mes futurs clients ;
  • je saurai respecter les deadlines de mes clients ;
  • je peux commencer à temps partiel / j’ai suffisamment d’économies pour me lancer “doucement” ;
  • je pourrai travailler dans un endroit calme ;
  • je sais déjà comment me vendre (j’ai des arguments en béton) ;
  • je sais quels tarifs proposer à mes clients (au mot, à la pige, au lot, etc.).

Vous avez répondu “oui” à toutes ces questions ? Dans ce cas je vous invite à télécharger mon mini-guide “101 sites qui recrutent des rédacteurs web freelance”, il ne vous reste plus qu’à postuler !
Si en revanche tout n’est pas encore au point, vous pouvez tout de même télécharger mon guide et le survoler afin de voir quels sont les sites avec lesquels vous pourriez travailler. Ainsi, si vous avez une spécialité, vous pourrez travailler à fond sur les thèmes qui vous tiennent le plus à coeur. Mon guide vous donne également quelques conseils et astuces.

4 – Partir à la recherche de clients

Je vous explique tout dans mon guide donc téléchargez-le (il est gratuit) et partez à la pêche aux clients ! Bloquez deux ou trois jours pour postuler “à temps plein” (prenez le temps de visiter les sites qui vous intéressent et postulez “intelligemment” en personnalisant chaque message). Envoyez une cinquantaine d’e-mails et attendez les réponses ! 🙂

5 – Créer son entreprise de rédaction web

Vous avez trouvé des clients, vous avez fait des essais concluants et ils veulent travailler avec vous ? Félicitations ! Vous pouvez commencer à travailler comme rédacteur web freelance sans avoir créé votre entreprise. Le statut d’auto-entrepreneur est facile et rapide à obtenir, vous pouvez donc commencer à collaborer avec vos clients puis immatriculer votre entreprise dans la foulée. Cette méthode vous permet de ne pas perdre de temps ni d’argent. Si vos clients vous demandent un numéro de Siret, répondez simplement que votre entreprise est en cours d’immatriculation et que vous serez en mesure d’envoyer une facture à la fin du mois :-).

6 – Honorer les clients : la clé de la réussite !

En tant que rédacteur web indépendant, vous n’avez plus de patron (yihaaaaaa !) mais vous avez des clients ! Pour ne pas les perdre (à condition bien sûr que leurs commandes soient sympa et qu’ils vous payent correctement), vous devrez les respecter et les “honorer”. J’entends par là que vous devrez absolument respecter les deadlines fixées. Ne vous amusez pas à raconter votre vie “oui mais tu comprends c’était l’anniversaire de ma grand-mère et puis mon petit dernier fait ses dents donc j’ai pas dormi et…”. Votre client, aussi agréable soit-il, a besoin de publier ses articles (s’il gère un site ou un blog) ou de remettre les contenus qu’il vous a commandés à son client s’il est intermédiaire (agence de stratégie digitale). Si vous ne réussissez pas à écrire dans les temps, vous risquerez purement et simplement de perdre vos clients. J’en profite pour préciser que c’est un milieu où tout va très vite : un client mécontent ne prendra pas le temps de vous expliquer pourquoi il ne veut plus travailler avec vous. Il se contentera de ne plus vous passer commande… next !

Pour savoir comment trouver ses premiers clients c’est par ici !

7 – Apprendre à bien gérer son temps… et son argent !

C’est le début, vous êtes sans doute très fier(e) d’avoir créé votre entreprise et vous avez envie de le crier sur tous les toits, seulement voilà : au début, vous devrez travailler consciencieusement pour réussir à avoir des clients fidèles. Mon conseil : ne perdez pas de temps dans des choses inutiles ! Par exemple, sachez qu’il n’est absolument pas nécessaire :

  • d’avoir un site internet ;
  • de faire imprimer des cartes de visite ;
  • d’avoir un bureau dédié à la rédaction web ;
  • d’investir dans un ordinateur hors de prix ;
  • de chercher les meilleurs équipements ;
  • de rédiger un CV.

Vos clients s’en fichent éperdument ! Tout cela est chronophage et parfois onéreux. Allez au plus simple et au moins cher, c’est comme ça que vous serez rentable.
Je vous l’ai déjà dit : je n’ai pas de site Internet (j’ai perdu du temps à en faire un qui ne m’a JAMAIS servi), je n’ai aucun CV de rédactrice web, je n’ai jamais fait de carte de visite, j’ai travaillé pendant 5 ans sur un pc HP acheté 250 euros en Martinique (sachant que le coût de la vie n’est pas le même qu’en France métropolitaine, donc il aurait été encore moins cher en France !), je n’ai pas de bureau dédié à la rédaction web (je suis dans mon lit au moment où je vous écris), je rédige de ma terrasse, du bord de plage, de la bibliothèque, de mon salon, de mon voilier, des salles d’attente, etc. et je n’ai aucun équipement (même pas le pack Microsoft Word !).

8 – Profiter de son nouveau statut d’entrepreneur 🙂

Quel bonheur d’être à son compte (quand ça marche) ! Une fois que vous serez lancé(e), vous pourrez profiter pleinement de votre liberté ! Un bon rédacteur web freelance peut avoir une qualité de vie assez incroyable : choix des horaires, choix des clients, choix des tarifs qu’il applique, etc. Cela signifie aussi prendre des vacances quand on le souhaite mais aussi et surtout être digital nomade, et ça, ça n’a pas de prix !

Vous aimez ? Likez ma page et rejoignez-moi sur Facebook !

Des commentaires ? Des questions ? Je suis là !

Bonne rédac’ à tous !

Lucie

  •  
    61
    Partages
  • 61
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!

Téléchargez GRATUITEMENT
​ "101 sites qui recrutent des rédacteurs web" !